Euronews, architectes Jakob + Macfarlane à Lyon Confluence en lumière
Previous
ALÉATOIRE
SouthLight : éclairage temporaire pour effets permanents
Next
728x90 Animated

Une cArMen en Turakie, quand les objets prennent vie

Nouvelle création du Turak Théâtre. Une adaptation de Carmen en milieu marin aux Célestins de Lyon. Interview du créateur lumière, Christian Dubet. Scène, objets et marionnettes.
par Vincent Laganier14 janvier 2016

Auteur, metteur en scène et scénographe du spectacle, Michel Laubu est un génie artistique. A partir d’objets récupérés et d’après l’opéra de Georges Bizet, il crée un spectacle rafraichissant pour le plus grand bonheur de tous.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

En complicité avec Émili Hufnagel, l’interprétation est faite d’humour et de joie de vivre. Sans temps mort, les images du Turka Théatre s’enchainent vite d’une scène à l’autre. Les marionnettes construites par Emmeline Beaussier et Géraldine Bonneton sont soit portées devant les comédiens, soit posées sur les objets-mobiliers du plateau. Leurs mains sont toujours celles des marionnettistes qui les mettent en mouvement.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

Carmen en milieu marin

« Qui est cette Carmen ? » questionne Michel Laubu dans le programme du spectacle. « Quelle est cette tragique histoire d’amour si populaire ? Un compte de fait divers amoureux ? Le conte d’une fée d’hiver amoureuse ? » Comme dans tout le spectacle, l’auteur joue sur les mots. Leurs sens dépendent du contexte, de la manière de dire les choses, de raconter l’histoire de Carmen.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

Question de points de vue, l’adaptation de Carmen au théâtre d’objets situe l’histoire en milieu marin. “En Bretagne, au large de l’île de Sein se dresse le phare Ar-Men, ‘roche dure’ en breton » raconte Michel Laubu. « Ce phare noir et blanc essuie les tempêtes les plus spectaculaires. C’Ar-Men ? Un cœur de pierre qui déchaîne les passions amoureuses les plus dangereuses et les plus spectaculaires ? »

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

En Turakie « Nous pratiquons un théâtre d’objets visuels et sonores aux accents multiples qui raconte une Turakie rêvée entre bricolage poétique et poésie bricolée” poursuit l’auteur. « La Turakie, pays qui n’est dessiné sur aucune carte du monde, peut prendre forme dans l’imaginaire de chacun ».

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

Mise en scène et scénographie

Après avoir planté la situation avec un personnage en scaphandre au bulle luminescente qui introduit l’histoire, le spectacle se décompose en un prélude et trois actes :

  • sur la place,
  • la taverne,
  • la montagne mère (à la plage),
  • l’arène d’un site de rencontre.

Comme à l’opéra, le spectateur se retrouve d’abord devant un rideau qui s’ouvre sur l’orchestre. Il interprète des airs connus de Carmen de Georges Bizet. La transposition se passe ici sur un écran en rétroprojection. Quatre films d’animations faits de crabes trompettes, d’hippocampes musiciennes, de chœurs de crustacés et autres figurines aquatiques lancent chaque acte.

Lumière, ambiance et objets

La création lumière de Christian Dubet, assisté de Carolina Pomodoro qui assure aussi la régie lumière, met en place des ambiances sur le plateau, plus que des éclairages très localisés sur l’action. “Je procède peu par tableau, comme on le faisait avant” explique Christian Dubet. “Je défends un principe de lumière qui s’écrit dans le temps, comme de la musique et il est rare qu’un état se fige. L’espace est en mouvement, respire et évolue en fonction de l’intensité de ce qui se joue et de la musique. J’essaie ainsi de coller au jeu et d’en faciliter et orienter la lecture dans le sens dramaturgique désiré”.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

“Le type de marionnettes – portées par un acteur – implique des contraintes autant de jeu que de lumière !” poursuit-il. “Aussi, le manipulateur doit il être présent et assumé, tout en devant l’être moins, c’est-à-dire en retrait par rapport à la marionnette”.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

“La compagnie du Turak Théâtre, si j’ai bien compris, a souvent résolu ce problème avec des éclairages assez simples et crus, directionnels, privilégiant la fonctionnalité sur le jeu, plutôt qu’une écriture lumière de plateau ayant aussi une fonction dramaturgique sur le projet”.

Atmosphères lumière du spectacle

Christian Dubet : “je leur ai proposé là une sorte d’alternative qui me permet de participer en lumière à l’écriture globale du projet, tout en essayant de respecter leur volonté sur la marionnette, même si au final on est allé plus loin et que l’on a peut-être réussi à dépasser des craintes”.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

“J’ai donc travaillé :

  • en blanc sur la base d’un plan assez fourni de latéraux – et un peu en face légèrement corrigée – qui donnent d’une certaine manière “à voir”,
  • en couleur sur des atmosphères de contre-jour”, précise le créateur lumière.

“Quelques sources au sol plus franchement colorées me servent à donner du relief et de la personnalité, à relever le plat dirait-on en cuisine ! On a donc une certaine richesse dans les palettes proposées”.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

“Ensuite, le choix des couleurs se fait en rapport au sens.

  • des chauds et des ocres espagnols !
  • le rouge de la passion amoureuse.
  • des bleus verts sous-marins, des bleus profonds maritimes”.

“cArMen pour moi, c’est la rencontre de la Carmencita Espagnole, la femme fatale, et du gardien de phare d’Armen – que fut mon père ! Et oui ! Alors le travail des atmosphères, il est assez vaste et riche !!!” synthétise Christian Dubet.

L’éclairage est ponctuel au moment où cArMen chante seule. Côté Jardin, une découpe projette en douche un cœur à l’envers sur un miroir. Incliné à 45° par un comédien, il éclairage cArMen.

Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

Objets animés et éclairage intégré

L’équipe du Turak intègre la lumière à de nombreux objets sur scène de manière amusante. Le créateur lumière est “intervenu en conseil technique sur certains de ces objets mais c’est vraiment leur équipe qui en est à la base. En bref, une multitudes de petites sources dont l’intérêt est l’autonomie via une batterie 12 V” :

  • une lanterne de phare avec une lampe de poche qui tourne avec un petit moteur. Une ampoule basse tension y est intégrée.
  • un homme avec un chapeau abat-jour, qui s’allume et s’éteint selon l’action,
  • le kayak rouge sur un landau avec un aquarium avec une bande de LED bleue,
  • le taureau sur un caddie avec une découpe pour le museau, quatre PAR pour le corps et ses antibrouillards de voitures…
Une cArMen en Turakie - Turka Theatre - creation 2015 © Romain Etienne - Item

Une cArMen en Turakie – Turka Theatre – creation 2015 © Romain Etienne – Item

Projecteurs scéniques

Côté projecteur, “tout est assez classique ; le Turak Théâtre souhaitant pouvoir tourner le projet le plus possible” décrit Christian Dubet. “On trouve donc une base de références assez communes :

  • PC 1 et 2 kW,
  • PAR 64,
  • 5 kW Fresnel,
  • Découpes 1 et 2 kW
  • BT 500 et 250,

qui faisait partie du cahier des charges de la conception”.

“J’ai néanmoins fait construire un dispositif que j’ai conçu il y a presque 20 ans afin d’équiper 10 PAR 64, CP62 de lentilles. C’est un principe qui me sert à donner de la matière, une texture, sur les à-plats du décor, le sol…” conclut le créateur lumière.

Interview de Michel Laubu, avant la création, 29 mai 2015

Création le 5 novembre 2015 au Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque.

Reportage sur : une Carmen en Turakie,  15 décembre 2015

Reportage au Journal télévision, France 3 Rhône-Alpes.

Interview : une Carmen en Turakie au Théâtre des Célestins, 14 décembre 2015

Interview dans l’émission de Rhône-Alpes Matin, France 3 Rhône-Alpes.

Conversation avec Michel Laubu du Turak théâtre

Entretien filmé lors d’une résidence de création à la MC2 en avril 2015.

Lieu

  • Célestins, théâtre de Lyon
  • Lyon, France

Livres

Le temps des flammes, de Christine Richier

Comment éclairait-on un espace scénique avant la lampe à incandescente d'Edison ? Le livre Le temps des flammes de l'éclairagiste Christine Richier décrit avec précision l'histoire de la lumière.

En savoir plus...

E-book de la lumière dans le spectacle vivant, Agence culturelle d’Alsace

Aide-mémoire du régisseur lumière rédigé par le concepteur lumière Jean-Philippe Corrigou, le e-book de la lumière dans le spectacle vivant est à découvrir.

En savoir plus...

Équipe artistique

Texte Michel Laubu
Musique Georges Bizet
Adaptation musicale Laurent Vichard
Musiciens Rodolphe Burger Loïc Bachevillier Jeanne Crousaud Pierre Desassis Véronique Ferrachat Maxime Legrand Raphaël Poly Fred Roudet Laurent Vichard
Chanson Rosemary Standley Helstroffer's Band
Mise en scène Michel Laubu
Marionnettiste Michel Laubu Emili Hufnagel Magali Jacquot Patrick Murys Marie-Pierre Pirson Laurent Vichard
Dramaturgie Olivia Burton
Scénographe Michel Laubu
Créateur lumière Christian Dubet Carolina Pomodoro
Décors Atelier de la MC2, Grenoble
Costumes Ateliers du Théâtre des Célestins, Lyon
Accessoires Ateliers du Théâtre des Célestins, Lyon
Regard extérieur Caroline Cybula Olivier Dutilloy Brigitte Seth Roser Montllo Vincent Roca
Compagnie de théâtre Turak Théâtre
Metteur en scène Michel Laubu
Compositeur Georges Bizet

Équipe technique

Administration de la production Cécile Lutz
Production Turak Théâtre
Coproduction Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque Célestins, Théâtre de Lyon MC2, Grenoble Le Volcan, Scène nationale du Havre La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie Théâtre Renoir, Cran-Gevrier Château Rouge, Annemasse
Soutiens Subsistances - Lyon
Construction marionnettes et figurines Emmeline Beaussier Géraldine Bonneton
Construction accessoires Charly Frénéa Joseph Paillard Fred Soria
Régie Fred Soria
Régie lumière Carolina Pomodoro
Régie vidéo Hélène Kieffer
Régie son Hélène Kieffer
Régie plateau Pierrick Bacher Audrick Fumet

ZOOM +

 
Marionnettes sur l’eau du Vietnam
 
De “Corps est graphique” à “Pixel”, l’art de Mourad Merzouki
 
SUN de Hofesh Shechter à la Maison de la Danse, Lyon

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

Sujets Une cArMen en Turakie Carmen Objet Vie Célestins, Théâtre de Lyon Christian Dubet Conception lumière Scène Marionnette Théâtre d’objets Spectacle Manipulation Adaptation Histoire d'amour Phare Ar-men Milieu marin Visuel Sonore Turakie Scénographie Film d'animation Création lumière Ambiance lumineuse Atmosphère Couleur Vert Découpe Objet animé Éclairage intégré Lanterne Abat-jour Kayak Taureau Caddie LED Projecteur PAR Projecteur PC Lentille Fresnel BT Interview Reportage Lumière de face
Effets lumière Lumière blanche Lumière blanc chaud Lumière latérale Lumière en contre-jour Lumière colorée Lumière ponctuelle
Techniques d'éclairage Éclairage scénique Éclairage décoratif Éclairage LED
Professions Auteur Metteur en scène Scénographe Créateur lumière Marionnettiste
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Théâtre
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE