Nouveau bâtiment Technilum pour produire en pleine nature
Previous
ALÉATOIRE
Cinéscénie du Puy du Fou, LED RGBW et drones en plein ciel
Next
728x90 Animated

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé : coup de cœur lumineux à Montpellier

Flashback sur Cœur de ville en Lumières 2016 de Monpellier. Présentation de "Rayons Lux" de Maurice Fouilhé, mon coup de cœur lumineux.

Les 1er, 2 et 3 décembre 2016 avait lieu la troisième édition de Cœur de ville en Lumières, un nouvel événement proposé par la ville et la chambre de commerce de Montpellier. Plus de 150000 spectateurs arpentaient le centre ville historique en ce premier week-end de décembre, dans les ruelles, des scintillements lointains d’un miroir aux alouettes et une musique douce et lancinante attiraient le public.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

Installation lumière

Plus traditionnel que les huit mappings vidéo architecturaux présentés sur l’événement, Maurice Fouilhé, concepteur lumière montpelliérain, transformait avec sensibilité la cour aux colonnes de l’Hôtel Saint Côme, siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault, en un parquet d’un club de tango.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Marc Ginot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Marc Ginot

Dans un moment poétique et magique hors du temps, il nous était conté avec subtilité et nostalgie l’histoire d’un vieux club de tango dont le soleil agonisant, sa gigantesque boule à facette tombée au sol, illuminait la ville de ses derniers éclats lumineux.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

La fumée, poussière du temps, faisait apparaître un bouquet mouvant de rayons lumineux d’un passé où les couples partageaient la sensualité d’une danse.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Marc Ginot

Attirés au loin par des éclats lumineux dansants sur les façades des ruelles étroites et d’une placette, nous nous approchions vers l’Hôtel Saint Côme. La belle façade du XVIIIe siècle était éclairée de couleurs rouges et violettes, nous conduisant à la discrétion et à l’intimité d’un spectacle unique en son cœur.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Jean-Baptiste Bulot

A distance derrière les grilles du Palais, nous pouvions admirer la danse secrète d’un dernier couple de tangueros apprêtés. Virevoltant lentement entre les colonnes sur des airs de vieux tangos argentins, le couple remplissant l’espace de ses doux mouvements sensuels, éclairé, dans le brouillard du temps, des couleurs rougeoyantes de l’amour et de la passion.

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Marc Ginot

« Rayons Lux » de Maurice Fouilhé, Hôtel Saint Côme, CCI, Cœur de Ville en lumières 2016, France – Photo : Marc Ginot

Technique éclairage

Pour la réalisation de son installation lumière, Maurice Fouilhé a utilisé des projecteurs de la marque DTS pour leur puissance et leurs qualités colorimétriques.

  • 1 boule à facette monumentale fabrication artisanale sur mesure par la société Contre-Jour, 2 m 20 de diamètre installée sur une tournette de théâtre motorisée.
  • 8 Raptor DTS pour leurs faisceaux serrés à projeter sur la boule à facette permettant d’avoir des reflets puissants.
  • 4 MAX DTS pour leur zoom qui permettait de renforcer les éclats des faisceaux serrés.
  • 3 Delta 12 DTS pour la puissance de wash large LED rvb et les belles couleurs profondes.
  • 1 machine à fumée et une machine à brouillard.
  • 1 pupitre de commande, time code et DMX HF.

Lieu

  • CCI Hérault, Hôtel Saint-Côme
  • Montpellier, France

Équipe du projet

Maître d'ouvrage Ville de Montpellier
Coproduction Chambre de Commerce d’Industrie de l’Hérault
Concepteur lumière Maurice Fouilhé
Prestataire technique ID Scènes
Partenaires ESL
Pupitreur lumière Benoit Emorine
Danseurs Katarina Pantaleo Patrice Barthes
Musique Carlos Gardel

Poursuivez votre recherche

Sujets Cœur de ville en Lumières Montpellier Rayons Lux CCI Hérault Hôtel Saint Côme Tango Danse Rayons lumineux Fumée DTS Société Contre-Jour DMX Machine à fumée
Effets lumière Lumière colorée Lumière indirecte
Techniques d'éclairage Éclairage scénique
Professions Concepteur lumière
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Hôtel
Source Jean-Baptiste Bulot Light ZOOM Lumière
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
aka JBWB est light artist. Il s’exprime avec la lumière du soleil et les lumières artificielles. Troisième génération d’artistes dans sa famille, il est passionné de lumières depuis l’enfance. Design céramique à Sèvres, design urbain à l'ESAAD Duperré, École du paysage de Versailles, monde du spectacle, de l’exposition et de l’Art contemporain, conception lumière architecturale en indépendant sont ses formations. Curieux, généreux dans ses partages, il communique ses découvertes, avis et coups de cœur lumineux.
728x90 Animated

Laisser un commentaire