La Pépite, mise en lumière 100% autonome de Noctiluca
Previous
ALÉATOIRE
Nouvelle gare de Nantes de Rudy Ricciotti et Forma6
Next

Projo-perche, le projecteur mobile de Lucas Delachaux au TNP

Quand le projecteur mobile suit l'action dramatique. Inoxydables au TNP, mise en scène de Maxime Mansion avec Lucas Delachaux au projo-perche. Interview.
par Vincent Laganier13 mai 2019

Pour Inoxydables, au diapason :

  • du texte de Julie Ménard,
  • de la mise en scène de Maxime Mansion,
  • du créateur sonore Quentin Dumay,

le créateur lumière Lucas Delachaux réalise le projecteur mobile idéal, le projo-perche au TNP. Il suit réellement l’action dramatique pour Inoxydables. Rencontre avec Lucas Delachaux après la représentation au TNP de Villeurbanne.

Inoxydables, de Julie Ménard – Mise en scène : Maxime Mansion -Musique live : groupe Klone – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Pour la petite histoire, Maxime Mansion, Lucas Delachaux, Quentin Dumay et Lucie Gautrain se rencontrent à l’entrée à l’ENSATT de Lyon en 2009. Pendant leurs études, en binôme avec un comédien, ils testent l’interaction des arts scéniques avec l’action dramatique.

Invention du projo-perche à l’ENSATT

« Comment faire pour improviser avec la lumière, assez rapidement et en direct ? » se rappelle le créateur lumière, Lucas Delachaux. « Je n’avais qu’à mettre un projecteur au bout d’une perche pour changer de direction. La direction de lumière, c’est ce que je trouve le plus intéressant dans la lumière. C’est là où il y a le plus de contraintes ».

« J’ai alors fabriqué cet outil, le projo-perche, avec une mandarine équipé d’une lampe à incandescence 24 V, un trépied de projecteur et un petit variateur fixé autour de la taille. C’est ainsi que nous avons commencé à travailler avec Maxime Mansion, car il est très réactif et très fort en improvisation”.

Inoxydables, de Julie Ménard – Mise en scène : Maxime Mansion -Musique live : groupe Klone – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Du solo de Maxime Mansion à Inoxydables

En fin de cursus à l’ENSATT, quand Maxime Mansion fait son solo de comédien, il demande à Lucas Delachaux de réutiliser ce projo-perche qui permet des lumières mobiles. Avec lui, ils créent la maquette du spectacle Baïnes, d’Adrien Cornaggia, au TNP de Villeurbanne. « Cet outil permettrait une grande liberté pour créer très rapidement des images, avec des zooms sur les mains, sur les pieds, sur les visages, isoler dans l’espace, des espèces de focus sur le comédien ». S’en suivront d’autres collaborations avec le metteur en scène utilisant cet outil.

Projo-perche en LED et DMX

Pour la création théâtrale d’Inoxydables, Maxime Mansion, membre du Cercle de formation et de transmission du TNP, veut reprendre l’outil inventé par Lucas Delachaux, le fameux projo-perche, mais en LED. “J’avais un peu de réticence à passer en LED, car ça me dépossédait de la commande. Jusqu’à présent, je l’avais sur moi. Du coup, il fallait passer en DMX HF pour déporter la commande au régisseur. Ce n’est pas gérable d’avoir tous les paramètres sur une petite perche. En discutant avec le régisseur lumière d’accueil du TNP, Laurent Delval, il m’a convaincu de faire ce choix”.

Inoxydables, de Julie Ménard avec Antoine Amblard et Juliette Savary – Mise en scène : Maxime Mansion – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

“Du coup, j’ai pris des variateurs de LED, qu’on appelle des drivers, chez Soliled à côté de Grenoble et une petite commande chez Electroconcept. Je me rends compte aussi que c’est ce qui se fait de partout des petits projecteurs autonomes sur batteries qui sont télécommandés en HF.”

Optimisation du projecteur LED sur projo-perche

“Comme le projecteur était beaucoup trop lourd, Bruno Roncetto, un électricien du TNP, a transformé un projecteur PAR, en ne prenant que l’optique et a fabriqué une sorte de porte filtre avec quatre anneaux en bois, espacés les uns des autres, comme une sorte de galette. J’ai mis deux diffuseurs pour accentuer la diffusion de la lumière parce qu’il y a sept LED à l’intérieur. Ensuite, nous y avons intercalé des jets d’encre. Enfin, nous avons placé en cône une feuille d’aluminium noir mat, pour cacher le halo lumineux ».

Inoxydables, de Julie Ménard avec Antoine Amblard et Juliette Savary – Mise en scène : Maxime Mansion – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Lumières mobiles d’Inoxydables au TNP

Dans Inoxydables, le créateur lumière est lui-même le technicien lumière qui manipule le projo-perche au plateau. Tel un marionnettiste, il crée les lumières mobiles qui suit l’action dramatique d’Inoxydables au TNP :

“C’est très frustrant car, je ne sais pas si moi je trouverais ça bien” raconte Lucas Delachaux. “Je dois me fier au metteur en scène, à la scénographe et au créateur son pour avoir des retours en lumière. Il faut une affinité avec l’outil projo-perche pour l’animer. C’est un truc que je ne peux pas transmettre”!

Inoxydables, de Julie Ménard avec Antoine Amblard et Juliette Savary – Mise en scène : Maxime Mansion – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Le créateur lumière manipulateur du projo-perche est équipé d’une sorte de gilet avec des batteries litium ion. C’est la société All Batteries qui a fabriqué ce système d’alimentation. Un potentiomètre permet de faire varier la lumière et de faire du on-off.

Pièce de théâtre et hard rock du groupe Klone

La première partie du spectacle Inoxydables s’ouvre sur un concert de rock métal sur scène. Deux basses et une batterie composent la création musicale de Guillaume Bernard, Aldrick Guadagnino et Yann Ligner. Le groupe Klone joue en musique live.

Pour la lumière, Lucas Delachaux a fait le choix de six tubes fluorescents blanc industrie, en lumière froide. Suspendus à 45° sur différents plans et hauteurs dans l’espace scénique, un cache noir à 180 ° à l’arrière des tubes permet de ne pas dévoiler la scénographie. Pendant le concert, ils flashent de manière rapide au rythme de la musique avec de la fumée légère.

Inoxydables, de Julie Ménard – Mise en scène : Maxime Mansion -Musique live : groupe Klone – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Lumière diffuse de la rencontre

Les deux personnages de la pièce, Siel et Mia, joués par Antoine Amblard et Juliette Savary, se rencontrent ce soir là. C’est le coup de foudre durant le concert. Au moment où la musique s’arrête, les personnages se parlent en voix off. La lumière diffuse se fige aussi. Les comédiens se positionnent légèrement en arrière-plan, sous les tubes fluorescents en avant-scène. Comme une aura autour d’eux. Peux-être qui caractérise la bulle d’amour platonique dans laquelle ils sont à cet instant ?

Inoxydables, de Julie Ménard – Mise en scène : Maxime Mansion -Musique live : groupe Klone – Création lumière : Lucas Delachaux © Michel Cavalca

Création sonore, mise en scène et lumière

La mise en scène de Maxime Mansion d’Inoxydables joue aussi beaucoup de la création sonore de Quentin Dumay. C’est particulièrement vrai dans la deuxième partie de la pièce, où le couple fuit son pays à cause de la guerre. Alors, le projo-perche de Lucas Delachaux a ici toute sa place. La lumière s’allume et s’éteint en douceur. Sa couleur sur-mesure simule des phares de voiture, une lumière intime ou un faisceau de lumière extérieur. Le créateur lumière « aimerait bien passer sur des LED COB qui sont très puissantes avec une seule source, du coup ça ferait une seule ombre”. Un spectacle ou il y a beaucoup de création sur le jeu d’acteurs, le son et la lumière. À voir pour une reprise au TNP ou en tournée en France.

En savoir plus

Lieu

  • Théâtre National Populaire
  • Villeurbanne, France

Équipe artistique

Scénographe Amandine Livet
Texte Julie Ménard
Mise en scène Maxime Mansion
Comédiens Antoine Amblard Juliette Savary
Musique Groupe Klone Guillaume Bernard Aldrick Guadagnino Yann Ligner
Créateur lumière Lucas Delachaux
Environnement sonore Quentin Dumay
Costumes Paul Andriamanana Rasoamiaramanana

Équipe technique

Production EN ACTE(S) Mathilde Gamon
Coproduction Théâtre National Populaire (TNP)
Soutiens La Mouche – Saint-Genis-Laval
Partenaires Subsistances - Lyon
École ENSATT

Livres

Guide pratique de l'éclairage - Cinéma, Télévision, Théâtre - 5e éd.

Unique en son genre, ce guide pratique aborde les aspects théoriques, esthétiques et techniques de l'éclairage en cinéma, théâtre et télévision.

En savoir plus...

Penser la lumière, de Dominique Bruguière

Réflexion sur la composition de la lumière à la scène par l'éclairagiste, Dominique Bruguière. Au théâtre, à l'opéra et la danse, Penser la lumière.

En savoir plus...

Les LED pour l'éclairage, fonctionnement et performances, de Laurent Massol, Dunod

La révolution est en route et elle passe par les LED pour l'éclairage. Cet ouvrage vous expliquera tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

En savoir plus...

Évènement

  • L'éclairage scénique en question(s) #1
  • COLLOQUE - Mardi 11 juin 2019, l’UCL et l’ENSATT organisent une journée de rencontres sur la conception lumière à Lyon : l'éclairage scénique en question(s) #1.
  • Date : du mardi 11 juin 2019 au mardi 11 juin 2019
  • Lieu :
    • ENSATT - École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théatre
    • Lyon, France

Poursuivez votre recherche

Sujets Projo-perche Projecteur mobile Inoxydables Création lumière Invention ENSATT - École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théatre Mise en scène Action dramatique Lampe à incandescence LED DMX Improvisation Lumière mobile Pièce de théâtre Hard rock Tube fluorescent Création sonore
Effets lumière Lumière directe Lumière colorée Lumière diffuse Lumière graphique
Techniques d'éclairage Éclairage scénique Éclairage intérieur Éclairage LED
Professions Créateur lumière Technicien lumière Comédien Metteur en scène
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Théâtre
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.