La Luce, Le Corbusier et Charlotte Perriand, chez RBC Paris
Previous
ALÉATOIRE
Lumières rouge et blanc à Vimy par le Studio Vicarini
Next
728x90 Animated

Métropole Rouen Normandie, par l’architecte Jacques Ferrier

Verre dichroïque et architecture de Jacques Ferrier. Appelé le 108, du nom de son hangar, le siège de la Métropole Rouen Normandie s’inspire de Claude Monet.
par Nicolas Houel17 avril 2018

Figure architecturale en mouvement, le siège de la Métropole Rouen Normandie s’émancipe de l’horizontalité manifeste des lignes des quais de Seine. Au travers de deux lignes obliques, il dynamise la skyline de la zone portuaire.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly

Impressionnisme en façade

Librement inspirée de l’artiste Claude Monet, l’œuvre de Jacques Ferrier emprunte les couleurs vives des toiles de maître de l’impressionnisme pour les restituer à un environnement aux tonalités majoritairement neutres.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly

Notamment lauréat de l’American Architecture Prize 2017, dans la catégorie « Institutional Architecture », le bâtiment se distingue par une enveloppe riche de solutions en terme d’esthétisme et de fonctionnalités.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly

Enveloppe sur mesure en lames de verre coloré

Ce ne sont pas moins de 5385 lames de verre coloré qui recouvrent les 2000 m2 de façade et de toiture côté Seine. Pour la façade, douze couleurs de verre dichroïque composent un tableau à la Monet, et ce dernier se prolonge en toiture au travers de trois typologies de verre photovoltaïque dichroïque, un neutre et deux colorés.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, détail de façade et de toiture

Fabriqués par la société belge Issol, les lames ont un dimensionnement unique (528 x 1200 mm), à l’exception de celles fixées en bordure, réalisées sur mesure. Sur la façade sud, elles sont positionnées à la manière de brise-soleil et génèrent à l’intérieur de l’édifice des ambiances colorées rythmées par les conditions saisonnières et climatiques.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, filtres dichroïques en façade

Spécificité du verre dichroïque, les lames, selon leur angle de pose, offrent aux spectateurs des nuances colorées variées, amenant la preuve que créer la surprise à partir d’un élément générique produit et disposé en grande quantité est possible, à condition d’employer le juste matériau et d’en connaître les subtilités.

Architecture intérieure

Les touches de couleur régulières offrent, depuis l’intérieur de l’édifice, des ambiances de lumière naturelle colorée, rendues plus chaleureuses encore par les matériaux utilisés et la sensation de havre qui s’en dégage, par ailleurs soulignée par la présence de l’eau en contrebas.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, vue intérieure

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, vue intérieure

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, vue intérieure

Seule peut-être manque la finesse des volumes de bureaux. Certes voulus fonctionnels, nous restons dans un cadre de construction destiné à un usage professionnel. Ils sont abrités sous la captivante double peau de verre coloré et peinent à s’en distinguer et à en offrir un complément architectural fort.

Les proportions, trames et matériaux utilisés n’alimentent pas la légèreté pourtant habilement structurée de l’enveloppe.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – coupe transversale, 1/250 © Jacques Ferrier Architecture

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – coupe longitudinale, 1/250 © Jacques Ferrier Architecture

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, vue intérieure

A la nuit tombée

En dernier lieu, nous aurions pu espérer voir les lames de verre s’illuminer de l’intérieur à la nuit tombée. Néanmoins, au travers des politiques actuelles de réduction de la pollution lumineuse et de diminution de la consommation d’énergie de l’éclairage, nous ne pouvons qu’apprécier, presque à regrets, que l’édifice ne reçoive que l’unique éclat des luminaires de voirie.

Siège de la métropole de Rouen Normandie, par Jacques Ferrier – photographie © Luc Boegly, vue de nuit

ZOOM +

 
Formation : initiation à la conception lumière durable
 
9 effets lumière en Architecture et dans le Bâtiment
 
Groupe scolaire Simone Veil et gymnase Colette Besson de Richter Architectes et Associés
 
1024 Architecture – Conférence à l’ENSA Nantes

ZOOM -

Lieu

  • Siège de la métropole Rouen Normandie
  • Rouen, France

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Métropole Rouen Normandie
Architecte Jacques Ferrier Architecture
Architecte associé Studio Pauline Marchetti Sensual City Studio
Verre dichroïque Narima Schott
Installateur Team réseaux
BET structures C&E ingénierie
BET fluides Sogeti
BET environnement Axima
Acousticien ACV
Économiste Sogeti
Signalétique Studio Pauline Marchetti
Peintre Claude Monet

Poursuivez votre recherche

Sujets Architecture Lumière naturelle Verre dichroïque Façade en verre Éclairage naturel Matériau aluminium Matériau verre Double peau Impressionnisme
Effets lumière Lumière du jour Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage soleil
Professions Architecte
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Bureau
Source Nicolas Houel Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Nicolas Houel
Nicolas Houel
Diplômé de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, il s'est d'abord intéressé à la lumière au travers d'illustrations architecturales, élaborant ses compositions avec ce sujet comme élément fondateur. Porté par les valeurs de complémentarité et de pluridisciplinarité, il puise dans des champs disciplinaires variés ses réflexions sur les usages de la lumière, contemporains et prospectifs.

Laisser un commentaire