24h00, exposition sur l'éclairage à l'âge urbain à Londres
Previous
ALÉATOIRE
Olafur Eliasson : Inside the horizon, une architecture à vivre
Next
Lumière du jour

Lumières sur la Fondation Louis Vuitton de Frank Gehry

La fondation Louis Vuitton de l’architecte Frank Gehry vient de voir le jour. Juste 20 ans après la fondation Cartier pour l'art contemporain de Jean Nouvel !
par Vincent Laganier3 février 2015

Quel est cet ovni atterri en plein Paris ? Situé en bordure du bois de Boulogne, il jouxte le Jardin d’Acclimatation.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Iwan Baan, 2014

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Iwan Baan, 2014

Selon son architecte Frank Gehry, il s’agit d’un nuage emballé de coques en verre incluant les fonctions du bâtiment.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Iwan Baan, 2014

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Iwan Baan, 2014

Créée en 2006 à l’initiative de Bernard Arnault, la fondation d’entreprise Louis Vuitton bénéficie du mécénat du groupe LVMH.

« À l’image du monde qui change en permanence, nous voulions concevoir un bâtiment qui évolue en fonction de l’heure et de la lumière, afin de créer une impression d’éphémère et de changement continuel ».

Frank Gehry, architecte, Los Angeles, USA

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Dans la mouvance du déconstructivisme et du post-structuralisme, l’architecture se mue en plusieurs couches, comme des peaux successives.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Elles sont reliées entre elles par des consoles fines ou des poutres imposantes en acier. Peintes en gris, elles traversent les volumes de manière plus ou moins heureuse…

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Matériaux de l’architecture

  • verre transparent,
  • verre feuilleté sérigraphié – 3584 panneaux,
  • bois lamellé collé feuilleté,
  • pierre de Rocheron,
  • béton fibré à ultra-hautes performances Ductal® -19 000 panneaux,
  • acier peint en gris,
  • inox.
Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

D’une surface globale développée de 11 000 m2, dont 7 000 m2 accessibles au public, le bâtiment de Frank Gehry offre :

  • 11 galeries d’art contemporain,
  • un auditorium modulable de 360 à 1 000 places,
  • des terrasses avec des vues exceptionnelles sur le quartier de Paris La Défense.
Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Comme des notes de musiques sur les arcs en bois lamellé collé, les projecteurs qui éclairent les terrasses sont implantés par groupe de trois.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Côté expositions, Suzanne Pagé en est la programmatrice artistique. Je ne rentrerai pas dans ses choix et les œuvres présentées ici. Zoom sur l’éclairage des galeries.

Redescendons d’un niveau par la cage d’escalier en structure métallique qui porte la pierre de Rocheron à l’extérieur.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Galerie d’exposition

Deux types d’éclairage se combinent dans les galeries. Lumière naturelle zénithale et lumière électrique à LED.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Des niches intégrées sur une face latérale de puits de lumière, très profondes compte-tenu du bâtiment lui-même, permettent parfois de masquer les matériels d’éclairage.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Dans les galeries du premier niveau, l’éclairage d’exposition à LED est très uniforme sur les cimaises. Plus que classique depuis des rails, les photographies dictent ce principe pour éviter les reflets.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Hormis les expositions plongées dans le noir avec un contraste fond-objet important :

les espaces de circulations sont principalement baignés de lumière naturelle.

Fondation Louis Vuitton, Paris, France - Architecte : Frank Gehry - Photo : Vincent Laganier

Olafur Eliasson, Dust particle, 2014 – Fondation Louis Vuitton, Paris, France – Architecte : Frank Gehry – Photo : Vincent Laganier

Lieu

  • Fondation Louis Vuitton
  • 8 Avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris, France

Équipe du projet

Projet d'éclairage LED et exposition inaugurale Ingélux
Maîtrise d'ouvrage Fondation Louis Vuitton LVMH
Scénographe Ducks Sceno
Architecte d'exécution Studios Architecture
BET verrières/façades RFR T/E/S/S
Architecte de conception Frank Gehry Gehry Partners
Maître d'ouvrage délégué Quadrature Ingénierie
Architecte paysagiste ALEP
Concepteur lumière L'Observatoire international
Matériel d'éclairage Targetti Erco Lucent Lighting Osram Signify (ex Philips Lighting)
Acousticien Jean-Paul Lamoureux Nagata Acoustics
BET structures Setec Bâtiment
BET fluides Setec Bâtiment IBE France
Entreprise générale Vinci Construction France
Architecte Frank Gehry

Équipe artistique

Designer Louis Vuitton

ZOOM +

 
Olafur Eliasson : Inside the horizon, une architecture à vivre
 
Olafur Eliasson : Map for unthought thoughts
 
Olafur Eliasson : Contact
 
Olafur Eliasson : expo Contact à la Fondation Louis Vuitton

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
2 Commentaires
Laisser un commentaire
  • 4 février 2015 at 20 h 07 min

    Je trouve cela beaucoup plus agréable visuellement que le musée des Confluences de notre chère ville de Lyon :
    – Les lignes sont plus courbées.
    – La couleur de l’ensemble est plus beaucoup plus claire.
    – Le batiment s’insère mieux dans son environnement : la nature aurait pu facilement pondre la même architecture en faisant une petite colline rocheuse qui balayée par les vents aurait vu ses roches polies. Dans ce cens, cela me fait penser aux stries calcaires de Central Park : http://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img360-2011-09-12.xml

    • Vincent Laganier
      4 février 2015 at 20 h 46 min

      @Tristan Merci pour ton avis. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à essayer un bâtiment de l’intérieur pour se faire sa propre opinion. C’est un conseil d’ami.
      Personnellement, je vais visiter le musée des Confluences ce jeudi après-midi pour me faire ma propre opinion au-delà de la forme extérieure de son architecture.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated