Interview

« La lumière qui est sensuelle » Hugh Vanstone

Hugh Vanstone est créateur lumière en Angleterre. Lauréat du Molière de la Création Visuelle 2015 pour Le Bal des Vampires. Interview pensées lumière.

Qu’est-ce que la lumière pour vous ?

Hugh Vanstone : pour moi, la lumière est magique parce qu’elle existe seulement dans l’éther. A la fois, elle est un fluide et une particule. J’aime précisément la lumière parce qu’elle est  difficile à décrire.

"Le

Quelle est votre première émotion prise en compte ?

HV : tout d’abord, avant le lieu et la situation, je réponds à l’émotion d’une scène ou de la chanson.

"Le

Quelle est votre sensation lumineuse préférée ?

HV : plutôt que la lumière, j’aime regarder quelle est l’humeur ou ce qui sous-jacent. J’aime la lumière autant que l’ombre. La lumière qui est sensuelle.

"Le

Quelle est la réalisation lumière la plus aboutie pour vous ?

HV : dans mon travail, ma pièce favorite est « The Unexpected Man » de Yasmina Reza (en Français, L’homme du Hazard). C’est une pièce très poétique avec une série de monologues qui permettent un éclairage selon l’humeur. Elle vous transporte dans pleins de lieux émouvants.

Qu’est-ce que vous aimeriez faire avec la lumière ?

HV : j’aime la musique. J’aimerais éclairer un concert de rock un jour. J’ai aussi une liste de chants que j’aimerais réaliser. Et, je voudrais faire plus de performances dans des sites spécifiques. La vie est trop courte !

"Le

Qu’est-ce qui est le plus inspirant dans la lumière ?

Hugh Vanstone : sa variabilité, sa fréquence et son fluide.

"Le

Quel est votre objet lumineux préféré ?

HV : le corps humain.

"Le

Quelle est votre source de lumière idéale ?

Hugh Vanstone : une source qui est variable à l’infini en intensité, couleur et texture. Elle doit être compacte et, s’il vous plait, totalement silencieuse. Et si vous pouvez en réaliser une qui répartit la lumière dans les coins, je vous aimerai pour toujours !

"Le

ZOOM -

Équipe artistique

Créateur lumière Hugh Vanstone

Poursuivez votre recherche

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lieu

  • Judy Daish Associates, Hugh Vanstone
  • Londres, Grande Bretagne

— Articles connexes —

Hugh Vanstone est créateur lumière en Angleterre. Lauréat du Molière de la Création Visuelle 2015 pour Le Bal des Vampires. Interview pensées lumière.
— En savoir plus
Interview

« La lumière qui est sensuelle » Hugh Vanstone

Hugh Vanstone est créateur lumière en Angleterre. Lauréat du Molière de la Création Visuelle 2015 pour Le Bal des Vampires. Interview pensées lumière.
En plan séquence, l'espace et la lumière créent l'atmosphère du drame qui se joue. Le Roi Lear de William Shakespeare au TNP, par Christian Schiaretti.
— En savoir plus
Réalisation

Le Roi Lear de William Shakespeare, Théâtre National Populaire

En plan séquence, l'espace et la lumière créent l'atmosphère du drame qui se joue. Le Roi Lear de William Shakespeare au TNP, par Christian Schiaretti.
Superbe spectacle du maître des cérémonies des JO d'hiver de 1992 : Philippe Decouflé. La création lumière et vidéo emprunte à tous les codes graphiques.
— En savoir plus
Réalisation

Philippe Decouflé, spectacle Contact, éclairages Patrice Besombes

Superbe spectacle du maître des cérémonies des JO d'hiver de 1992 : Philippe Decouflé. La création lumière et vidéo emprunte à tous les codes graphiques.
Comme une transe, une performance de danse qui ne laisse pas indifférent. Critique scénographique et lumière de SUN de Hofesh Shechter.
— En savoir plus
Réalisation

SUN de Hofesh Shechter à la Maison de la Danse, Lyon

Comme une transe, une performance de danse qui ne laisse pas indifférent. Critique scénographique et lumière de SUN de Hofesh Shechter.