La nuit secrète des arbres
Previous
ALÉATOIRE
Nuit Blanche 2020
Next

« Les mers rêvent encore » ombre et lumière de Stéphane Guiran

« Les mers rêvent encore » est un parcours en ombre et lumière du sculpteur Stéphane Guiran. A la recherche d’une oeuvre totale au centre d'art Campredon.
par Vincent Laganier18 septembre 2020

« Les mers rêvent encore » est une recherche d’oeuvre totale de Stéphane Guiran. Elle rassemble des écrits, des installations, des sculptures, des vidéos et des pièces sonores dont la plupart ont été créées par l’artiste pour que le centre d’art Campredon dans le Vaucluse. Les visiteurs et les œuvres ne font qu’un.

« Pourquoi rêvons-nous ?

Pour nous réparer. Pour nous préparer.

Pour oser tisser avec les doigts de notre conscience.

Pour attraper les pinceaux accrochés au bout des cieux et repeindre les murs gris du quotidien ».

Stéphane Guiran, sculpteur

Les poussières d’ivoire – sculpture – acier cristallisé, lunaires, pièce sonore – création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art © Stéphane Guiran

Ombre et lumière de Stéphane Guiran

En hommage à René Char, l’exposition est construite autour d’un récit poétique, édité par l’artiste sous la forme d’un livre. Le centre d’art est plongé dans l’obscurité. Le spectateur est invité à traverser des scènes du livre entre ombre et lumière. Elles sont autant de paysages imaginaires faits d’installations, de pièces sonores et de sculptures.

Soie – sculpture – débris fondus de calcin de cristal, terre, fer et aluminium, feuille d’or, bronze – création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art © Stéphane Guiran

“Artiste aux multiples talents, profond et inspiré, Stéphane Guiran est un poète, qui sculpte ses rêves et magnifie les nôtres, avec une incroyable grâce, comme s’il avait le don, le pouvoir d’intercepter et de transmettre le merveilleux en suspens dans nos vies.

Sensible à la fragilité et au mystère des choses, il possède la douceur et la délicatesse des sages. Tel un sourcier subtil, il ressent, sans chercher, ondes et vibrations émises par la nature ou par l’architecture et perçoit les fils invisibles qui animent les lieux”.

Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire

Extrait de l’introduction du catalogue d’exposition « Les mers rêvent encore »

Les enfants des nuages – sculpture – sélenite, lunaires, paillage – création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art © Stéphane Guiran

Nuit, pénombre et sculptures

Ses installations nous plongeant dans la nuit, Stéphane Guiran interroge notre intériorité. Il nous place sans repères au milieu de cette dimension inconsciente qu’Henri Michaux appelait « l’espace du dedans ».

Ses installations bousculent notre perception de l’espace, nos repères visuels et sensoriels. Elles nous entraînant dans une expérience immersive qui touche nos émotions pour mieux nous relier à nous-mêmes.

Les lumières de l’ombre – sculpture – acier cristallisé, lunaires, pièce sonore – création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art © Stéphane Guiran

“Les mers rêvent encore” est une création sensible et originale. En partie réalisée pendant la période de confinement, elle invite à une réflexion sur ldea transformation de nous-mêmes, mais aussi nos habitudes de consommation. « Les poussières d’ivoire » est une de ses oeuvres sur le thème du recyclage et de la transformation. Elle est déclinée à la fois à Campredon Centre d’Art et à la Fondation Villa Datris, dont le thème de cette année est Recyclage/Surcyclage.

Tessiture de l’azur – photographies – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art, L’Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse © Stéphane Guiran

Les poussières d’ivoire

Cette installation « Les poussières d’ivoire » rassemble 1000 touches d’ivoire de pianos récupérés, avant qu’ils ne soient jetés en déchetterie. Une vidéo est projetée en superposition des touches d’ivoire. Elle donne une impression de trompe l’oeil. Les limites de l’espace deviennent incertaines.

Les poussières d’ivoire – 1000 touches en ivoire, vidéo avec lecture de Tchéky Karyo et performance de Lilian Guiran sur piano Erard 1884 – création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art © Stéphane Guiran

Stéphane Guiran a créé cette oeuvre a partir de pianos fournis par l’association les passeurs de pianos. Pour les donner à des écoles et des hôpitaux, elle récupère les pianos jetés et les remet en état.

L’oeuvre illustre le chapitre du livre « le cimetière de pianos ». Elle se décline avec la sculpture « l’humus des jours », installée à la fondation Datris, où un piano Erard 1865 abandonné reprend vie et retrouve sa nature végétale.

L’homme voilier – sculpture – sélénites, céramiques, miroirs –  Création 2020 – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art, L’Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse © Stéphane Guiran

L’artiste, révélé par son installation « le nid des murmures » au Domaine de Chaumont-sur-Loire en 2017, expose principalement en Suisse avec sa galerie Alice Pauli, qui le représente depuis 2012. Il vit et travaille à Eygalières, proche d’une nature qui inspire ses créations.

Le chant des possibles – exposition Les mers rêvent encore, Campredon Centre d’Art, L’Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse © Stéphane Guiran

Catalogue d’exposition

“La première fois que j’ai entendu chanter la mer, c’était en pleine forêt. Je marchais dans un temple d’humus et d’émeraudes. Autour de moi des centaines de piliers reliaient l’écorce de la terre aux éclats de ciel. Je naviguais sur une arche. Une arche dénouée, libre de dériver. Sur son pont, tant de mâts plantés que les nuages pouvaient s’y reposer. Les mers rêvent encore est le récit d’un voyage à la lisière de nos nuits. Illuminé par les vents de nos doutes. Nourri par les creux de nos vagues. Une porte de silence qui s’ouvre sur l’horizon intérieur. Sur son seuil, le souffle d’un chemin. Un fil de soie à tisser sur l’océan de la vie”.

Stéphane Guiran, sculpteur

Les mers rêvent encore, de Stéphane Guiran – catalogue exposition, couverture © Les heures brèves

  • Photographies : Stéphane Guiran
  • Introduction : Chantal Colleu-Dumond
  • Textes : Françoises Jaunin
  • 166 pages, broché

Autour du récit, Les mers rêvent encore, une belle promenade en coulisse dans l’atelier de l’artiste à la découverte des œuvres réalisées de cette exposition magique.

Librairies en ligne

Acheter chez Eyrolles bouton-achetez_chez_amazon_fr bouton-achetez_chez_fnac_com

Infos pratiques

Ouverture

  • Du 11 juillet au 31 décembre 2020
  • Du  mardi au dimanche
  • 10h-13h / 14h30-18h30 en juillet-septembre
  • 10h-12h30 / 14h-17h30 en octobre-décembre
  • Fermé les 1er et 11 novembre, 25 et 26 décembre

Approfondir le sujet

Informations

Type Exposition
Date du samedi 11 juillet 2020 au jeudi 31 décembre 2020

Équipe du projet

Commissaire d'exposition Stéphane Guiran
Sculpteur Stéphane Guiran

Lieu

  • Campredon Centre d'Art
  • L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Livres

A des nuits lumière, la ville, la nuit, la mer - Yann Kersalé

Dans un jeu d'ombre et de lumière, à des nuits lumière, est le catalogue d'exposition des créations de l'artiste Yann Kersalé.

En savoir plus...

Aurores polaires, la Terre sous le vent du Soleil

Découvrez l'envers des effets lumineux des aurores polaires dans ce livre de Fabrice Mottez. Pédagogique, illustré et fascinant.

En savoir plus...

À la reconquête de la nuit : la pollution lumineuse état des lieux et propositions

Le CGEDD a publié vendredi 18 janvier son dernier rapport. À la reconquête de la nuit. La pollution lumineuse état des lieux et propositions.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Les mers rêvent encore Exposition Sculpture Installation artistique Installation lumière Installation vidéo Rêve Lunaire Monnaie du Pape L'Isle-sur-la-Sorgue Vaucluse Parcours lumière Scénographie Installation immersive Lumière Éclairage
Effets lumière Lumière directe Lumière blanche Lumière blanc froid Lumière graphique Lumière ponctuelle Lumière de rêve
Techniques d'éclairage Éclairage intérieur Éclairage muséographique
Professions Sculpteur Plasticien lumière
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Galerie d'exposition
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.