Illuminations de Noël à Marseille
Previous
ALÉATOIRE
Fête des lumières 2015 transformée en hommage aux victimes le 8 décembre
Next

Comment la Fête des Lumières 2015 de Lyon aura lieu ? Discussion

Avec les évènements tragiques du week-end dernier, la question de comment la Fête des Lumières 2015 de Lyon aura lieu ? La discussion est ouverte.
par Vincent Laganier18 novembre 2015

Comment la Fête des Lumières 2015 de Lyon aura lieu ? Réponse difficile pour les politiques, les organisateurs, les services de sécurité, les artistes et les partenaires. Voici quelques articles parus à ce sujet dans les médias : Le Point, Lyon Capitale, TLM.

Des lumignons pour rester unis et solidaires © Ville de Lyon

A l’origine : la Fête de la lumière, les illuminations de 1852. Le lumignon ne nécessite pas de grandes installations lumière pour créer l’évènement. En effet, chaque habitant place à ses fenêtres de petites bougies. Une action simple à l’échelle individuelle pour une scénographie collective de la ville.

Participez à la discussion en commentaires

728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
8 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    Aubin R.
    18 novembre 2015 at 22 h 42 min

    Bonsoir, cela va sans le dire, j’apprécie fortement le site. Mais là en revanche je trouve que le titre vraiment racoleur avec une question qui sous-entends qu’une réponse sera apportée alors que dans les faits ce n’est pas du tout le cas. Seule la Ville et la région auront la réponse à la question mais en l’occurrence non (ou tout du moins pas communiquée publiquement). Enfin, si l’idée d’une discussion ouverte est intéressante, je ne crois pas que le commun des mortels (si bien qu’il soit professionnel dans l’événementiel, l’éclairage etc.) puisse apporter ses orientations en matière de sécurité publique. Car comme la dit la mairie, “on ne parle de boire un verre en terrasse.” Ce n’est que mon avis. 🙂

    • Vincent Laganier
      18 novembre 2015 at 23 h 36 min

      @Aubin Merci pour cet avis. Je pense qu’annuler pour des raisons de sécurité publique : ce serait donner raison au terroriste. Il faut continuer à vivre !

      Faire autrement, les lyonnais avec les lumignons l’on toujours fait. C’est l’histoire même de la Fête des illuminations…

      Et puis, ce n’est que depuis 1998 que Lyon a un Festival des lumières ! Cette année, la programmation présentée il y a 3 semaines va sur de nouveaux lieux, hors du centre ville, et peu fréquentés.

      Côté grand public, je crois que la mobilisation des habitants a commencée avec déjà 6 813 signatures ce soir. Voici la pétition pour participer : Pour le maintien de la Fête des Lumières sur Change.org

      • Avatar
        Aubin R.
        19 novembre 2015 at 13 h 41 min

        Oui je suis totalement d’accord pour l’aspect culturel. Mais les contraintes liées à la sécurité priment et finalement on le comprend.
        Au-delà du risque terroriste majeur, l’effet de panique est aussi un élément essentiel à considérer. Comme exemple on peut citer le mouvement de panique qui s’est créé à Paris place de la République dimanche dernier alors qu’elle n’était même pas saturée en terme d’occupation. Les gens sont tendus, sous tension et c’est normal. La Fête des Lumières aurait été dans à peine plus deux semaines, la tension restera palpable. Un simple ballon qui explose peut créer une panique générale.
        La Ville, la Région et l’Etat ne pouvaient pas prendre un tel risque.
        Le 8, que l’on soit à Lyon ou ailleurs, rendons hommage, proclamons la paix, illuminons nos fenêtres plus que jamais !

  • Vincent Laganier
    19 novembre 2015 at 12 h 08 min

    Conférence de presse ce matin à 11h30 à l’hôtel de ville de Lyon : Gérard Colomb, député maire et Michel Delpuech, Préfet du Rhône. En bref :
    – Un hommage aux victimes des attentats est prévu le 8 décembre sur les façades des quais de Saône avec projections des prénoms des victimes du 13 novembre 2015.
    – 200 000 lumignons seront distribués aux enfants et vendus aux profits d’associations des victimes du terrorisme et de l’association “Rêves d’enfants”.
    – La tour Incity et le “crayon” proposeront une mise en lumière dans l’esprit des lumignons.
    – L’événement de 4 jours de festival des lumières est annulé. Il est reporté en décembre 2016.

  • Avatar
    Philippe Dujardin
    19 novembre 2015 at 17 h 41 min

    Merci, Vincent.
    Une bonne connaissance de l’histoire du 8 décembre ne donne pas compétence sur une problématique de sécurité publique. En temps de “paix”, nous savons que nous avons certains soirs frôlé la catastrophe, sous les effets incontrôlables des concentrations et mouvements de foule. Nous ne pouvons nous tenir dans le “déni” de cette problématique que j’avais eu l’occasion d’aborder avec Jean Paul Goude, en d’autres temps. Moins que jamais nous ne pouvons échapper à cette contrainte de sécurité.
    Le très modeste et très efficace lumignon reste, à mes yeux, la réponse encore et toujours possible au besoin de réjouissance et/ou de compassion dans l’espace domestique comme dans l’espace public.
    Oui, plus que jamais usons du lumignon.
    Cordialement
    Ph.D.

  • Avatar
    Cyril CHAIN
    19 novembre 2015 at 19 h 37 min

    Bonsoir Vincent,
    Merci pour ton invitation à réagir, mais je pense que ce post et cet appel à polémique ne devaient pas avoir lieu. Ni la pétition.
    Car de toute évidence chacun de notre communauté aimerait le festival, aimerai les ambiances, les déambulations, les émois, les ringardises et une cohésion souriante liée au partage des sensations et émotions.
    Mais bien évidemment la décision ne repose pas sur l’affectif mais bien sur une contexte sécuritaire qui demande à prendre des responsabilités importantes.
    Un pétard, un mouvement de foule, combien de morts ?
    Je ne sais pas si tu connais l’actuel projet place des Terreaux, je ne sais pas si tu te rappelles la forte densité des visiteurs et les maigres évacuations… Devons nous dépasser le nombre de mort de la Mecque compté par centaine sur un simple mouvement de foule ? Même sans la moindre actions terroriste mais sur un simple pétard anxiogène ?
    Alors voilà ce que j’ai posté en apprenant, avec soulagement la position du Maire et du Préfet :
    “Sage décision,
    Recueillement,
    Mobilisation simple et non simpliste,
    Retour aux vraies bougies aux fenêtres pour envoler nos pensées,
    Festivités reportées, juste reportées…
    Illuminons notre ville !”
    Bien à toi,
    Cyril.

  • Avatar
    Julien Pavillard
    19 novembre 2015 at 19 h 43 min

    Je trouve moi aussi normal d’avoir annulé en grande partie cet événement. Il ne faut pas oublier que la Fête des Lumières est associée au plaisir de la découverte, de l’émerveillement face à des installations lumières parfois magiques, de sorties en famille ou entre amis… Cela ne vaut pas le coup de risquer un accident pour un effet de panique, l’époque est déjà assez tragique comme cela. Et puis si on regarde les choses d’un point de vue positif, c’est une opportunité pour la Fête de se donner un peu de temps pour renouveler certains concepts et s’ouvrir à davantage de nouveaux artistes. Sur le site de la Fête il est indiqué qu’en 2016 ce serait la programmation de 2015, donc cela veut dire que l’équipe a deux ans pour faire celle de 2017… Moi je trouve ça intéressant même si j’ai une pensée pour toutes les équipes artistiques et techniques qui ont travaillé énormément pour être prêt dans quelques semaines (sans compter leurs ateliers surchargés en objets lumineux qu’il va falloir qu’elles stockent pendant un an…). Même si elles adhèrent certainement à cette décision, ce doit être dur pour elles. J’ai également une pensée pour l’équipe organisatrice car même s’ils ont pris la meilleure décision, c’est terrible de travailler toute une année pour un projet qui n’aboutira pas prochainement.

    Chaque année on entend des Lyonnais dirent que c’étaient mieux avant quand il y avait moins de monde… Ca donnera l’occasion d’apprécier à sa juste valeur cette opinion. De toutes façons avec les lumignons aux fenêtres, surtout qu’il est probable que les lyonnais en installeront bien davantage cette année, ce seront déjà de très belles images de la ville que nous garderons en nous.

  • Avatar
    Michel Bouit
    20 novembre 2015 at 14 h 59 min

    Nous vivons effectivement des moments difficiles. Je pense beaucoup à tous ces gens, pour beaucoup très jeunes qui ont laissé leur vie au Bataclan vendredi soir à l’occasion d’un concert rock, musique et danse que j’apprécie particulièrement.
    Ayant été en contact direct avec tous les grands évènements et fêtes qui se sont déroulés à Lyon (Ville et stade de Gerland) pendant près de 40 ans, je dois dire qu’une forte concentration publique est toujours très impressionnante et un mouvement de foule peut être très difficile à maîtriser. Ma préoccupation majeure a donc toujours été la sécurité en accord avec les autorités et services officiels, mais j’ai souvent connu des moments de grand stress avec la responsabilité du direct en matière d’éclairage.
    Pour ce qui concerne le maintien de la Fête des lumières, il s’agit d’une décision particulièrement difficile à prendre car les conséquences et les enjeux sont multiples et variés.
    Le contexte actuel et mon niveau d’information ne me permet pas d’émettre un avis fiable ; toutefois compte tenu de la place et du caractère du 8 décembre dans la vie lyonnaise et au plan international, l’idée de demander à tous les lyonnais de placer des lumignons sur leurs fenêtres est une idée que je partage car elle permettrait de donner une très belle image nocturne de la ville qui pourrait renforcer son identité dans le monde et très certainement notre combat vis-à-vis de l’adversité.
    Je suis très content que les décisions officielles, certes très courageuses mais nécessaires, prises dans la journée s’inscrivent tout à fait dans le sens de mon message.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.