Article

Suppression des tubes fluo : serons-nous prêts ?

Fabricants de luminaires, gestionnaires de bureaux, comment ces acteurs ont-ils anticipé la suppression des tubes fluorescents dans moins d'un an ?
10 novembre 2022




Le règlement (UE) 2019/2020 et la directive européenne 2011/65/UE sur la réduction des substances dangereuses ont interdit la vente des tubes fluorescents à partir du 24 août 2023. D’un côté, les gestionnaires de bureaux ne semblent pas avoir anticipé ce changement important. De l’autre, les fabricants ne développent des luminaires d’éclairage intérieur qu’en technologie LED depuis près de 10 ans. On estime à plus de 60 % la part des installations en éclairage tertiaire qui devront être rapidement rénovées.

Fin de l’incandescence comme précédent

En 2008, nous avons connu une directive européenne similaire, programmant la fin des lampes à incandescence traditionnelles. À l’époque, cette décision avait incité certains à constituer des stocks assez importants. Mais des différences majeures avec la situation actuelle sont à signaler. Tout d’abord, l’incandescence était essentiellement dédiée à l’éclairage domestique. La plupart des gens étaient au courant de la directive, car cela les impactait directement. À l’inverse, les tubes fluorescents sont très majoritairement utilisés en éclairage tertiaire. Seuls les gestionnaires de bureaux devraient s’en préoccuper, alors même que l’éclairage ne représente qu’une petite partie de leur fonction.

Façade immeuble de bureau de nuit © Grand Warszawski, Adobestock

Autre différence, l’interdiction des lampes à incandescence s’est faite progressivement sur trois ans et demi, selon les puissances.

Calendrier d’arrêt de mise en vente des lampes à filament

Date Puissance
30 juin 2009 ≥ 100 W
31 décembre 2009 ≥ 75 W
30 juin 2010 ≥ 60 W
31 août 2011 ≥ 40 W
30 décembre 2012 ≥ 25 W

La directive européenne a été complétée pour programmer la fin de la plupart des lampes halogènes en 2016, puis 2018.

Tubes fluorescents, un calendrier plus resserré

Pour les tubes fluorescents, le calendrier est beaucoup plus serré : plus aucun tube T5 ou T8 ne pourra être vendu à partir du 24 août 2023.

À la suppression des lampes à incandescence, plusieurs modèles de substitution étaient envisageables :

  • les lampes halogènes, pourtant guère plus efficaces,
  • les lampes fluocompactes, à l’efficacité lumineuse 5 fois plus élevée, mais peu appréciées,
  • les lampes LED à un prix à l’époque rédhibitoire (jusqu’à 40 € la simple ampoule).

Les deux premières solutions vont être définitivement exclues de la vente l’année prochaine, mais ont permis d’assurer la transition avec les lampes LED qui sont à présent à un prix abordable.

 

Tubes LED de substitution avec driver intégré

Pour les tubes fluorescents, il n’existe en substitution que les tubes LED. Peu de professionnels de l’éclairage vous en feront la promotion, sauf en remplacement de tubes fluorescents isolés. Tout d’abord, le prix (autour de 10 €) est plus de trois fois celui d’un tube fluorescent. Le driver d’alimentation est incorporé au tube et est moins performant que pour un luminaire LED classique. Le ballast des tubes fluorescents, bien qu’inutile, continue à consommer de la puissance électrique.

Tube fluorescent avec culot en aluminium, tube LED avec driver intégré et culot en plastique © weerapatkiatdumrong, iStock

Il faut faire attention et choisir les tubes LED en fonction des ballasts installés. Il peut y avoir des problèmes de fiabilité, surtout lorsque les tubes fluorescents à remplacer sont alimentés par un ballast électronique en raison de la grande variabilité du signal électrique en sortie de ces ballasts, selon les fabricants. Enfin, il existe des tubes LED « universels » – forcément plus chers – qui peuvent être utilisés indifféremment pour des ballasts ferromagnétiques ou électroniques.

Autre souci, les tubes LED sont placés dans un luminaire qui n’a pas été conçu à cette fin. Le dimensionnement de l’éclairage initialement prévu ne sera pas respecté. Globalement, les tubes LED permettent d’atteindre une meilleure efficacité lumineuse que les luminaires à tubes fluorescents, mais sensiblement moins élevée qu’un luminaire LED dédié.

 
 

Accélérer les rénovations dans le tertiaire

Tous les professionnels de l’éclairage vous le diront : la véritable solution, le maître-mot, c’est la rénovation. La tâche est immense, les investissements importants, mais le jeu en vaut la chandelle (électrique) ! C’est l’occasion d’installer une gestion centralisée de l’éclairage permettant de piloter automatiquement l’extinction, voire la gradation, de l’éclairage. La consommation énergétique peut ainsi être réduite de 50 à 80 %. Il est également possible d’obtenir des certificats d’économie d’énergie (CEE). Le retour sur investissement est inférieur à 5 ans pour une occupation standard des bureaux de l’ordre de 3 000 h par an.

Tubes fluo en maintenance par électricien, relamping éclairage dans le faux plafond © ela bracho, iStock

La directive de suppression des tubes fluorescents n’aurait donc que des vertus, accélérant ainsi la rénovation de l’éclairage tertiaire indispensable pour atteindre une plus grande sobriété énergétique. En ce sens, c’est l’un des leviers pour respecter les objectifs du décret tertiaire : les consommations électriques doivent en effet être réduites de 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050, par rapport à une année de référence au plus tôt en 2010. Néanmoins, la situation pourrait devenir périlleuse pour les gestionnaires de bâtiments qui n’auraient pas anticipé. Leur stock de tubes fluorescents ne leur permettra pas de tenir très longtemps. C’est d’ailleurs le message du communiqué de presse du Syndicat de l’éclairage daté du 10 juillet dernier : il y a urgence à anticiper !

 

Des tubes fluorescents aux LED : fantasme de l’économie circulaire

Comment vont se dérouler ces très nombreux chantiers de rénovation de l’éclairage ? Les brochures commerciales mettent beaucoup en avant la notion d’économie circulaire, c’est-à-dire le fait d’adapter le luminaire existant en retirant la partie concernant les tubes fluorescents (ballast, douilles et câblage), de prévoir un système de recyclage, et de mettre en place une solution LED. Dans la pratique, très peu d’entreprises proposent ce type de solution.

Schéma du cycle de vie d’un produit et économie circulaire © G.Mannaerts, Wikipédia

C’est d’ailleurs une des limitations de la directive européenne. Pour accompagner la suppression des tubes fluorescents, elle aurait pu être davantage incitative en faveur de cette approche vertueuse.

 

 

A suivre…

Suppression des tubes fluo : serons-nous nostalgiques ?

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Poursuivez votre recherche

Effets lumière Lumière blanche Lumière diffuse
Techniques d'éclairage Éclairage intérieur Éclairage artificiel Lampe fluorescente Éclairage LED
Fonction du lieu Industrie
Enseignant-chercheur, Lionel Simonot enseigne l’éclairagisme depuis 2003 à l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Poitiers – ENSI Poitiers : cours magistraux et pratiques en photométrie, technologie des sources de lumière, dimensionnement électrique et interactions lumière matière. Ses activités de recherche portent sur les propriétés optiques et l’apparence des matériaux, notamment via le GDR APPAMAT. Applications : films minces nanocomposites, couches de peinture en glacis ou vernis et objets obtenus par impression 3D. Il est auteur de la transposition du livre de Pierre Bougueur, Essai d’optique sur la gradation de la lumière, du livre rétrospectif et prospectif, Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, aux éditions Light ZOOM Lumière en 2021.
  • Tres intéressant. Les tubes LED de substitution sont donc moins performants. Il est est mieux de remplacer l ensemble. Cela va generer un énorme volume de dechets electriques. Qui seront tres souvent mal gérés si il n’y a pas de contraintes et de contrôles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.