Lumière et objet 2012, sur le retour de Maison & Objet
Previous
ALÉATOIRE
Technologie LED : c’est quoi une lumière de qualité ?
Next

Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle

L'ENSA Lyon a accueillit une exposition sur l'architecte mexicain Luis Barragán. Morceaux choisis de la conférence remarquable de Danièle Pauly.
par Vincent Laganier6 novembre 2012

Pour Luis Barragán (1905-1988), la couleur est utilisée comme un peintre coloriste. “Généralement, je définis la couleur lorsque l’espace est construit” dit-il. “La mise en couleur vient conclure le projet.”

Chapelle Tlalpan de Luis Barragán, Mexico

Premier exemple pris par Danièle Pauly : la chapelle Tlalpan contruite en 1954-60 dans la banlieue de Mexico. Les baies sont closes en verre d’albâtre qui procure une lumière jaune intense lorsque le soleil brille

À différent moment de la journée dans le mois, l’architecte revient pour choisir la couleur des murs. Le choix est réfléchi mais purement expérimental. Ainsi, il trouve la bonne couleur avec de grands panneaux recouverts de toiles posées sur les murs.

Architecture émotionnelle, couleur et réflexion

Dans le couloir de liaison avec la chapelle, le mur sera finalement peint en rose intense. Par synthèse additive de la couleur peinte et de la lumière jaune, le mur perçu devient orange.

Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle

‘Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle’ – Planche de l’exposition itinérante 2012-2013

Pour Barragán, “la couleur est un complément de l’architecture. Elle sert à agrandir ou réduire un espace. De plus, elle est aussi utile pour provoquer cette touche de magie propre à un espace.

D’après Pauly, “il y a souvent un jeu entre l’or du Baroque espagnol et le rose de l’art pré-colombien dans les œuvres de l’architecte. Le rose recouvre tous les murs de ces maisons. Il l’utilise comme un monochrome pour relier le dedans et le dehors. Pour montrer la plasticité des volumes, une autre couleur franche est utilisée.”

Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle

‘Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle’ – Planche de l’exposition itinérante 2012-2013

Maison Barragán, Tacubaya, Mexico

Barragán parle “d’émotion architecturale, de la nécessité d’ajouter un caractère émotionnel au lieu.” Dans la cage d’escalier de la maison Barragán 1948 à Tacubaya près de Mexico, les murs sont recouverts d’enduit blanc. L’architecte crée un appel de lumière pour agrandir l’espace. Grâce à une fenêtre haute et linéaire, le lieu est complètement transformé au fil des heures. Un tableau jaune d’or placé au nu du mur et à la base de la baie, crée une impression de profondeur.

Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle

‘Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle’ – Couverture du dossier de l’exposition itinérante 2012-2013 – Photo : A. Moreno

Maison Gilardi, Tacubaya, Mexico

Sorte d’apothéose entre lumière, couleur et espace, la maison Gilardi 1975-1977 est inspiré des travaux de Josef Albers et de Johannes Itten sur la couleur au Bauhaus. Pauly explique : “Deux couleurs, le rouge et le bleu, de saturation égale, sont le jeu de la construction spatiale.

Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle

‘Luis Barragán, ou l’architecture émotionnelle’ – Planche 6.2 de l’exposition itinérante 2012-2013

Barragán exploite la coloration d’une paroi blanche par réflexion d’une paroi colorée.

  • Il propose une totalité modulée de couleur par une source de lumière juste au-dessus.
  • Il expérimente des reflets de couleurs dans l’eau.
  • Il réalise des interactions de plans colorés, soit juxtaposés, soit éloignés.
  • Il met en scène des interactions avec les trois couleurs primaires.

On est quasiment dans une œuvre de James Turrell !”

Propos recueillis par Vincent Laganier le 16 octobre 2012 à l’ENSAL, Vaulx-en-Velin (69).

 

Equipe de l’exposition

Commissariat scientifique

  • Danièle Pauly, ENSA Paris-val-de-Seine, LHAC/ENSA Nancy

Avec la participation de

  • Laurent Beaudouin, ENSA Nancy
  • Louise Noelle Gras, UNAM, Mexico
  • Gauthier Bolle, ENSA Strasbourg
  • Jérôme Habersetzer, ENSA Bretagne

Production

Approfondir le sujet

Lieu

  • Maison-atelier de Luis Barragán
  • Mexico, Mexique

Équipe du projet

Architecte Luis Barragán
École ENSA Lyon
Professeur Danièle Pauly

Poursuivez votre recherche

Sujets Architecture Émotion Couleur Exposition Lumière zénithale Architecture contemporaine Architecture Moderne Architecture émotionnelle Lumière Éclairage Logement Maison Luis Barragan house Luis Barragan maison Luis Barragan casas Luis Barragan Mexico Loui Barragan architecte Chapelle Tlalpan Maison Barragán Maison Gilardi
Effets lumière Lumière directe Lumière colorée Lumière du jour Lumière indirecte Lumière naturelle Lumière rasante
Techniques d'éclairage Éclairage naturel Éclairage intérieur
Professions Architecte
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Habitat
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.