Fès lance une refonte majeure de l'éclairage public
Previous
ALÉATOIRE
20 ans de Fête des Lumières à Lyon en 22 réalisations
Next

15 luminaires en hommage à Ingo Maurer (1932-2019)

Le designer allemand Ingo Maurer s’en est allé le 21 octobre dernier. Il aura consacré sa vie à la lumière, avec humour et poésie. Hommage en 15 luminaires.
par Lionel Simonot2 décembre 2019

Le luminaire fait partie des quelques objets iconiques auxquels les stars du design doivent un jour se confronter. Mais beaucoup plus rares sont les designers de renom qui y ont consacré toute leur vie. Ingo Maurer, lauréat du prestigieux prix Compasso d’Oro en 2011, fait partie de ceux-là. Voici une sélection de quelques-uns de ses luminaires en hommage au designer.

Bulb

Après une formation dans les arts graphiques à Munich, l’artiste part travailler quelques années aux États-Unis avant de revenir en Allemagne en 1963. Il y fondera son atelier Design M entièrement dédié à la conception de luminaires, qui deviendra la société actuelle Ingo Maurer GmbH basée à Munich.

Il y a une constance dans l’œuvre du designer : sa vénération pour la lampe à incandescence d’Edison. Avec cette recherche incessante : que peut apporter le design à cet objet qui se suffit à lui-même ?

Bulb, 1968 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Bulb, 1968 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Pour y répondre, le designer conçoit en 1966 un luminaire qui a justement la forme d’une ampoule ! Intitulé Bulb, nom anglais de l’ampoule, cette mise en abîme constitue l’un des premiers succès du designer. Trois ans plus tard, l’objet entre dans la collection de design du MoMA de New York. Déjà un premier hommage !

Bulb en vitrine, 1968 – Photo : Tom Vack © Ingo Maurer GmbH, Munich

Canned Light

Avec ses formes arrondies, le luminaire Bulb s’inscrit dans l’esprit pop art de l’époque. Un esprit que Ingo Maurer et ses collaborateurs sauront renouveler quelques décennies plus tard avec Comic Explosion rappelant les tableaux de Roy Lichtenstein.

Comic Explosion, 2010 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Comic Explosion, 2010 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Comic Explosion laMania, 2010 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

La Canned light, clin d’œil hommage aux boites de soupe Campbell d’Andy Warhol.

Canned Light suspension, 2003 - Designers : Christoph Matthias, Hagen Sczech © Ingo Maurer GmbH, Munich

Canned light suspension, 2003 – Designers : Christoph Matthias, Hagen Sczech © Ingo Maurer GmbH, Munich

YaYaHo

Le côté facétieux de Maurer se retrouve aussi dans les noms de ses luminaires qui oscillent entre jeux de mot, Oh Man, it’s a Ray !, premier degré illustratif, Walking bulb, et onomatopées comme Bibibibi.

Oh Man, It's a Ray, 2009 - Luminaire suspendu -Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Oh Man, It’s a Ray, 2009 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Walking Bulb, 2015 - Designer : Michel Sempels © Ingo Maurer GmbH, Munich

Walking bulb, 2015 – Designer : Michel Sempels © Ingo Maurer GmbH, Munich

Walking Bulb, 2015 - Designer : Michel Sempels © Ingo Maurer GmbH, Munich

Bibibibi, 1982 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Bibibibi, 1982 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Mais la plus célèbre des onomatopées du designer est sans aucun doute le YaYaHo, un des premiers dispositifs de suspension pour lampes halogène basse tension. Dans un esprit Do it yourself, l’utilisateur peut choisir les différents éléments et créer sa propre installation lumineuse.

YaYaHo, 1984 – Designers Ingo Maurer et son equipe © Ingo Maurer GmbH, Munich

YaYaHo, 1984 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Akatsuki

Une autre source d’inspiration du designer provient du Japon. Il réinterprète à sa façon les luminaires Akari de l’artiste Isamu Noguchi qui diffusent la lumière au travers de papier japonais. Pour les luminaires Zettel’z, l’utilisateur peut une nouvelle fois personnaliser le dispositif en laissant ses propres messages ou dessins sur des papiers entourant, tel un mobile, la source de lumière.

Zettel'z 6, 1998 - Luminaire suspendu - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Zettel’z 6, 1998 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Toujours d’inspiration japonaise, l’équipe de Maurer a conçu le luminaire Aka_Tsuki (pour lune rouge en japonais) et en a fait une interprétation littérale : une sphère en verre éclaire une soucoupe rouge qui semble flotter devant le mur.

"Aka

Aka © Ingo Maurer GmbH, Munich

Parmi les dernières propositions du designer, la série Oop’s reprend l’idée de la lumière transmise au travers du papier en épurant encore plus le dispositif. Une bande de papier simplement épinglée au mur cache la source de lumière dans sa partie inférieure courbée.

Oop's - Luminaire en applique © Ingo Maure

Eddie’s Son

Que ce soit avec humour ou avec poésie, Ingo Maurer revient sans cesse à la lampe à incandescence d’Edison. Dans son œuvre, Wo bist du, Edison…? (jetzt wo wir dich brauchen ?) il pose littéralement la question : où es-tu, Edison… (maintenant que nous avons besoin de toi) ? Le luminaire est constitué d’un hologramme qui reproduit une ampoule d’Edison. L’œuvre anticipe la disparition des lampes à incandescence, encore non programmée en 1997. Quant à la réponse à la question du titre de l’œuvre, elle est à chercher sur la douille qui reprend le profil du célèbre inventeur.

Wo bist du, Edison…. ?, 1997 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Une partie du dispositif sera commercialisée sous le nom d’Eddie’s son. Le jeu de mot est audacieux mais il est difficile d’établir une véritable filiation entre Edison et Maurer. Si le business man a mis tant d’énergie pour concevoir la lampe à incandescence, c’était surtout pour pouvoir introduire l’électricité dans chaque foyer, n’hésitant pas pour cela à se lancer dans la guerre des courants.

Wo bist du, Edison…. ?, dessin, 1997 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Il n’est pas sûr que l’Américain se serait retrouvé dans la démarche volontairement artisanale du designer Allemand, parfois beaucoup plus proche de l’installation artistique que d’une production en grande série. Qu’aurait compris Edison du détournement de sa lampe dans les œuvres de Maurer ? En quasi ready-made dans la série I Ricchi Poveri ou au bout des doigts d’un gant en caoutchouc dans la surréaliste série Luzy ?

I Ricchi Poveri - Monument for a Bulb, 2014 - Luminaire à poser - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

I Ricchi Pover – Monument for a Bulb, 2014 © Ingo Maurer GmbH, Munich

I Ricchi Poveri - Monument for a Bulb, 2014 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

I Ricchi Poveri - Toto noir - Monument for a Bulb, 2014 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

I Ricchi Poveri - Toto blanc - Monument for a Bulb, 2014 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

I Ricchi Poveri – Toto blanc – Monument for a Bulb, 2014 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Luzy from the Sky, 2018 - Luminaire suspendu - Designer : Ingo Maurer - Luminaire suspendu © Ingo Maurer GmbH, Munich

Luzy from the Sky, 2018 – Luminaire suspendu © Ingo Maurer GmbH, Munich

Malgré son exceptionnelle longévité de plus d’un siècle, la lampe d’Edison est à présent menacée de quasi-extinction. En plaçant des plumes d’oie sur son culot de la lampe de table Lucellino, Ingo Maurer lui a offert plus qu’un hommage, un peu d’éternité.

Lucellino Table, 1992 - Designer : Ingo Maurer © Ingo Maurer GmbH, Munich

Lucellino Table, 1992 © Ingo Maurer GmbH, Munich

Approfondir le sujet

Les liens proches des photos de cet hommage renvoient sur le site d’e-commerce Amazon. Enfin, quand le luminaire est vendu sur cette plateforme en ligne. Ils permettent de vous faire une idée du prix de vente de chaque luminaire.

Retrouvez plus d’informations et de photographies sur ces 15 luminaires sur le site du designer ci-dessous :

Équipe du projet

Designer Ingo Maurer Christoph Matthias Hagen Sczech Michel Sempels Matthias Liedtke
Référence produit d'éclairage Lucellino Table Bulb Comic Explosion Canned Light Oh Man, It’s a Ray! Walking Bulb Bibibibi YaYaHo Zettel’z 6 Aka_Tsuki Oop’s 1 Wo bist du, Edison, …? I Ricchi Poveri – Monument for a Bulb I Ricchi Poveri – Toto Luzy from the Sky
Inventeur Thomas Edison

Lieu

  • Ingo Maurer GmbH
  • Munich, Allemagne

Poursuivez votre recherche

Lionel Simonot
Lionel Simonot
Enseignant-chercheur. Depuis 2003, il enseigne l’éclairagisme à l’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Poitiers - ENSI Poitiers. Cours magistraux et pratiques en photométrie, technologie des sources de lumière, dimensionnement électrique et interactions lumière matière. Ses activités de recherche portent sur les propriétés optiques et l’apparence visuelle de matériaux. Applications : films minces nano composites, couches de peinture en glacis ou vernis et objets obtenus par impression 3D.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.