Réalisation

The TREE, de Carolyn Carlson et éclairage, Rémi Nicolas

The TREE, de la chorégraphe Carolyn Carlson. Synthèse de l'arbre (fragments d'une poétique du feu) avec Rémi Nicolas, créateur lumière.
6 décembre 2021

L’arbre (fragments d’une poétique du feu). Comme un voyage imaginaire, The TREE (Fragments of poetics on fire) est la création 2021 de Carolyn Carlson. Sur scène, neuf danseurs y participent. Selon l’ambiance et le tempo de la musique, les gestes sont lents ou saccadés. Dans sa poésie de l’espace, la danse trouve alors sa place unique, significative et juste.

Avec ce ballet, Carolyn Carlson clôt le cycle de pièces inspirées par Gaston Bachelard : Eau en 2008, Pneuma et Now en 2014. The TREE a été présenté pour quatre représentations exceptionnelles à la Maison de la Danse du 15 au 18 novembre 2021 à Lyon.

 

 

Humanité et nature

Envoûtante chorégraphie, le spectacle tient d’un savant équilibre de tous les arts : danse, musique, scénographie, lumière et peinture. Cette fusion autour des thèmes de l’humanité et de la nature n’a rien du hasard. Elle est l’œuvre du talent de :

  • Aleksi Aubry-Carlson et René Aubry pour la musique,
  • Rémi Nicolas à la lumière,
  • Gao Xingjian en peinture.

Chacun d’eux apporte sa pierre à l’édification de cette création contemporaine.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Scénographie minimaliste

Cadre scénique à la création, la scénographie de Carolyn Carlson est minimaliste. Sur un tapis de danse blanc, le plateau est quasiment nu. En fond de scène, une petite silhouette de montagne clôt l’espace scénique, tel un paysage lointain. Il est presque continuellement rétroéclairé en blanc chaud.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Côté jardin, une branche d’arbre plantée et peinte en blanc a résisté au froid. Derrière, un tulle puis un cyclorama closent la perspective en floue nordique et aérien.

Pendant la représentation, tout un tas d’accessoires prennent vie sur scène : trois chaises, des bancs, un escabeau, un porte-voix en métal, une petite télévision, des troncs de bouleaux, un hibou… Les danseurs sont à la fois les porteurs et les marionnettistes de ces objets.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Lumière naturelle et nordique

Quels sont les fragments d’une poétique du feu, de l’arbre dans la nature ? À cette question, le créateur lumière Rémi Nicolas répond de manière poétique.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Tout d’abord, l’ensemble du spectacle est baigné d’une lumière douce et enveloppante. Aucune lumière latérale sur le plateau qui dramatise les corps. Ici, tout est traité en lumière de face, en douche et en contre-jour, à l’instar de la lumière nordique.

Ensuite, le créateur lumière utilise uniquement la palette des températures de couleur. C’est-à-dire que l’éclairage varie du blanc ambré au bleu bleuté. Toutes les nuances de teintes sont utilisées selon les tableaux du ballet.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Enfin, des douches de lumière PAR aléatoires créent des taches lumineuses plus ou moins intenses localisées sur le plateau. Un peu comme l’éclairage à travers les frondaisons d’un arbre. Sur certains tableaux, des projections de découpes nettes, depuis les latéraux hauts, marquent des couloirs sur le plateau.

Peintures projetées

Selon les tableaux, sur le fond de scène et le plateau sont projetées des toiles abstraites à l’encre de Chine. Elles sont l’œuvre de l’artiste-peintre Gao Xingjian. Ces effets lumineux jaspés emplissent l’espace scénique d’une nouvelle trame. Des projecteurs de découpes à gobos en salle et dans les cintres permettent de réaliser cet éclairage. Il habille tout le plateau.

The TREE, Fragments of poetics on fire – Chorégraphe scénographe : Carolyn Carlson – Création lumière : Rémi Nicolas © Frédéric Iovino

Il y a aussi une lune qui est projetée en fond de scène au-dessus de la branche d’arbre. Selon les tableaux, elle change de taille et contient une image vidéo.

 

 

Captation video The TREE, de Carolyn Carlson à Chaillot

Le spectacle The TREE a été capté à Paris le 11 mai 2021 à Chaillot – Théâtre National de la Danse par ARTE Concert.

Approfondir le sujet

Équipe du projet

Musique Aleksi Aubry-Carlson René Aubry Maarja Nuut K. Friedrich Abel
Chorégraphe Carolyn Carlson
Danseurs Constantine Baecher Chinatsu Kosakatani Juha Marsalo Céline Maufroid Riccardo Meneghini Isida Micani Yutaka Nakata Sara Orselli Sara Simeoni
Scénographe Carolyn Carlson
Créateur lumière Rémi Nicolas
Costumes Élise Dulac Atelier de Chaillot – Théâtre national de la Danse
Peintre Gao Xingjian
Accessoires Gilles Nicolas Jank Dage
Lieu Maison de la Danse

Équipe technique

Production Carolyn Carlson Company
Coproduction Chaillot - Théâtre national de la Danse Théâtre Toursky Marseille Ballet du Nord / Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France Equilibre Nuithonie Fribourg

Poursuivez votre recherche

Sujets Carolyn Carlson spectacle Carolyn Carlson The Tree Carolyn Carlson peinture Carolyn Carlson Lyon Carolyn Carlson Paris Carolyn Carlson 2021 Carolyn Carlson YouTube The TREE Tree Arbre Feu Poésie Poésie de la lumière Poétique lumière Espace scénique Scénographie Création lumière Humanité Nature Nature hiver Nature nordique Minimaliste Design minimaliste Représentation scénique Ballet Danse Danse contemporaine Lumière nordique Nordique Climat nordique Lumière nature Lumière feu
Effets lumière Lumière blanche Lumière blanc chaud Lumière blanc froid Lumière de face Lumière en douche Lumière en contre-jour Projection d'images Lumière naturelle
Techniques d'éclairage Éclairage scénique Éclairage naturel
Professions Chorégraphe Scénographe Créateur lumière Compositeur Peintre
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Spectacle
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.