Temple Bahá’í, lumière et espace en architecture au Chili
Previous
ALÉATOIRE
"Scent Constellation" par Jason Bruges Studio à Paris
Next
728x90 Animated

« L’habitant secret de l’abbaye » du Mont Saint-Michel

Du 10 juillet au 26 août, le Centre des monuments nationaux propose un itinéraire poétique nocturne à l’abbaye au Mont-Saint-Michel. Création : Spectre lab et Mathilde Meignan.
par Vincent Laganier31 juillet 2017

Pour la troisième et dernière année, le Centre des monuments nationaux présente l’itinéraire nocturne « L’habitant secret de l’abbaye » à l’abbaye du Mont-Saint-Michel du 10 juillet au 26 août 2017.

A travers une scénographie nocturne du monument, vous découvrez un parcours poétique oscillant entre imaginaire, mystère et contemplation. Imaginée par Spectre Lab et Mathilde Meignan, il offre une redécouverte de l’abbaye du Mont-Saint-Michel aux visiteurs. A la faveur de la nuit, dans un enchevêtrement d’écailles et de plumes, une étrange forme animale prend corps et fusionne avec l’architecture du monument. De salle en salle, le faucon pèlerin, résident régulier de la flèche de l’abbaye, se joue du public et de ses repères…

Parcours nocturne poétique

Dès l’entrée de l’abbaye, une bourrasque vous surprend. C’est le début d’un itinéraire qui se veut contemplatif et mystérieux. Le vent s’empare de l’escalier de la Merveille. Des oiseaux dans leur envol, filent à grande vitesse dans les airs. L’univers sonore et iconographique de Spectre Lab et de Mathilde Meignan plonge son inspiration dans les forces naturelles de la baie du Mont-Saint-Michel.

« L’habitant secret de l’abbaye » du Mont-Saint-Michel, France – parcours nocturne 2015-2017 – Spectre Lab et Mathilde Meignan – Photo : Centre des monuments nationaux

« Dans les entrailles du vénérable monument » raconte le communiqué de presse, « le paysage de la grève, façonné par la tangue et par l’eau, parvient à crever le ciel nuageux des voûtes de la crypte des gros piliers. Mais qui gratte ainsi à la porte de la crypte saint Martin ? Quel est donc cet animal que l’on entend fouiller le sol à la recherche de nourriture ou d’un refuge ? Est-ce celui dont l’œil se profile dans une abside romane… ? Il semble que bien des mystères se soient emparés de l’ancienne abbaye… car la citerne de l’aumônerie, surplombant les grands degrés intérieurs, a pris au piège un animal, captif derrière les barreaux de pierre.

Après la terrasse de l’ouest, le vent prend des accents résolument maritimes soutenus par le rythme léger des images qui se succèdent et tournoient au gré de la vidéo. Sous les voûtes gothiques du chœur de l’abbatiale, le pavement se dérobe. Il devient tantôt cascade, tantôt miroir, dans le cycle changeant de la surface de l’onde.

Dans une plongée vers les profondeurs, l’escalier de Ranulphe invite à poursuivre la visite, à partir à l’écoute du combat qui se livre dans la chapelle saint Etienne. Percevoir que, non loin de là, dans NotreDame-sous-Terre, l’orage gronde… Qui, de Saint-Michel ou du dragon, sortira victorieux de ce théâtre d’ombres ?

« L’habitant secret de l’abbaye » du Mont-Saint-Michel, ancien réfectoire des moines, France – parcours nocturne 2015-2017 – Spectre Lab et Mathilde Meignan – Photo : Centre des monuments nationaux

Les lumières changeantes, leur vacillement et la variation de leur éclat ne laissent pas de place au doute… la victoire est là, mais les accents dramatiques des cachots renvoient aussi au passé carcéral de la « Bastille des mers ». L’agitation qui y règne rappelle hélas les pages sombres de la contrainte et l’enfermement.

Le passage vers la salle de l’Aquilon prolonge cette descente dans les abîmes d’où a surgi, en son temps, le rocher.

Partout présent au cœur du monument, le Mont Tombe, siège du premier sanctuaire d’Aubert, rappelle avec vigueur les origines de l’abbaye. Pour quitter cette ambiance magmatique, l’escalier remontant vers le promenoir des moines et le cachot du diable permet de voir germer la vie, de la voir fleurir au travers des grands mythes et de leurs symboles fabuleux.

Après le nuage de plumes de l’ancien réfectoire des moines, c’est l’anamorphose de la salle des chevaliers qui peut-être en donnera la clé… si toutefois il en était encore besoin ».

Spectre Lab, studio créatif

« Spectre lab est un studio créatif créé en 2014 par Marc Vidal, Philippe Granier et Jérôme Sérane. Spectre lab aime développer des univers virtuels pour le cinéma, la mode et les sites d’exceptions.

En 2014, Spectre-Lab a conçu des animations et des soirées événementielles pour les marques Mont-Blanc, Cartier, Vuitton… Ils ont fêté le nouvel an autour de deux lieux symboliques d’envergures: l’Arc de triomphe à Paris avec Les Petits Français et la Burj Khalifa en contribuant à l’élaboration de la plus grande image LED avec Ruggieri.

Depuis Spectre-lab continue de faire des projets, s’est associé avec la Mode en Images pour Cartier et Vuitton notamment sur l’exposition Shanghai/ Tokyo, a conçu des animations vidéo pour les 30 ans de Make up for ever au Palais de Tokyo. Il a également conçu avec Auditoire les projections à Doha pendant le championnat du monde de Handball ».

Mathilde Meignan, scénographe plasticienne

« Mathilde Meignan est scénographe, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris mention Très Bien en 2002. Mathilde Meignan nourrit ses projets d’un univers personnel riche en images et en poésie. Scénographe d’exposition et de théâtre, ses dernières réalisations notables sont :

  • l’exposition Dalou, sculpteur de la République pour l’agence JMR au Petit Palais en 2013
  • la nouvelle Galerie des Dons du CNHI-Palais de la Porte Dorée en 2014
  • l’exposition temporaire « La résistance » à Rumilly de mars à septembre 2014
  • l’exposition « Où sont passés les ouvriers ? » depuis février 2015 au Rize à Villeurbanne
  • en théâtre, la scénographie de « Hamlet » de Shakespeare mis en scène par Joan Belliure au théâtre Romain Rolland en septembre 2014.

Mathilde Meignan a également conçu la scénographie du nouveau musée de la Maison de la Géologie à Briançon avec Marie Begel et s’est associée avec Spectre-Lab pour l’élaboration du nouvel itinéraire poétique nocturne de l’abbaye du Mont-Saint-Michel ».

Abbaye du Mont-Saint-Michel

« Dominant le village fortifié et ses charmantes ruelles, l’abbaye témoigne de la maîtrise et du savoir-faire du Moyen Age. Elle rassemble plus de 20 salles dont notamment une chapelle préromane, des bâtiments religieux, un ensemble gothique surnommé « la Merveille » et un chœur gothique flamboyant.

Au cours des siècles et au gré des incendies, effondrements, reconstructions, choix architecturaux ou changements de fonction, l’abbaye s’est transformée. Aujourd’hui, elle est ouverte au public par le Centre des monuments nationaux, dont le rôle culturel et touristique s’affiche à travers la mise en œuvre d’un programme d’activités pour tous les publics : visites guidées, concerts, conférences, visites familles, visites thématiques, projets scolaires…

La longue histoire du Mont-Saint-Michel aurait commencé en 708, lorsque l’évêque d’Avranches fit élever sur le Mont un premier sanctuaire en l’honneur de l’archange saint Michel pour y installer une petite communauté de chanoines.

En 966, des Bénédictins s’installèrent au Mont à la demande du duc de Normandie Richard Ier et furent à l’origine de l’essor du nouveau monastère. Très vite, l’abbaye devint un lieu de pèlerinage majeur de l’Occident chrétien mais aussi un des centres de la culture médiévale où fut produit et conservé un grand nombre de manuscrits ».

Mont-Saint-Michel a la nuit tombée, France – Conception lumière : Louis et Emmanuel Clair, Light Cibles – Photo : Colombe Clier – Centre des monuments nationaux

« Carrefour politique et intellectuel où se sont croisées des traditions carolingiennes et l’influence gréco-arabe, l’abbaye bénéficiait aussi des échanges entre la Grande-Bretagne et la France.

Suite à la Révolution, les propriétés de l’Eglise furent déclarées « biens nationaux » et en 1793 l’abbaye fut reconvertie en prison. Cette transformation sacrilège lui fut en fait salvatrice puisqu’elle lui évita la démolition.

En 1863, un décret impérial y mit fin. En 1874, le site a été classé monument historique et depuis 1979, le Mont-Saint-Michel dans son ensemble (abbaye, village, baie) est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’abbaye du Mont-Saint-Michel est ouverte à la visite et restaurée par le Centre des monuments nationaux ».

En 2006, les concepteurs lumière Louis et Emmanuel Clair de Light Cibles ont mis en lumière les façades et les jardins du monument. Professionnels, après la visite du parcours nocturne intérieur de l’abbaye, n’oubliez pas de faire un tour de l’illumination du monument.

En 2016, le CMN y a accueilli 1 174 079 visiteurs.

Infos pratiques

Parcours nocturne du 10 juillet au 26 août

  • Tous les soirs
  • de 19h30 à minuit
  • Sauf le dimanche

Accès au Mont-Saint-Michel

  • Grâce aux navettes fonctionnant 24h/24h
  • Parking est ouvert et gratuit de 19h à 2h.

Abbaye du Mont-Saint-Michel, parcours nocturne

« L’habitant secret de l’abbaye » du Mont-Saint-Michel, France – parcours nocturne 2015-2017 – Spectre Lab et Mathilde Meignan – Photo : Centre des monuments nationaux

Tarifs 2017

Déambulation libre sans réservation

  • Plein tarif : 10€
  • Tarif réduit : 8€
  • Tarif groupes (à partir de 20 personnes payantes) : 8€

Billet jumelé itinéraire nocturne / visite de jour

  • Plein tarif : 15€ (valable 2 jours)
  • Tarif réduit : 12€ (valable 2 jours)

Entrée gratuite pour les moins de :

  • 18 ans accompagnés (hors groupe scolaire),
  • 26 ans ressortissants des 28 pays de l’Union Européenne et résidents réguliers non européens sur le territoire français.

Mont-Saint-Michel de nuit, France – Conception lumière : Louis et Emmanuel Clair, Light Cibles – Photo : Philippe Berthe – Centre des monuments nationaux

Lieu

  • Abbaye du Mont Saint-Michel
  • Le Mont-Saint-Michel, France

Livres

Louis Clair : Architectures de lumières

Un ouvrage synthétique de la pratique de l'éclairage, des ambiances lumière et de l'approche théorique de Louis Clair, concepteur lumière, Light Cibles.

En savoir plus...

Ambivalences de la lumière

Sous la direction de Charlotte Beaufort et de Marylène Lebrère, actes du colloque interdisciplinaire et international, ambivalences de la lumière.

En savoir plus...

A des nuits lumière, la ville, la nuit, la mer

Dans un jeu d'ombre et de lumière, ce livre-catalogue de l'exposition nous fait entrer dans les coulisses de création de l'artiste Yann Kersalé.

En savoir plus...

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Centre des Monuments Nationaux
Maître d'ouvrage délégué Abbaye du Mont-Saint-Michel Xavier Bailly
Architecte en chef des Monuments historiques François Jeanneau
Scénographe Mathilde Meignan
Créateur vidéo Spectre Lab
Réalisation technique Contact SARL
Maître d'œuvre éclairage des façades Light Cibles Louis Clair Emmanuel Clair

Poursuivez votre recherche

Sujets L’habitant secret de l’abbaye Abbaye du Mont-Saint-Michel Parcours nocturne Scénographie Scénographie lumière Création lumière Monument Patrimoine France Vidéo projection Abbaye Pierre
Effets lumière Projection d'images Lumière en contre-plongée Lumière blanc chaud
Techniques d'éclairage Vidéo mapping Éclairage muséographique
Professions Scénographe Créateur vidéo
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Monument
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier

Architecte diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l’ENSA Strasbourg, en art lumière l’ENSATT Lyon et au projet d’éclairage à l’INSA Lyon.

728x90 Animated

Laisser un commentaire