Nouveau quartier Polaris de LAN face à la Loire à Nantes
Previous
ALÉATOIRE
Otro, un skatepark phosphorescent et autonome en énergie
Next

Grand Hôtel-Dieu renouvelle sa mise en lumière avec l’Atelier Roland Jeol

Restauré par Didier Repellin, architecte en chef des Monuments Historiques, nouvelle mise en lumière du Grand Hôtel-Dieu de l'Atelier Roland Jeol.
par Vincent Laganier20 septembre 2019

La façade du Grand Hôtel-Dieu a été l’un des premiers Monuments Historiques a être mis en lumière en 1989 au début du plan lumière de Lyon. À l’occasion du concours des Hospices Civils de Lyon – HCL – pour la requalification du Grand Hôtel-Dieu en 2012, une équipe pluridisciplinaire fut lauréate :

  • Eiffage Construction, filiale du groupe Eiffage, entreprise générale de BTP,
  • Albert Constantin et Claire Bertrand, architectes, AIA Life Designers,
  • Didier Repellin, architecte en chef des Monuments Historiques, RL&A,
  • Guillaume Jeol, concepteur lumière, Atelier Roland Jeol.

Grand Hôtel-Dieu sur les quais de Rhône, Lyon, France – AIA Life Designers © Sergio Grazia

Comment mettre en lumière une façade de 300 mètres ?

Tout d’abord, la façade monumentale de 300 mètres de long a été entièrement restaurée par Didier Repellin. Ainsi, la pierre de taille blanche des Monts d’Or utilisée pour  les bas-reliefs et les sculptures va ainsi retrouver son éclat d’origine. Elle provient du nord-ouest de Lyon, plus exactement d’un massif calcaire à socle cristallin constitué de gneiss et de granite.

Grand Hôtel-Dieu, Lyon, France – AIA Life Designers © Sergio Grazia

“Adage encore plus juste que pour tout autre illumination, la lumière est et reste au service de l’architecture, de cette puissante et remarquable architecture, sublimant le lieu dans lequel elle s’inscrit, la presqu’île de Lyon bercée par les remous du fleuve”.

Guillaume Jeol, concepteur lumière, Atelier Roland Jeol

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, quai Augagneur, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, quai Augagneur, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Ensuite, l’Atelier Roland Jeol va proposer de renouveler la mise en lumière du Grand Hôtel Dieu tout en LED. Les technologies précédemment mises en œuvre pour l’illumination d’Alain Guilhot étaient des lampes au sodium haute pression et PAR halogène. Avec le temps, l’installation électrique était devenue assez énergivore et posait des questions de maintenance.

Enjeux de la mise en valeur nocturne

Pour le concepteur lumière Guillaume Jeol, la mise en valeur nocturne à trois “enjeux majeurs :

  • instaurer un dialogue et aiguiser la curiosité grâce au perspectives lointaines depuis les berges du Rhône,
  • prolonger la vie de cet héritage du passé,
  • inciter à sa (re)découverte grâce aux visions proches”.
Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail du corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

“Site surprenant et emblématique, l’enjeu fondamental de cette mise en lumière est aussi un enjeu de communication, démultipliant l’aura naturelle de ce formidable site à une échelle régionale, nationale et internationale”.

Guillaume Jeol, concepteur lumière, Atelier Roland Jeol

Les choix de mises en lumière procèdent alors d’un travail à “deux échelles de lecture :

  • lointaine : lumière volumétrique de la façade et des dômes,
  • proche : lumière de mise en valeur des modénatures et le relief inscrits en façade”.

Éclairage du grand dôme et du corps central

Le corps central de Soufflot se compose de cinq travées, dont trois forment une avancée. Il a été dessiné pour « impressionner l’étranger » alors que Lyon – ville marchande – était en plein essor européen. Le Grand Dôme de Soufflot a une structure en deux coupoles en béton nervuré, une prouesse à l’époque.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, corps central de la façade et dôme, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central de la façade et dôme, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Soufflot, qui n’a que 27 ans lors de son concours, a ainsi défini une double échelle à partir de tracés régulateurs reposant sur un nombre d’or dynamique :

  • une échelle monumentale pour élever le patient,
  • une échelle humaine pour l’accompagner.

L’ensemble des colonnes et des pilastres est accentué pour laisser ressortir les éléments de relief de la façade. Une lumière ponctuelle est ici mise en oeuvre par Guillaume Jeol.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, corps central de la façade et dôme, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central de la façade et dôme, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Deux lanternes de style, converties en LED, sont conservées pour renforcer l’axe et garder cette dimension humaine, chère à l’architecte. D’autres consoles accompagnent ainsi les entrées au Grand Hôtel-Dieu.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail du corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

L’ensemble de l’illumination est réalisée avec une température de couleur de 3000 K blanc neutre, sauf pour les statues et le fronton où du blanc froid est utilisé.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Pour ces sculptures, des projecteurs à découpe permettent de cadrer précisément leurs silhouettes depuis deux grands mats placés sur le terre-plein central de la chaussée.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail du corps central de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

La pose de ces matériels d’éclairage sur la voirie a été réalisée par la Direction de l’éclairage urbain de la ville de Lyon.

Éclairage des ailes latérales

Compte tenu des grosses corniches de l’architecture de Soufflot, “de 40 cm à 1,50 m avec des reprises, le parti pris est un éclairage intégré au monument, ou dans le proche environnement du bâtiment” décrit le concepteur lumière.

Une première ligne de réglettes LED est encastrée dans le sol, le long de la façade du monument.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Installée sur le trottoir du quai Courmont, cette partie de l’installation a été réalisée par le Grand Lyon.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail de l'aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail de l’aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Elle éclaire le soubassement de pierre en joint creux et révèle sa texture.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps central, façade arrière sur cour, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central, détail de la façade arrière sur cour, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Les deux étages supérieurs sont éclairés par des projecteurs LED sur console.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Une coupure du circuit [photo ci-dessous] démontre l’importante de cette ligne d’appareil d’éclairage. En effet, elle permet annuler les ombres portées des retraits proéminentes.

Grand Hôtel-Dieu, détail de l'aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail de l’aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Enfin, l’acrotère avec son balcon en pierre ajourée est mis en lumière de manière linéaire par des réglettes LED.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail de l'aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, détail de l’aile latérale de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Éclairage des corps latéraux

La mise en lumière des corps latéraux de la façade, quai Courmont, se fait par un éclairage d’accentuation latéral des pilastres.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Il révèle les volutes ioniques des pilastres et les bas-reliefs de cette partie de la façade.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, détail du corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps latéral de la façade, quai Courmont, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

“Habillé de lumière, le Grand Hôtel Dieu devient le témoin lumineux de l’imagination et de l’habileté des générations précédentes à concevoir et à construire de majestueux édifices qui traversent imperturbablement les époques, les générations et le temps”.

Guillaume Jeol, concepteur lumière, Atelier Roland Jeol

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, corps central, façade arrière sur cour, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central, façade arrière sur cour, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Installation électrique de l’illumination

Eiffage Energie Systèmes était en charge de l’installation électrique de l’illumination du Grand Hôtel-Dieu autour d’une équipe de trois personnes clefs :

  • Guillaume Roy, responsable d’activité et du projet,
  • Alexis Giraud, responsable des études techniques et des travaux,
  • Ludovic Galaman, conducteur de travaux du chantier.
Grand Hôtel-Dieu, reflet dans une fenêtre dans une cour intérieure, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, reflet dans une fenêtre dans une cour intérieure, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Tout d’abord, l’entreprise a déposé l’installation précédente pour rebâtir une infrastructure électrique aux normes. Ensuite, Eiffage Energie Systèmes a calibré l’installation électrique du réseau pour répondre au projet du concepteur lumière.

Grand Hôtel-Dieu, corps central, façade arrière sur cour, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, corps central, façade arrière sur cour, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

“Comme c’est de la LED”, explique Alexis Giraud, responsable des études techniques, l’une des principales difficultés, “c’est la loi des nombres. Nous avons des pics d’intensité de courant à l’allumage des projecteurs. Nous ne pouvons par mettre les luminaires à la suite”.

Bon à savoir : “comme c’est de l’électronique, la valeur du courant d’appel du driver est donnée par le fabricant” de matériels d’éclairage. Elle est à prendre en compte dans le calibrage du réseau électrique d’une installation LED.

Grand Hôtel-Dieu, éclairage de la galerie entre les cours intérieures, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, galerie entre les cours intérieures, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Par conséquent, deux armoires électriques sont positionnées sur les quais, deux sont à l’intérieur des bâtiments et une dernière à côté de la chapelle. Elles sont connectées au régime illumination de la ville de Lyon, car, c’est la Direction de l’éclairage urbain qui récupère l’exploitation de l’éclairage, d’après une convention public-privée. Soit un allumage de la tombée de la nuit à minuit en semaine pour un total de 1700h/an.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, dôme Pascallon, depuis une cour intérieur, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, dôme Pascallon, depuis une cour intérieur, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

En parallèle, environ 200 ferrures sur-mesure ont été conçues par Eiffage Energie Systèmes pour les projecteurs en console et les réglettes de l’acrotère. Après validation de l’ABF, Didier Repellin de RL&A, et d’AIA Life Designers, la fabrication a été confiée à un serrurier.

Au début des travaux, trois soirées d’essais lumière sur une trame de façade ont eu lieu avec Guillaume Jeol. Objectif : valider la position exacte de chaque type de projecteur, l’implantation lumière étant assez répétitive.

Grand Hôtel-Dieu, mise en lumière, sculpture dans une cour intérieure, Lyon, France

Grand Hôtel-Dieu, sculpture dans une cour intérieure, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Vincent Laganier

Enfin, la pose du matériel d’éclairage a eu lieu de mi-février à fin avril 2019. Effectuée par nacelle pour le premier niveau, la pose du matériel a été sous-traitée à des cordistes pour l’acrotère et les cheminées ; question de sécurité du travail en hauteur.

Quelques chiffres

Au total, voici quelques chiffres de la mise en lumière du monument :

  • 7 km de câbles sont installés en façade et sur les toits,
  • 458 projecteurs installés,
  • 31 kW de puissance totale consommée,
  • 63% d’économie d’énergie réalisée par rapport à l’illumination précédente de 84 kW.

Grande opération privée sur Monument historique

Portée par Eiffage Immobilier associé à Générim, cette réhabilitation d’envergure est la plus grande opération de reconversion privée d’un monument historique en France. Soumis à un bail à construction, le Grand Hôtel-Dieu demeure la propriété des Hospices Civils qui percevront un loyer sur 90 ans. Très peu courant en France, ce montage permet à la collectivité de rester maîtresse du devenir de son patrimoine en soumettant son développeur à des conditions d’entretien, de restauration et de ré-usage, en termes de programmation et d’ouverture au public.

En juin 2015, Eiffage a cédé le bail à Crédit Agricole Assurances pour l’intégralité du site, excepté pour les volumes de la Cité Internationale de la Gastronomie qui ont été cédés à la Métropole de Lyon.

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : Grand Hôtel-Dieu, Lyon, France – Architectes : Soufflot, Constantin, Repellin – Concepteur lumière : Atelier Roland Jeol © Michel Djaoui

Lieu

  • Grand Hôtel-Dieu
  • Lyon, France

Livres

Lumières architecturales en France, de Vincent Laganier

Les réalisations lumière les plus significatives en architecture de 1985 à 2000 en France ? Lumières architecturales en France, Vincent Laganier

En savoir plus...

Concevoir la lumière comme un levier de développement touristique

Croiser les regards de concepteurs lumière, d’élus, de dirigeants municipaux et du tourisme. Des expériences et témoignages de villes à travers le monde.

En savoir plus...

Architectural Lighting, Designing with Light and Space

A la fois une approche critique et un cadre conceptuel pour comprendre l'application de l'éclairage dans l'environnement bâti. Architectural Lighting est le livre du concepteur lumière Hervé Descottes.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

Backstage Architecture : une recherche sur les jeunes architectes dans 57 pays

« Je suis un critique d'architecture. Un nœud de réseau. J'essaie de prendre de l'information, de la traiter et de la restituer. » Luigi Prestinenza Puglisi

En savoir plus...

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Credit Agricole Centre-Est
Assistant à maîtrise d'ouvrage Scaprim Property Management
Architecte d'origine Jacques-Germain Soufflot
Architecte de la rénovation Albert Constantin AIA Didier Repellin RL&A
Entreprise générale Eiffage Immobilier
Entreprise de travaux Eiffage Construction
Concepteur lumière Atelier Roland Jéol Guillaume Jéol
Matériel d'éclairage LEC Meyer Insta Lumenpulse Signify (ex Philips Lighting)
Installateur Eiffage Énergie Guillaume Roy Alexis Giraud Ludovic Galaman
Gestionnaire exploitant éclairage Ville de Lyon Direction de l'éclairage urbain de la ville de Lyon

Poursuivez votre recherche

Sujets Grand Hôtel-Dieu Mise en lumière Conception lumière Façade Matériau pierre Monts d’Or Dôme A Monument historique Projecteur Illumination Reglette Installation électrique Électronique Projecteur découpe Fixation éclairage Opération privée
Effets lumière Lumière blanc chaud Lumière rasante Lumière en contre-jour
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage LED
Professions Concepteur lumière
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Patrimoine
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Maxime VAN DER HAM
    26 septembre 2019 at 8 h 15 min

    L’article est super et très détaillé. Une réussite
    Comme il est indiqué, la règle du nombre ou “loi des nombres” peut être un frein. A considérer le plus en amont possible avant tout projet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.