Van Gogh Path, la Nuit Étoilée phosphorescente de Roosegaarde
Previous
ALÉATOIRE
Immersive Art Festival Paris 2019 : équipes artistiques lauréates
Next

Allegria de Kader Attou, quand la poésie s’exprime en lumière

Comment scénographie et éclairage accompagnent un spectacle de danse ? Allegria de Kader Attou, quand la poésie s'exprime en lumière.
par Vincent Laganier31 octobre 2019

Pour le retour de Kader Attou sur le plateau de la Maison de la Danse de Lyon, Allegria sonne comme un hymne à la joie de vivre, à la simplicité de la scénographie et à la sobriété de la lumière.

« Avec Allegria, l’idée c’est de chercher la poésie partout où elle se trouve, dans les corps des danseurs, dans le burlesque mais aussi dans la violence du monde. J’aime raconter avec légèreté ce qui se passe de grave dans le monde ».

Kader Attou, chorégraphe, CCN de La Rochelle / Cie Accrorap

Dès la première scène, un danseur arrive avec une valise. Il nous invite à partir en voyage et à s’amuser du quotidien. Le voile de soie mauve sombre qui limite l’avant-scène, une fois disparu, donne sur un tapis de danse blanc avec un rideau gris en fond de scène. C’est sur un plateau nu que les huit danseurs et la musique contemporaine de Régis Baillet, alias Diaphane, élèvent le hip-hop au rang des arts majeurs du XXIème siècle.

Lumière et scénographie de Allegria

Côté éclairage, Fabrice Crouzet est aux commandes, tant pour la création lumière que la régie lumière en tournée. La première partie du spectacle est un ensemble de ballets mêlant mouvements synchronisés et breakdance parfaitement chorégraphiés. Ils s’enchaînent sur la scène à deux, cinq ou huit danseurs. L’éclairage en latéraux haut et bas, en contre-jour et en douche localisée alternent au rythme de la musique. Lumières blanc chaud et blanc froid créent l’ambiance sur le plateau.

Dans la deuxième partie du spectacle, le rideau gris s’ouvre sur nouvel espace sans fin. Comme un théâtre dans le théâtre, la scénographe Camille Duchemin et Kader Attou plantent alors un cadre de scène blanc.

Allegria, de Kader Attou - Scénographie : Camille Duchemin - Création lumière : Fabrice Crouzet © Justine Jugnet

Allegria, de Kader Attou – Scénographie : Camille Duchemin – Création lumière : Fabrice Crouzet © Justine Jugnet

  • Au plateau, des praticables blanc définissent un plateau au lointain sur deux hauteurs de 40 et 60 centimètres.
  • Côté cour et jardin, des pendrillons blanc, sur deux mètres environ, limitent ce nouveau cadre de scène à huit mètres d’ouverture.
  • Dans les cintres, une frise blanche à quatre mètres donne un format cinéma à cette ouverture scénique.
  • Au lointain, un cyclo blanc et un tulle blanc à un mètre devant environ, ferment l’espace de jeu.

L’ouverture du plateau varie de 11 à 14 mètres selon les salles de la tournée.

À partir de ce moment, les danseurs jouent avec ce nouveau cadre de scène. Ils montent, descendent, sautent, break-dansent et composent des moments d’échange et de camaraderie.

Allegria, de Kader Attou – Scénographie : Camille Duchemin – Création lumière : Fabrice Crouzet © Allegria, de Kader Attou – Scénographie : Camille Duchemin – Création lumière : Fabrice Crouzet © Mirabel White

Instants émouvants du spectacle : la promenade de personnages avec des masques en ombres chinoises. Apparition et disparition, silhouettes derrière le tulle en contre-jour, la lumière fait tout un jeu de passage du cadre de scène à l’arrière-scène. Instant jubilatoire ou danse, lumière et scénographie ne font qu’un.

Allegria, de Kader Attou - Scénographie : Camille Duchemin - Création lumière : Fabrice Crouzet © Kader Attou

Allegria, de Kader Attou – Scénographie : Camille Duchemin – Création lumière : Fabrice Crouzet © Kader Attou

Spectacle en tournée

Allegria, de Kader Attou - Scénographie : Camille Duchemin - Création lumière : Fabrice Crouzet © Mirabel White

Allegria, de Kader Attou – Scénographie : Camille Duchemin – Création lumière : Fabrice Crouzet © Mirabel White

Extrait du spectacle

La Rochelle : Allegria de Kader Attou en création

Minute du spectateur, Kader Attou – Maison de la Danse de Lyon

Équipe artistique

Directeur artistique Kader Attou
Chorégraphe Kader Attou
Musique Régis Baillet Diaphane
Dramaturgie Kader Attou
Assistante du chorégraphe Mehdi Ouachek
Danseurs Gaetan Alin Khalil Chabouni Hugo de Vathaire Jackson Ntcham Artem Orlov Mehdi Ouachek Sulian Rios Maxime Vicente
Scénographe Camille Duchemin Kader Attou
Créateur lumière Fabrice Crouzet

Équipe technique

Production CCN de La Rochelle Cie Accrorap
Coproduction La Coursive - Scène Nationale - La Rochelle
Directeur de production Kader Attou
Régie lumière Fabrice Crouzet
Régie son Sébastien Auffray Cédric Le Gal
Régie plateau Denis Tisseraud
Soutiens Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Nouvelle-Aquitaine Conseil régional Nouvelle-Aquitaine Ville de La Rochelle Institut français

Poursuivez votre recherche

Sujets Allegria Poésie Scénographie Création lumière Conception lumière Maison de la Danse Lyon Chorégraphie Ombre chinoise Théâtre cadre Silhouette Matériau tulle Tulle
Effets lumière Lumière blanche Lumière blanc chaud Lumière blanc froid Lumière colorée Lumière latérale Lumière en contre-jour Lumière ponctuelle
Techniques d'éclairage Éclairage scénique
Professions Créateur lumière Chorégraphe Scénographe Danseur
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Théâtre
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.