"Le signal de cet éveil qui gagne" Jacques-Franck Degioanni
Previous
ALÉATOIRE
Pratiques de la lumière en bloc opératoire du Dr Bourdillon
Next

“Procurer un maximum de sensations” Sara Castagné

Conceptrice lumière, Sara Castagné est directrice de l’agence LUMINOcité en région parisienne et présidente de l’ACE depuis 2015. Interview Pensées lumière.
par Vincent Laganier18 février 2016

Qu’est-ce que la lumière pour vous?

Sara Castagné : c’est la vie ! Réponse banale mais si évidente ! Si l’on centre la question sur la conception lumière, je pense que c’est un outil très puissant, pour prolonger un geste, un geste architectural, un geste d’aménagement, un geste artistique. Ce dernier a été mon point d’entrée dans mon approche lumière car j’ai fait un mémoire de master sur la dimension lumière comme moyen de prolonger un geste artistique. Depuis je n’ai cessé de travailler sur cette capacité de la lumière à ajouter une dimension impalpable à une architecture, un espace, un aménagement, un paysage, une ville… La lumière habite l’espace, révèle la matière et surtout permet à l’homme de ressentir, d’interpréter, de comprendre, de rêver… La plus grande difficulté c’est d’en mettre peu pour procurer un maximum de sensations.

Grotte de Lourdes - Conception lumière : LUMINOcité © N. Willmouth

Grotte de Lourdes – Conception lumière : LUMINOcité © N. Willmouth

Quelle est votre première émotion lumière ?

Sara Castagné : c’est au théâtre, je suis allée très jeune au théâtre car mon père était scénographe et mes parents m’ont emmenée très tôt voir des spectacles. Poursuite, cyclo, contre-jours, feux de la rampe… L’univers me paraissait magique ! La boîte noire du théâtre offre une grande créativité. Les sensations sont fortes, la lumière en est la composante fondamentale !

Musée de Cluny, Paris - réglages lumière © LUMINOcité

Musée de Cluny, Paris – réglages lumière © LUMINOcité

Quelle est votre sensation lumineuse préférée ?

Sara Castagné : celle du soleil lorsqu’on est dans le train et que l’on ferme les yeux… Les vibrations, papillonnements et toutes sortes de mouvements dynamiques provoqués par le paysage… Ces sensations sont formidables, depuis toute petite je les vis avec un grand plaisir !

Quelle est la réalisation lumière la plus aboutie pour vous ?

Sara Castagné : c’est un panorama de Venise peint par Canaletto… pour moi les tableaux de Canaletto présentent les ‘réalisations lumière’ les plus abouties, la lumière est belle, maîtrisée, elle parle d’autre chose, elle sort du tableau ! il a même peint des paysages nocturnes (Veillée nocturne à San Pietro di Castello), très intéressant…

Veillée nocturne a San Pietro di Castello © Canaletto, 1760

Veillée nocturne a San Pietro di Castello © Canaletto, 1760

Qu’est-ce que la lumière ne fait pas encore et que vous aimeriez qu’elle fasse à l’avenir ?

Sara Castagné : devenir autonome en énergie, sans câblage, et ultra miniaturisée… Plus de câble et plus d’électricité, ce serait formidable ! Cela va arriver ! Si l’éclairage pouvait se passer d’appareil pour certaines applications, nous pourrions créer des surfaces lumineuses, des matières lumineuses… amalgamer lumière et matière… L’avenir nous réserve beaucoup de changements technologiques, cependant je souhaite pouvoir garder une palette… avec des tonalités, de la lumière diffuse, de la lumière directionnelle, des contre-jours, des ombres, des couleurs, des composantes graphiques, des jus… Ce sont toutes ces nuances qui permettent notre travail, sans cela se serait bien triste !

Des lumières et des ombres - Henri Alekan

Quelle personnalité de la lumière est la plus inspirante ?

Sara Castagné : Henri Alekan, car le cinéma pour moi est une très grande source d’inspiration, et cet homme-là savait parfaitement choisir dans sa palette, trouver les outils pour exprimer des ambiances propices à une dramaturgie donnée … Son livre « Des lumières et des ombres » est toujours à portée de main. J’ai eu la chance de l’entendre à une conférence et il a changé mon regard. J’ai compris que justement la lumière avait une dimension plus large que ce qu’elle montre, qu’elle pouvait donner du sens et raconter une histoire. Cette conférence a d’ailleurs changé ma vie, “La Lumière et la Ville” en 1992 à La Défense, conférence où j’ai découvert le métier de concepteur lumière, elle était animée par un certain Roger Narboni… qui, à la fin des quatre journées dédiées à la lumière, a appelé les jeunes qui étaient dans la salle à se lancer dans ce nouveau métier… Il est devenu quelques années plus tard mon mentor !

Roger Narboni, portrait © François David

Roger Narboni, portrait © François David

Quel est votre objet lumineux préféré ?

Sara Castagné : question difficile ! Il y en a tellement ! Je pense au néon, à la lampe Edison, je pense aux objets poétiques de Ingo Maurer… Mais il me semble que si je dois choisir c’est la bougie, c’est comme une étoile, c’est magique, c’est vivant ! … pas très moderne comme réponse mais il y a une part énorme de rêve dans la lumière et les sabre-lasers de Star Wars me font moins rêver qu’une simple bougie.

Festival Arbres et Lumière 2009 © S. Castagné et I. Corten

Festival Arbres et Lumière 2009 © S. Castagné et I. Corten

Quelle est votre source de lumière idéale ?

Sara Castagné : celle qui ne consomme pas d’électricité et qui parviendrait à soigner l’homme en apportant chaleur, confort et ambiance tout en n’impactant pas sur la nature.

Une source modulable en intensité, en couleur, une source qui s’adapterait aux circonstances… 

Mais la source ne fait pas toute la lumière, c’est tout un ensemble, le dispositif qui la filtre, la réfléchie, la concentre, la diffracte, la diffuse… est tout aussi important.

Corolles, La Défense, Paris © LUMINOcité - Urbanica

Corolles, La Défense, Paris © LUMINOcité – Urbanica

L’essentiel de l’essentiel, c’est qu’elle n’éblouisse pas ! L’éblouissement est l’anti-lumière, car le phénomène physiologique de l’éblouissement est purement destructeur. Comment accepter d’éclairer tout en détruisant les cellules photo-réceptives de celui qui regarde ?

C’est malheureusement ce qu’on est en train de faire, avec la course à l’efficience lumineuse en produisant des appareils d’éclairage à LEDs sans protection anti-éblouissante… cela va être un nouveau combat pour moi, celui de convaincre les fabricants d’appareils que l’avenir, c’est le confort du public et le bien-être lumineux et non la performance ultime pour réduire la consommation sans se soucier de la santé publique.

Lieu

  • LUMINOcité, Sara Castagné
  • Bagneux, France

Livres

Lumière et ambiances, de Roger Narboni, Le Moniteur

Une belle réflexion sur la conception d'ambiances lumineuses, à l'intérieur des bâtiments comme à l'échelle des espaces publics.

En savoir plus...

Lightopia, du Vitra Design Museum

Dans un beau coffret, Lightopia contient trois ouvrages en anglais très complet. Un beau cadeau pour un étudiant, un concepteur ou un designer.

En savoir plus...

Lighting Design & Process : Office for Visual Interaction

Un superbe ouvrage monographique de l’agence de conception lumière, OVI, de New York. Un livre de référence pour votre bibliothèque.

En savoir plus...

Équipe du projet

Concepteur lumière Sarah Castagné LUMINOcité Roger Narboni

Équipe artistique

Chef opérateur Henri Alekan
Designer Ingo Maurer

ZOOM +

 
COP21 : concepteurs lumière, éclairagistes et dimension nocturne
 
Groupe de réflexion ACE : lutter contre le réchauffement climatique
 
Prix de l’ACEtylène 2015 : lauréats, partenaires et jury
 
20 ans de l’ACE à Paris autour de lumière et savoirs

ZOOM -

Poursuivez votre recherche

Sujets Conception lumière ACE Interview Pensées lumière Geste artistique Sensation Théâtre Soleil Train Venise Canaletto San Pietro Nocturne Autonome Nuance Des lumières et des ombres La Lumière et la Ville Lampe Edison Néon Électricité Autonome en énergie Éblouissement LED Confort visuel
Effets lumière Lumière directe Lumière diffuse Lumière en contre-jour Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage scénique Éclairage muséographique
Professions Concepteur lumière
Supports Texte Photo
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.