Matériau Glaskeramik : un verre exclusif au service des architectes
Previous
ALÉATOIRE
Pollution lumineuse, le Conseil d'État condamne le gouvernement pour son inaction
Next
728x90 Animated

Quels profils et métiers les entreprises du SERCE recrutent-elles ?

ENGIE Axima et le Groupe SNEF, membres de la commission “Questions sociales” des entreprises du SERCE, analysent les besoins en recrutements des entreprises, les profils et métiers du génie électrique et climatique.
par LightPress12 avril 2018

Avec la reprise économique et la relance des grands projets, les chantiers fleurissent partout en France et les entreprises du SERCE recrutent :

  • mise en œuvre de la transition énergétique,
  • déploiement du Plan Très Haut Débit,
  • modernisation du réseau ferré,
  • projets du Grand Paris,
  • plan gouvernemental de rénovation énergétique des bâtiments,
  • plan transport mobilité…

Acteurs de la transition énergétique et digitale, les entreprises du SERCE recrutent partout en France. Tous marchés confondus, ils nécessitent de faire appel à de nombreuses compétences complémentaires aux métiers du génie électrique et climatique.

Le SERCE, Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique, réunit 260 entreprises réparties sur plus de 900 sites en France. Au cœur des transformations qui préparent le monde de demain, les entreprises du SERCE ont fait de l’innovation technologique une priorité.  Leur créativité leur permet d’anticiper et d’adapter leurs offres en développant de nouveaux marchés. Elles doivent désormais faire face à une technicité croissante, sur des marchés de plus en plus complexes, où le numérique prend de plus en plus d’importance. La vision en mode projet leur permet d’appréhender l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la réalisation, en assurant l’exploitation et la maintenance. Un travail d’équipe, qui nécessite ouverture d’esprit et agilité.

Pour répondre aux nombreux enjeux (énergétiques, environnementaux, économiques) de ces marchés, les entreprises du SERCE doivent adapter en permanence les compétences de leurs équipes. Leur cœur de métiers dans le déploiement des réseaux d’énergie et de communication, en fait des acteurs incontournables de la transition énergétique et de la transformation digitale.

Profils les plus recherchés par les entreprises du SERCE

Les entreprises recrutent, quel que soit le niveau de formation initiale, pour répondre aux besoins de compétences dans les trois principales filières.

Études et ingénierie

Les recrutements concernent en particulier des projeteurs BIM et des BIM managers, des ingénieurs en efficacité énergétique, des responsables de bureaux d’études et d’ingénierie qui supervisent les études et la réalisation des chantiers. Dans le secteur du génie climatique, les techniciens et ingénieurs “études” qui participent au dimensionnement des installations sont également très recherchés.

Travaux

Les entreprises ont des difficultés à recruter des ingénieurs en télécom, fibre optique ou nucléaire qui nécessitent un haut niveau de compétences, mais également en génie climatique et en maintenance qui requièrent des savoir-faire particuliers. Au-delà des profils d’ingénieurs, les besoins sont variés :

  • compagnons ouvriers,
  • techniciens terrain,
  • chargés d’affaires.

En raison de la pyramide des âges et du besoin de renouvellement des compétences, la profession forme en apprentissage ou sous contrat de professionnalisation des monteurs en réseaux électriques aéro-souterrain.

La construction des réseaux très haut débit génère déjà un fort besoin en emplois (estimé à plus de 22000 d’ici 2022) : les monteurs raccordeurs FttH sont particulièrement recherchés.

Les chefs d’équipes et de chantier ainsi que les conducteurs de travaux sont aussi très demandés pour encadrer les équipes sur les chantiers. Dans le domaine du génie climatique, les entreprises recrutent également des techniciens d’essais en charge de la mise en route des installations, des techniciens de maintenance en froid et climatisation et des profils multi-techniques devenus indispensables.

Affaires et projets

Les entreprises recherchent des chiffreurs, des project managers dans le tertiaire, des ingénieurs en excellence opérationnelle (Lean management) et des chargés d’affaires. Pour tous ces métiers nouveaux, les délais de recrutement sont longs, en moyenne 3 à 6 mois et plus.

Compétences techniques et travail d’équipe

Points de vue deux membres de la Commission “Questions sociales” du SERCE :

  • Rémi Huguet, directeur des ressources humaines, ENGIE Axima
  • Stéphanie Coustel, directrice des ressources humaines, Groupe SNEF

“Un élément majeur caractérise l’ensemble de ces métiers qui sont désormais interdépendants les uns des autres : celui de travailler en équipe pour pouvoir répondre aux opportunités qu’offrent le numérique, le développement de nouvelles offres et de nouveaux outils de travail. Nos attentes en termes de compétences dépassent celle de la technicité pure et vont vers des candidats curieux, impliqués et capables d’évoluer et de modifier leurs pratiques du métier pour être toujours à la pointe des transformations qui s’imposent afin de relever les défis de la transition énergétique, climatique et écologique.”

Rémi Huguet, directeur des ressources humaines, ENGIE Axima

“De notre côté les principales qualités attendues se résument en trois points : une adaptabilité indispensable sur ce marché en pleine mutation, un état d’esprit favorable au travail en équipe qu’impose l’interpénétration des différents métiers et un sens de l’entreprenariat démontrant une capacité à être force de proposition dans son propre métier”

Stéphanie Coustel, directrice des ressources humaines, Groupe SNEF

Marché du recrutement en tension

La reprise économique rend les perspectives de recrutement particulièrement attractives, quels que soient les marchés concernés. Vivre les transformations actuelles et préparer celles à venir, représente une dynamique passionnante, qui ouvre de belles perspectives aux jeunes qui souhaitent être acteurs de ces changements.

Pourtant, le dynamisme de l’activité de la profession se heurte à des difficultés de recrutement.

Un constat partagé par de très nombreuses entreprises du SERCE, toute taille confondue.

“Malgré une conjoncture favorable nous assistons à un déséquilibre du marché du recrutement, essentiellement dû aux mutations technologiques qui génèrent de nouveaux métiers”.

Stéphanie Coustel, directrice des ressources humaines, Groupe SNEF

Pourquoi ces difficultés à recruter ?

“Trois principaux facteurs sont à l’origine des difficultés à pourvoir ces postes :

  1. Encore trop peu d’écoles forment à ces métiers et l’offre dans le parcours étudiant est mal adaptée, limitant de fait le nombre de diplômés.
  2. Beaucoup de jeunes ou de demandeurs d’emplois méconnaissent les entreprises qui recrutent dans ces métiers. Ce sont essentiellement les grands exploitants d’énergie qu’ils identifient mais peu s’intéressent à des structures comme la nôtre qui conçoivent et réalisent les projets clé en main. Nos métiers sont peu évoqués lors des orientations scolaires.
  3. Enfin, les candidats se replient dans des filières plutôt informatiques, délaissant nos filières jugées, soit trop ou peu techniques et affiliées aux métiers du BTP, vécus comme moins valorisants et difficiles”.

Stéphanie Coustel, directrice des ressources humaines, Groupe SNEF

Le saviez-vous

63,1 % des ingénieurs du génie électrique et climatique de moins de 30 ans exercent des responsabilités hiérarchiques. Parmi eux, presque la moitié (48,9%) encadre une petite équipe.

Par comparaison avec l’ensemble de la population des ingénieurs de France, seulement 57,2 % accèdent à des responsabilités hiérarchiques.

Source : © Étude IESF-SERCE 2016.

Actions d’ENGIE Axima vers les jeunes pour  leurs métiers

“Notre groupe (spécialisé en génie climatique, réfrigération et protection incendie) est attractif et nous menons de nombreuses actions pour attirer plus de jeunes vers ces emplois : sessions de formation et passerelles métiers, liens avec les écoles, participations à des forums métiers, des jurys d’admission et des salons d’étudiants. Nous favorisons l’emploi des jeunes en alternance (400 chez ENGIE Axima actuellement) et recevons de nombreux stagiaires de 3ème pour lesquels nous avons notamment créé un module spécifique d’intégration appelé “5 jours et 8 métiers” qui leur permet de voir la pluralité des professions dans notre domaine et les opportunités qui les attendent. Actuellement 250 postes sont à pourvoir mais malgré tous ces dispositifs et l’attractivité des salaires, le recrutement reste en souffrance.

Au travail d’information que nous devons continuer à faire à tous les niveaux de la société, s’ajoute le désamorçage des idées préconçues sur les métiers du génie électrique et climatique et la valorisation de ces métiers d’avenir qui sont étroitement adossés au développement du numérique dont l’image est plus positive et attractive pour les jeunes générations”.

Rémi Huguet, directeur des ressources humaines, ENGIE Axima

Actions du Groupe SNEF vers les jeunes et les métiers

“Pour enrayer cette pénurie, nous embauchons des contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation. Pour le recrutement de compagnons ouvriers et de techniciens, nous avons souvent recours à l’intérim. Nous œuvrons également directement auprès des écoles pour recruter. En matière de parité, seulement 11 % des effectifs sont des femmes qui se tournent plutôt vers des fonctions supports dans l’entreprise par méconnaissance de nos filières. Néanmoins nous tentons de les attirer par la diversification de nos métiers notamment dans la conception et les projets.

Pourtant les jeunes qui nous approchent sont sensibles à la panoplie de métiers proposés dans nos filières, gage pour eux d’une évolution possible dans leurs missions. Cet atout répond aussi à leur quête de challenge, leur attirance pour les innovations techniques et leur goût pour les nouveaux outils de gestion et le digital”.

Stéphanie Coustel, directrice des ressources humaines, Groupe SNEF

Activités des entreprises du SERCE

Aujourd’hui les entreprises du SERCE sont présentes dans les domaines du génie électrique et climatique, des énergies renouvelables, du numérique, des smart grids, de la smart city, des smart buildings, etc. Elles proposent des solutions performantes et interopérables. Leur savoir-faire leur permet de concevoir et maintenir des infrastructures énergétiques durables, de développer des solutions d’éco-mobilité, d’être force de propositions dans l’usine 4.0, d’optimiser la gestion des espaces publics et des bâtiments de plus en plus interconnectés.

Les entreprises du SERCE interviennent dans les travaux et services liés aux installations industrielles et tertiaires, aux réseaux d’énergie électrique et aux systèmes d’information et de communication. Intégrateurs multi techniques de l’efficacité énergétique, elles garantissent dans la durée les économies d’énergie dans le bâtiment.

Le SERCE est membre de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) et membre associé de la Fédération des Industries Électriques, Électroniques et Communication (FIEEC).

Chiffres clés : CA France 2016 : 17,1 milliards d’euros ; 135 000 salariés.

Le SERCE au Mondial des Métiers 2018

Du 1er au 4 février 2018, le SERCE était représenté au Mondial des Métiers organisé par la Région Auvergne Rhône Alpes, pour informer les visiteurs sur des métiers particulièrement en tension : monteur de réseaux électrique aéro-souterrain ; les métiers liés au déploiement de la fibre optique.

En savoir plus sur les métiers de l’électricité

Lieu

  • SERCE - Syndicat des entreprises du génie électrique et climatique
  • Paris, France

Équipe du projet

Association SERCE
Installateur Engie Axima Rémi Huguet Snef Stéphanie Coustel

ZOOM +

 
Formation : initiation à la conception lumière durable
 
Recruteurs : comment trouver votre nouveau collaborateur ?
 
Métiers de l’installation électrique en éclairage
 
Filière éclairage ou filière lumière en France ? Poids économique

Livres

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

Ce guide pratique bilingue français-anglais s’adresse à tous les professionnels : architectes, concepteurs, bureaux d’études, fabricants, installateurs, laboratoires, écoles et collectivités.

En savoir plus...

Poursuivez votre recherche

Sujets Entreprise Recrutement Ressources humaines Besoin recrutement Génie électrique Génie climatique Installation électrique Ingénierie BIM Travaux Compétence technique Travail d'équipe Recruteur Jeune Formation Mondial des Métiers Métiers électricité Métiers éclairage Recrutement éclairage Reprise économique
Techniques d'éclairage Éclairage public Éclairage extérieur
Professions Bureau d'études Installateur Électricien Conducteur de travaux Chargé d'affaire BIM manager
Supports Texte Vidéo
Fonction du lieu Association
Source LightPress Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
LightPress
LightPress
Forme synthétique de partage d'informations libre de droits. Mon but est de communiquer une société, un service ou un produit. Je suis à la disposition des journalistes, rédacteurs et blogueurs pour un article ou d'un billet. Pour des renseignements complémentaires, utilisez le Contact en bas de l’annonce. Partagez-moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated