Article

2012, une année d’architecture

Avec la nouvelle année, on prend souvent de bonnes résolutions. Entre espace et lumière, je vous propose de voir, lire et réagir à mon blog.
5 janvier 2012

A la manière d’un billet hebdomadaire, mon objectif est d’abord d’écrire en français pendant l’année 2012.

  • Espace : de la lumière solaire en architecture qui se diffuse sur les matières.
  • Lumière : de l’éclairage électrique vu de l’intérieur comme de l’extérieur.

Au programme :

  • Promouvoir la culture de la lumière en France et à l’étranger,
  • Encourager la visite in-situ de réalisation en architecture,
  • Participer à l’échange et la discussion sur ces thèmes.

Le tout à travers mes rencontres personnelles, visites, interviews et reportages. Je souhaite vous faire partager ma passion et échanger des points de vue de manière ouverte et constructive. Merci par avance de vos encouragements dans ce nouveau défi.

London Eye, Londres, Grande Bretagne © Vincent Laganier

Chaque sujet pouvant être développé à travers un ou plusieurs messages, dans un article de presse plus complet rédigé à la demande, voire sous d’autres formes d’éditions à définir ensemble.

A la lueur du spectaculaire feu d’artifice du nouvel an à Londres retransmis par la BBC (British Broadcasting Corporation), soit 11 min de vidéo full HD 1080p…

Bonne année 2012 !

 

Approfondir le sujet

Photo en tête de l’article : LILÔ, espace aquatique de la Côtière à la lumière du jour – Architectes : Chabanne et partenaires – CCMP © Vincent Laganier

Rédacteur en chef et éditeur du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Architecte diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Auteur de sept ouvrages de référence sur la lumière, l'éclairage, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l’ENSATT Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.