7 espaces lumière de Yann Kersalé à Sept fois plus à l'Ouest
Previous
ALÉATOIRE
Marionnettes sur l'eau du Vietnam
Next
728x90 Animated

Chromolithe, Patrice Warrener, Hôtel de ville, Lyon

Premier Festival Lyon Lumières 1999. Le sculpteur lumière Patrice Warrener réalisait l’illumination Chromolithe. Redécouvrez la façade de l’Hôtel de Ville.
par Vincent Laganier21 janvier 2012

Pour le premier Festival Lyon Lumières, du 3 au 8 décembre 1999, il fallait étonner et surprendre. C’est chose faite lors de la Fête des Lumières sur la façade de l’Hôtel de Ville de Lyon. Le directeur artistique, Laurent Fachard, éclairagiste de LEA, a choisi sur appel d’offre le sculpteur de lumière Patrice Warrener. Il utilise le procédé Chromolithe pour projeter sur la pierre une image fixe, hyper colorée.

Chromolithe, Hotel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

“Une grande fresque polychrome, irréelle et inédite, dont les couleurs et la répartition ont été définies minutieusement, grâce à l’utilisation de l’infographie”.

Patrice Warrener, sculpteur de lumière, WAT

Deux polychromies pour l’hôtel de ville

Pour l’hôtel de Ville de Lyon, deux polychromies lumineuses sont réalisées. La première a une dominante froide, bleu cyan et mauve. La deuxième des teintes chaudes, jaune paille et orange. Pour la version froide, la nuance varie du blanc côté extérieur au mauve côté intérieur.

Chromolithe, Hotel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Même si la projection d’images géantes calées sur l’architecture est ici à la fois kitsch et spectaculaire, elle établit un rapport de contemplation avec le monument.

  • Des dégradés horizontaux sont effectués sur les surfaces qui prennent bien la lumière : trumeaux, balcons, frontons, tels des ciels étagés.
  • Des dégradés verticaux soulignent les chaînages d’angles harpés.
Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Les détails architecturaux sont redessinés par une ligne de lumière qui silhouette chaque élément. Sculptures et bas-reliefs sont simplement peints de lumière dans la gamme de couleur de l’ensemble de la façade.

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Une projection Chromolithe a eu lieu la même année pour le premier Festival Lyon Lumières sur le théâtre des Célestins, dans des teintes rouge et saumon.

Conception d’une installation Chromolithe

Tout d’abord, l’artiste fait une première reconnaissance du lieu et des matériaux de l’édifice.

Ayant déterminé que six projecteurs seront nécessaires, il effectue ensuite un repérage photographique précis selon l’emplacement définitif des appareils.

Répartition des projecteurs images Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Patrice Warrener

Enfin, devant son ordinateur avec sa palette graphique, il commence l’étude des détails architecturaux. Selon le parti esthétique choisi, le détourage des éléments et le choix des couleurs peut alors commencer.

Cabine de projection étanche, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Cabine de projection étanche, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

In situ, six projecteurs d’images géantes de Hardware sont équipés d’une lampe xénon 7000 W Ushio. Les appareils d’éclairage sont placés dans six cabines de projection étanche devant le monument, posé au sol de la place des Terreaux.

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Hôtel de ville de Lyon

Construit dans le style Louis XIII, la façade principale de l’hôtel de ville de Lyon donne sur la place des Terreaux. Symétrique et classique, elle est composée de deux carrés juxtaposés sur 2 étages et 9 travées et un beffroi.

Chromolithe, Hotel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon - Sculpteur de lumière : Patrice Warrener - Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

Chromolithe, Hôtel de Ville, façade place des Terreaux, Lyon – Sculpteur de lumière : Patrice Warrener – Festival Lyon Lumières 1999, 1ère Fête des Lumières © Vincent Laganier

La façade de 40 m de large et 20 m de haut, elle occupe une superficie de 800 m2, côté place des Terreaux. Enfin, divers décors sculptés qui converge vers un bas-relief d’Henri IV sur un cheval d’apparat.

Lumières architecturales en France, de Vincent Laganier, 2004 – Couverture du livre © Editions AS

Commander ce livre à la Librairie AS

Équipe du projet

Festival lumière Festival Lyon Lumières Festival Lyon Lumières 1999 Fête des Lumières Fête des Lumières 1999
Maîtrise d'ouvrage Ville de Lyon Direction des Evénements et de l'Animation
Directeur artistique Laurent Fachard
Plasticien lumière Patrice Warrener
Production WAT
Sources de lumière Ushio Amagatsu
Matériel d'éclairage Hardware
Référence produit d'éclairage Hardware Xenon
Installateur WAT
Parrainage Ville de Lyon EDF Mat’Electrique

Livres

Lumières architecturales en France, de Vincent Laganier

Les réalisations lumière les plus significatives en architecture de 1985 à 2000 en France ? Lumières architecturales en France, Vincent Laganier

En savoir plus...

Concevoir la lumière comme un levier de développement touristique

Croiser les regards de concepteurs lumière, d’élus, de dirigeants municipaux et du tourisme. Des expériences et témoignages de villes à travers le monde.

En savoir plus...

Lexique de l’éclairage professionnel, de Sophie Caclin

La traduction facile français-anglais en architecture, urbanisme, lumière, éclairage et communication. Découvrez le Lexique de l’éclairage professionnel.

En savoir plus...

Lieu

  • Hôtel de ville
  • Lyon, France

Poursuivez votre recherche

Sujets Lyon Hôtel de ville Façade en pierre Façade Chromolithe Illumination Illumination architecturale Polychromie Lumière froide Lumière chaude Dégradé chromatique Détail lumière Projection Cabine projection Palette graphique Infographie Infographie lumière
Effets lumière Projection d'images
Techniques d'éclairage Éclairage événementiel
Professions Plasticien lumière Collectivités
Supports Texte Photo Dessin
Fonction du lieu Mairie
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.