Le Chronographe, signal d'archéologie en lumière du jour
Previous
ALÉATOIRE
Puy en Lumières : nouveau festival des lumières en France
Next
728x90 Animated

Le big data illumine le Pont Jacques-Cartier de « Connexions vivantes »

Depuis le 17 mai 2017, le pont Jacques-Cartier est mis en lumière avec du big data. Reportage sur "Connexions vivantes", un projet hors norme.
par Vincent Laganier5 juin 2017

Connexions vivantes avec du big data. C’est la mise en lumière du Pont Jacques-Cartier de Montréal au Canada. Un exploit réalisé le 17 mai 2017 par l’équipe de Moment Factory en collaboration avec six studios montréalais de multimédia et de conception lumière :

Big data pour piloter la mise en lumière

Moduler l’éclairage du pont avec des mégadonnées. Réalisations est l’agence de l’équipe de maîtrise d’oeuvre lumière à l’origine de l’utilisation du big data pour cette mise en lumière. Elle signe le développement du logiciel SENS.ei Data conçu spécifiquement pour ce projet.

« Il est programmé pour traquer, recueillir et harmoniser les données provenant de diverses sources : capteurs, station météorologique, microphones, radars, bulletins de presse, médias sociaux et caméras dirigées vers le ciel. Ils sont sont ensuite regroupées en différentes catégories et sous-catégories avant d’alimenter l’éclairage du pont Jacques-Cartier. SENS.ei Data s’inspire de l’état d’esprit des montréalais pour s’assurer qu’aucune des 365 journées à venir ne ressemblera à une autre.

L’Observatoire de la circulation de l’information (OCI) participe à ce projet innovateur. SENS.ei Data normalise des informations provenant de l’OCI au sujet des médias sociaux et des médias en ligne selon différents mots clés et mots-clics. Cette vaste gamme de données est exploitée aussi bien en mode « Show de l’heure » qu’en mode « Ambiance » (pouls de #Montreal) ».

Hugues Monfroy, vice-président, Asie développement et réseaux, Réalisations

Deux modes d’éclairage sur le pont

  1. Show de l’heure : à chaque heure et pendant environ cinq minutes, le pont refléte les données collectées ce jour-là selon quatre catégories principales : météo, trafic, médias et humeurs.
  2. Ambiance (pouls de #Montreal) : ce mode est la base de l’éclairage sur le pont Jacques-Cartier. C’est ce que les habitants et visiteurs verront la plupart du temps lorsque le pont est illuminé. La vitalité de Montréal est surveillée sur les réseaux sociaux à travers des hashtag, ou mot-clic, spécifiquement choisis pour la mise en lumière.

Œuvre lumineuse et interactive

« Connexions vivantes » sur le pont Jacques-Cartier s’anime chaque soir à la tombée de la nuit jusqu’à 3 heures du matin, puis aux premières lueurs du jour. Elle évolue au :

  1. rythme des saisons,
  2. capte l’énergie de Montréal sur Twitter,
  3. ponctue les heures.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Cycle des saisons en couleurs

Au gré des saisons, la couleur de l’éclairage intérieur du pont est prédéterminée par l’équipe de maîtrise d’œuvre lumière. La teinte change légèrement chaque jour, de sorte qu’au cours d’une année, le pont expose l’intégralité d’un calendrier chromatique de 365 couleurs :

  • vert : énergisant printanier,
  • orange : rayonnant estival,
  • rouge : voluptueux automnal,
  • bleu : glacé de l’hiver.

Au fil des jours, l’œuvre lumineuse utilisant des couleurs de base évoque le passage du temps.

Spectacle d’inauguration, 17 mai 2017, Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © Martine Doyon

Activité sur Twitter en lumière

L’activité sur Twitter est capté par le logiciel SENS.ei Data. La structure du pont réagi en temps réel, les mouvements lumineux sur le pont donnent le pouls de la ville. Sur Twitter, chaque nouveau tweet envoyé utilisant certains mots clés présélectionnés on un effet sur le pont :

  • #MTL
  • #MTLmoments
  • #IlluminationMTL
  • #Montreal
  • #Montréal
  • #375MTL

Spectacle d’inauguration, 17 mai 2017, Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © Jimmy Hamelin

Le tweet se transforme alors en mouvement lumineux teinté selon la couleur du jour.

  • Si le tweet est aimé, le mouvement de la lumière grandit.
  • Si le tweet est partagé, la lumière s’accélère.
  • Sinon, après quelques instants, le mouvement lumineux disparaît.

La variation s’effectue en :

  • intensité,
  • vitesse,
  • densité

Show de l’heure

A chaque changement d’heure de la nuit, une animation de cinq minutes traduit visuellement l’énergie de Montréal. Différents types de données quotidiennes sont prises en compte :

  • Météo : le mouvement de la lumière change en fonction de la direction des vents, de la quantité de précipitations, de la température…
  • Circulation : les capteurs sur le pont suivent la direction de la circulation et les différents types de véhicules (camions, voitures, bicyclettes et piétons) qui modulent la densité de l’éclairage sur le pont.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada –
Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

  • Actualité :  sept catégories de médias de Montréal sont prises en compte, chacune exprimée dans une couleur différente. Le pont est ensuite envahi de mouvements lumineux aux couleurs du thème le plus discuté de la journée :
    • Société : rouge,
    • Environnement : vert,
    • Technologie : bleu pâle,
    • Affaires : gris,
    • Sports : bleu,
    • Institutions : rose,
    • Culture : mauve.

    • Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada –
    Moment Factory © Martine Doyon
  • Humeur : en plus du suivi des données quantifiables en fonction de la fréquence des mots-clés et des hashtags, le pont suit l’humeur associée à toutes ces données pour refléter le sentiment des Montréalais. Le pont peut être positivement ou négativement animé en fonction des réactions des gens à divers sujets sur les réseaux sociaux.
    • Si le sentiment général est négatif, les particules de lumière se déplacent vers le bas.
    • Si le sentiment est positif, elles se déplacent vers le haut.

Chiffres de la mise en lumière

  • 2 807 luminaires : projecteurs et réglettes LED implantés sur la structure d’acier du pont.
  • 10 000 systèmes de fixation : des luminaires sur les supports d’acier fixés au pont, environ 5 par matériel d’éclairage pour les mettre en sécurité.
  • 10,4 km : câblage pour le transfert des données et l’alimentation électrique ont été nécessaires à la mise en lumière du pont.
  • 200 participants : créatifs, ingénieurs, concepteurs, gestionnaires de projets, programmeurs, techniciens cordistes, électriciens, monteurs d’acier, agents de circulation… ont contribué au projet.

Ainsi activé par des millions de connexions humaines et naturelles, depuis son inauguration en 1930, le pont Jacques-Cartier est l’icône de la métropole du Canada. Il constitue un joyau patrimonial de 15650 tonnes d’acier qui fait la fierté des Montréalais.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada –
Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Matériels d’éclairage mis en œuvre

Piliers du pont

95 projecteurs à optique linéaire rasant, Lumenfacade, de chez Lumenpulse.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Extérieur de la structure du pont

2400 réglettes luminescentes, iColor Accent MX Powercore, de chez Philips Color Kinetics.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Intérieur de la structure du pont

480 projecteurs à optique circulaire de rotation Lumenbeam XLarge, de chez Lumenpulse.

Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © PJCCI – Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Coût global du projet anticipé

Fait rare, le budget de 25,96 M€ tient compte de l’ensemble des coûts prévus sur 10 ans : concept, design, réalisation, coûts d’opérations et entretien.

  • 17,74 M€ : fournitures et installation des systèmes d’éclairage.
  • 3,98 M€ : création, l’ingénierie et les services professionnels.
  • 4,27 M€ : maintenance et entretien du projet sur 10 ans et frais administratifs.

Il est clair que certains ponts éclairés dans le monde ont nécessité un budget bien moindre. Pourquoi l’investissement de la mise en lumière du pont Jacques-Cartier est-il important ?

  • La structure du pont n’est pas uniquement illuminée de l’extérieur mais sur quatre éléments architecturaux : la peau, le cœur, les piles et les tourelles.
  • Grâce à la technologie d’éclairage à semi-conducteurs LED, le pont est doté de plus grandes sources de lumière, pouvant être modulées selon les envies.
  • Les installations ont dû être conçues pour résister non seulement au climat nordique canadien, mettant les infrastructures à rude épreuve, mais également à la forte densité de circulation qui requiert un entretien régulier.
  • Le budget du pont n’inclut pas uniquement les coûts d’installation des infrastructures, mais à une approche globale du coût d’un projet d’éclairage. Et ce, pour une durée de 10 ans.

Test de mise en lumière sur le pont

En 8 mars 2017, la mise en lumière du pont Jacques-Cartier était en phase de réglage et de test.

Concept lumière sur le pont

Spectacle d’inauguration de Connexions vivantes

Pour la soirée d’inauguration, une trame sonore composée par l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, ainsi que des artistes montréalais tels que Alaclair Ensemble, Kid Koala, Galaxie… faisaient partie du show ponctué de feux d’artifices.

Spectacle d’inauguration, 17 mai 2017, Connexions Vivantes, Pont Jacques Cartier, Montréal, Canada – Moment Factory © Jimmy Hamelin

Après les mises en lumière de Yann Kersalé interactive depuis les années 1990 en France, la mise en lumière du Bay Bridge de San Francisco aux Etats-Unis par l’artiste Leo Villareal depuis 2013, la mise en lumière connectée des ponts est-elle une nouvelle tendance du smart lighting ?

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée - PJCCI
Concepteur lumière Moment Factory Ambiances Design Productions ATOMIC3 Éclairage Public / Ombrages Lucion Média Réalisations Udo Design
Ingénieurs WSP Aecom
Matériel d'éclairage Lumenpulse Philips Color Kinetics
Installateur Pomerleau Systèmes urbains

Poursuivez votre recherche

Sujets Pont Jacques-Cartier Connexions vivantes Mise en lumière Conception lumière Saison Énergie Heure Couleur de lumière Temps Montréal 375ème anniversaire de Montréal Twitter Illumination Intensité Vitesse Densité Météorologie Circulation Actualité Événement Société Environnement Technologie Affaires Sport Institutionnel Culture Luminaire LED Fixation Reglette Patrimoine Canada Pilier Structure Structure métallique Mouvement lumineux Spectacle inauguration Orchestre Métropolitain Big data Megadonnées Logiciel SENS.ei Data Observatoire de la circulation de l’information
Effets lumière Lumière graphique Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage dynamique Éclairage LED
Professions Directeur artistique Concepteur lumière Créateur vidéo Développeur
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Pont
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière

Lieu

  • Pont Jacques-Cartier
  • Montréal, Canada
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated
2 Commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire