Image Contact, 3 regards photo sur la Fête des Lumières 2013, Lyon
Previous
ALÉATOIRE
Vous avez dit Galice ? Reportage photo avec Image Contact
Next
728x90 Animated

Le 8 décembre Lyonnais en noir et blanc

Coup d’œil dans le rétroviseur. Issues du fond d'archives du journal Le Progrès, une série d'images en noir et blanc des illuminations du 8 décembre à Lyon en 1950.
par Jean-Yves Soetinck2 mai 2014

Une ville sombre

A cette époque où Lyon portait l’image d’une ville sombre et brumeuse, le 8 Décembre était un des rares moments de fête et d’illumination.

Un diaporama pour les nostalgiques

La série d’image des années 1950-1960 nous montre évidemment le chemin parcouru technologiquement mais surtout met en évidence l’ancrage profondément culturel de la lumière à la ville. On y découvre des rues bondées qui n’ont rien envier à celles d’aujourd’hui.

La foule, rue de la République, Lyon, 1956 - Archives Le Progrès

La foule, rue de la République, Lyon, 1956 – Archives Le Progrès

Des photographes essayant de capter la magie de l’instant.

Le pont Wilson, Lyon, 1959 - Archives Le Progrès

Le pont Wilson, Lyon, 1959 – Archives Le Progrès

Une forte et lisible implication des commerçants avec les mise en valeur de vitrines et des particuliers avec les “lumignons” aux fenêtres.

Saint-Jean et Fourvière dans le cadre, Lyon, 1959 - Archives Le Progrès

Saint-Jean et Fourvière dans le cadre, Lyon, 1959 – Archives Le Progrès

De lointains échos à ce que la fête des lumière est devenue aujourd’hui.

Voir l’intégralité du diaporama sur le site : La Fête des Lumières… en noir et blanc, 6 décembre 2013, Le Progrès

En vidéo ?

Vous pouvez également remonter le fil de l’histoire jusque à nos jour via des archives vidéo de l’INA et plus particulièrement dans les grandes étapes :

Illuminations de 1973 (coupure de l’illumination pour cause de choc pétrolier et d’économie)

Illuminations de 1878 le renouveau de la fête populaire

Illumination de 2000 la Fête des lumières

Equipe de la documentation photo Le Progrès : Pascale Martin, Julien Iaboni, Vincent Bourbotte.

Source : Les archives photographiques Le Progrès

Lieu

  • Quai des Célestins
  • Lyon, France
Jean-Yves Soetinck
Jean-Yves Soetinck
Concepteur lumière et gérant de l'agence L'Acte Lumière depuis 2001. Dans le monde de l'éclairage depuis plus de 20 ans. Noctophile depuis bien plus. Ses centres d’intérêts sont l'espace urbain, la portée culturelle de la lumière et sa touche de magie, de l'éclectisme, de la poésie nocturne et la part d'ombre en toutes choses.
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Avatar
    5 mai 2014 at 10 h 05 min

    Beau sujet, belles photos !
    Cela est d’autant plus remarquable qu’il faut se rappeler que les films photographiques de l’époque n’avaient pas les performances de ceux d’aujourd’hui!!!
    (enfin, aujourd’hui avant le numérique bien-sûr… puisqu’aujourd’hui rares sont ceux qui utilisent l’argentique)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

728x90 Animated