25 images pour 25 ans de plan lumière à Lyon : 1989-2014
Previous
ALÉATOIRE
Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole par Trafik
Next

Je suis Charlie : 24 émotions de lumière

Depuis l'attentat de Charlie Hebdo, "Je suis Charlie" a envahie le réseau social Twitter et le Monde. Voici 24 images lumière en souvenir des 17 victimes.
par Vincent Laganier15 janvier 2015

Joachim Roncin est le premier à avoir publié ce logo sur Twitter. Il est directeur artistique et journaliste musical pour le magazine Stylist. C’était mercredi 7 janvier 2015 à 12h52, moins d’une heure après la fusillade.

En l’espace de quelques jours, le hashtag #JesuisCharlie fut utilisé à travers le Monde. En voici une illustration lumineuse postée vendredi 9 janvier à 23h16.

Rétrospectives lumière

En fin de journée de l’attentat de Charlie Hebdo, spontanément, sous les lumières de la ville, les gens se sont regroupés sur les places publiques en hommage aux victimes et pour dénoncer l’obscurantisme.

Dans les transports en commun, sur les portiques d’autoroutes ou sur les panneaux d’informations municipales, beaucoup de panneaux à message variable ont affiché la fameuse devise en LED ou l’avis de la minute de silence du jeudi 8 janvier à 12h.

Hasard du calendrier, le 8 janvier après-midi avait le lieu le lancement de l’année de la Lumière en France dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris.

Des exposés magistraux de scientifiques et de professionnels. Un moment de détente à travers l’image et la pensée dans cette fin de semaine dramatique.

Un grand sablier, créé par l’AFE pour les 100 ans de la CIE en 2014, comptait inlassablement le temps des exposées de la cérémonie ALF2015.

Place de la République à Paris, des bougies à même le sol furent allumées, pour faire place aux souvenirs des dessinateurs, des policiers et des autres disparus.

Comme une minute de silence visuelle dans le paysage nocturne parisien, l’illumination de la Tour Eiffel est coupé le 8 janvier à 20h.

Après l’autre attaque terroriste dans un supermarché Hyper Cacher le vendredi 9 janvier, voici un intéressant parallèle entre la lumière et la liberté d’expression graphique :

  • la photo de Reuters qui fera la couverture du Times,
  • une photo de Martin Argyroglo en-dessous de ce tweet.

Certains bâtiments publics comme l’Arc de Triomphe ont projeté “Je suis Charlie”, par solidarité avec la succession d’évènement en France.

A Rome et à Londres, c’est le drapeau français qui a été projeté sur les façades :

  • de la place du Capitole, Italie,
  • de Trafalgar Square, Grande Bretagne.

Le Tower Bridge en Grande Bretagne et l’Empire State Building aux USA se sont aussi mis aux couleurs du drapeau français.

Mais le plus beau moment collectif fut la marche républicaine du dimanche 10 janvier après-midi auquel j’ai participé à Lyon.

Pour la liberté d’expression, partout dans le pays, 3,3 millions de personnes ont défilé sous, la plus belle lumière du monde, le soleil.

En parallèle de ces événements, depuis le 5 janvier, dans le sud de l’Allemagne, la cathédrale de Cologne et certaines rues de la ville sont éteints en signe de protestation contre les manifestations racistes.

Heureusement, les manifestations pour la liberté et la fraternité sont plus nombreuses dans le nord de l’Allemagne devant la porte de Brandebourg mis en lumière à Berlin.

Merci pour les suggestions de Jean-Yves Soetinck dans cette sélection de Tweets sur les émotions de lumière autour de #JesuisCharlie.

Sources : Twitter, Le Progres, France TV Infos, Le HuffPost 

Lieu

  • Ancien locaux de Charlie Hebdo
  • Paris, France
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes, au Pôle Atlantique et au Campus Lumière de Lyon.
728x90 Animated
728x90 Animated

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.