Interview

« La résille en béton de Rudy Ricciotti » Sophie Caclin

Passionnée d'art et d'architecture, Sophie Caclin est contributrice sur Light ZOOM Lumière en éclairage, marketing et formation. Interview pensées lumière.

Qu’est-ce que la lumière pour vous ?

Sophie Caclin : le moyen de voir, où que je sois et quelle que soit l’origine de la lumière, naturelle ou artificielle. Il n’existe pas de noir absolu. Il y a toujours une lueur, un rai, un reflet.

Qu’elle est votre première émotion lumière ?

SC : au bout d’une presqu’île du Morbihan quand j’étais petite :

  • la lumière diffuse au travers de la toile de tente,
  • la lumière crue sur le blanc et le bleu des maisons,
  • les éclats lumineux des vagues,
  • les couleurs changeantes du ciel et de l’océan.

J’ai réalisé un jour que ce coin offrait une ambiance et une couleur particulières. Cette lumière me manque parfois et j’ai hâte de la retrouver. J’ai découvert depuis que ce n’était pas le seul endroit au monde à avoir « sa » lumière, belle et caractéristique d’un environnement.

Ciel du Morbihan - Photo Sophie Caclin
Ciel du Morbihan – Photo Sophie Caclin

Quelle est votre sensation lumineuse préférée ?

SC : en fait, j’en ai trois :

  • le rayon de soleil qui inonde une pièce,
  • la lumière crépitante du feu, feu de joie ou feu de cheminée, quand il ne fait pas encore tout à fait nuit,
  • la nuit étoilée d’un petit village de la Nièvre.

La première est stimulante, la seconde est captivante, la troisième est apaisante.

Eglise des Jacobins, Toulouse - Photo Sophie Caclin
Eglise des Jacobins, Toulouse – Photo Sophie Caclin

Quelle est la réalisation lumière la plus aboutie pour vous ?

SC : est-ce que les bâtisseurs de monuments religieux parlaient de réalisation lumière ? Pour moi, la lumière procurée par les vitraux est fascinante : sculptée, colorée, animée. Je peux rester assise un long moment dans l’église des Jacobins à Toulouse (vitraux de Max Ingrand – 1949) ou dans un bâtiment aux vitraux plus anciens ou plus classiques pour regarder la lumière changer et passer sur toutes les surfaces qui la déforment et la teintent.

MuCEM à Marseille - Architecte Rudy Ricciotti - Photo Sophie Caclin
MuCEM à Marseille – Architecte Rudy Ricciotti – Photo Sophie Caclin

SC : plus moderne, j’aime beaucoup les effets de la résille en béton que Rudy Ricciotti a réalisée pour le MuCEM à Marseille.

MuCEM à Marseille - Architecte Rudy Ricciotti - Photo Sophie Caclin
MuCEM à Marseille – Architecte Rudy Ricciotti – Photo Sophie Caclin

SC : perçue de l’intérieur, depuis les passerelles, la lumière n’est jamais la même. Parfois vive, scintillante ou très douce, toujours changeante.

MuCEM à Marseille - Architecte Rudy Ricciotti - Photo Sophie Caclin
MuCEM à Marseille – Architecte Rudy Ricciotti – Photo Sophie Caclin

Qu’est-ce que la lumière ne fait pas encore et que vous aimeriez qu’elle fasse à l’avenir ?

SC : passer à travers les murs, même en très faible quantité. C’est la nature des murs qui changera, pas la lumière elle-même… à quand cette innovation technologique dans notre quotidien ?

MuCEM à Marseille - Architecte Rudy Ricciotti - Photo Sophie Caclin
MuCEM à Marseille – Architecte Rudy Ricciotti – Photo Sophie Caclin

Quelle personnalité de la lumière est la plus inspirante ?

SC : quelques artistes peintres ou sculpteurs ont su représenter ou refléter la lumière comme personne.

  • Monet a peint tous les temps et toutes les heures du jour sur la cathédrale de Rouen ou sur le parlement de Londres.
  • Constantin Brancusi a sculpté et poli le bronze, le plâtre et le marbre en pensant à la lumière qui créerait un reflet ou une ombre sur la Muse endormie ou Mademoiselle Pogany.

Ces œuvres procurent une émotion particulière et donnent envie de sentir le paysage ou toucher la matière.

Les Terrasses du Port, suspension, Marseille - Photo Sophie Caclin
Les Terrasses du Port, suspension, Marseille – Photo Sophie Caclin
Les Terrasses du Port, suspension, Marseille - Photo Sophie Caclin
Les Terrasses du Port, suspension, Marseille – Photo Sophie Caclin

Quel est votre objet lumineux préféré ?

SC : je remarque que je n’ai parlé que de lumière naturelle et des matières avec lesquelles elle joue. Alors quel est mon objet lumineux préféré, celui qui produit ou celui qui reçoit ? Je crois que j’aime tous les objets, gadget ou pas, qui sont beaux lorsqu’ils sont éclairés ou qui produisent une belle lumière.

Nara Collection - Design Aqua Creations
Nara Collection – Design Aqua Creations
Orchestra Collection - Design Aqua Creations
Orchestra Collection – Design Aqua Créations

Quelle est votre source de lumière idéale ?

Sophie Caclin : le soleil, sans aucun doute. Même voilé, il donne de la lumière. Ses filtres, volets et diffuseurs sont les nuages, la pluie, le brouillard, et tous les éléments que ses rayons traversent avant d’arriver jusqu’à nous.

Plage, Le Havre - Photo Sophie Caclin
Plage, Le Havre – Photo Sophie Caclin
Réserve naturelle, Afrique du Sud - Photo Sophie Caclin
Réserve naturelle, Afrique du Sud – Photo Sophie Caclin

ZOOM -

Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Éclairagiste par passion depuis 1997 en Europe. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en éclairage à l’ENSA Nantes et à l'ENSATT Lyon.
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.