"Lumière intégrale" de l'Atelier Coup d'éclat
Previous
ALÉATOIRE
"L'importance de l'utilisation d'un concepteur lumière" de Stefan Graf
Next

Concepteur : Yann Desforges

Cette semaine je reprend un article de Sarah Brethes (Commerce International) sur le concepteur Yann Desforges de l'agence Pixelum (Chesnay), daté du 2 juin 2008.
par Emmanuel May13 octobre 2009

Née en 2002, au Chesnay, dans les Yvelines, à l’ouest de Paris, sous la houlette de l’architecte et ingénieur éclairagiste Yann Desforges, l’entreprise Pixelum Éclairage propose aux collectivités comme aux entreprises des solutions d’éclairage sur mesure et innovantes. Avec un succès grandissant.

Un point commun entre le nouveau Zénith de Strasbourg, le stade olympique d’Istanbul, le plus ancien viaduc ferroviaire français, à Meudon, ou les mâts d’éclairage contemporains qui éclairent les rues d’Almeria, en Espagne ? Tous ces sites doivent leur mise en lumière à Pixelum. Baptisée d’une contraction des termes « pixel » et « lumière », l’entreprise, née en 2002, propose aux collectivités comme aux entreprises une large gamme de services et de prestations : audit d’installations existantes ou de projets de mise en lumière, conseil, conception, maîtrise d’œuvre… « Notre savoir-faire est à la fois technique, créatif, juridique et financier », énumère Yann Desforges, son directeur, architecte et ingénieur éclairagiste, dans la lumière depuis plus de 20 ans (Philips Éclairage, Lightec S.A, etc.). Le chef d’entreprise, également formateur au sein de l’Association française d’éclairage (AFE) et designer pour le groupe de mobilier urbain Petitjean, consacre 70 % de ses activités aux marchés publics et 30 % à ses clients privés. Ses projets, présentés grâce à des logiciels d’infographie 2D, permettent à ses clients de définir des mises en lumière à la carte (couleur, intensité, etc.), selon leurs besoins et leurs goûts. L’expert se charge, quant à lui, d’élaborer un projet complet et techniquement adapté (l’ambiance, la couleur et le type d’éclairage sont déterminés selon les espaces traités, la destination du bâtiment, les matériaux présents et l’identité des lieux, etc.), tout en s’attachant à obtenir la meilleure efficacité globale pour l’installation.

Les domaines de compétence de Pixelum ? L’intérieur et l’extérieur, comme en témoignent les nombreux projets d’éclairage d’espaces publics, d’infrastructures culturelles, sportives et de transports, ou encore de centres commerciaux menés aux quatre coins du globe par l’entreprise. Selon le type de projet, les problématiques sont différentes. « L’illumination patrimoniale échappe davantage à la logique économique que les projets d’éclairage tertiaires, qui nécessitent une maîtrise technique et une maîtrise d’efficacité plus importantes », explique ainsi Yann Desforges. Ses chevaux de bataille ? Les économies d’énergie et l’ergonomie du poste de travail. « Concernant le premier sujet, il s’agit d’exploiter au mieux l’énergie en termes d’efficacité, explique l’architecte. Notre expertise, dans ce domaine qui connaît des évolutions technologiques constantes, nous permet de prescrire les types d’éclairage les mieux adaptés : LED (diodes électroluminescentes), lampes fluorescentes (que les profanes appellent à tort « néon »), ou lampes à décharge (utilisées notamment dans l’éclairage urbain). Les systèmes de régulation électronique offrent également la possibilité de graduer efficacement la consommation d’électricité. » Le coût réel de la lumière se calcule sur la durée de vie de l’installation et non sur le seul investissement initial. Les systèmes et les matériels pour lesquels les coûts énergétiques et de maintenance sont faibles, sont étudiés et proposés aux clients. Quant à l’ergonomie du poste de travail, le concepteur lumière regrette que, trop souvent encore, l’éclairage reste le parent pauvre de l’aménagement intérieur. « Les entreprises sont pourtant gagnantes à soigner le confort visuel des postes de travail, car un environnement trop contrasté peut, par exemple, augmenter sensiblement le niveau de stress des usagers, estime Yann Desforges. Les lieux de réunions, les restaurants et cafétérias et les halls sont autant de lieux qui, pour ne pas se voir désertés, doivent être traités avec soin. À moyen terme, c’est un gain de productivité assuré. » Le patron de Pixelum raconte ainsi avoir modifié un projet de centre commercial où, au lieu de mettre en valeur les vitrines des magasins, l’éclairage transformait ces dernières en miroir où les clients voyaient davantage leur reflet que les produits exposés ! De la maîtrise des contrastes naît le confort visuel et de la maîtrise des conditions de perception visuelle des espaces naît l’identité d’un siège social.

Soucieux de proposer des projets et des installations sur mesure et efficaces, Pixelum est de plus en plus sollicité. La preuve ? L’entreprise qui varie de deux et cinq personnes selon les projets, s’apprête à ouvrir une filiale afin d’être en mesure de répondre à de nouveaux clients.

Site de l’agence Pixelum

Lieu

  • Yann Desforges
  • Thollon-les-Mémises, France

Équipe du projet

Concepteur lumière Yann Desforges Pixelum

Poursuivez votre recherche

728x90 Animated
Emmanuel May
Emmanuel May
Fondateur du site Conception Lumière en 2007. Directeur de création chez Digital Meanings. Licence professionnelle "Conception et Management en Eclairage" de l’IAE de Lyon. Travaille ensuite chez Architecture lumière, Charles Vicarini et Citiled. Mes centres d’intérêts sont la photographie, le Karaté et le Stunt Kite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE