Feux d'artifices vus du ciel aux États-Unis
Previous
ALÉATOIRE
International Year of Light 2015 : site map | plan du site
Next
728x90 Animated

Carlos Cruz-Diez sous la lumière du Sud de la France

Jusqu'au 10 septembre, les couleurs seront saturées cet été à la Fondation Vasarely d'Aix en Provence avec Carlos Cruz-Diez.
par Jean-Baptiste Wallers-Bulot28 juillet 2014

L’exposition “Carlos Cruz-Diez : Circonstance et Ambiguïté de la Couleur” irradie de Lumières pour la première fois la France après avoir été présentée à plusieurs reprises en Asie, puis en Espagne et en Amérique Latine.

Bande annonce mondiale de l’exposition

Cette exposition conçue par la Fondation Cruz-Diez exacerbe la proposition de l’artiste : La Couleur autonome, comme une réalité éphémère et évolutive, dépourvue de symbole. Elle se développe suivant les différentes thématiques de l’artiste.

Thématiques de l’exposition

Addition chromatique (1959)

Espace critique généré entre deux plans de couleur qui, lorsqu’ils se touchent, produisent une autre couleur inexistante sur le support. L’artiste se joue de notre perception colorée.

Induction chromatique (1963)

Structures linéaires qui capturent le phénomène de la couleur complémentaire. Avec le jeu de la persistance rétinienne, l’image d’une couleur complémentaire, d’une couleur vue précédemment, se crée virtuellement, induisant par la même une effet de mouvement étonnant.

Induction-Chromatique-à-double-fréquence-Ire,-100x300-cm-Paris-2011-©-Atelier-Cruz-Diez
Induction Chromatique à Double Fréquence Ire, 100 x 300 cm. Paris, 2011

Couleur dans l’espace (1993)

Une ligne des modules du fond, séparée de la surface, génère des gammes chromatiques physiquement absentes du support. L’effet est là aussi d’une magie visuelle surprenante.

Physichromie  (1959)

Pièges de lumière qui révèlent des climats de couleur évoluant dans le temps, sans passé ni futur,
dans la perception d’un instant.

Environnement-Chromointerferent_2012_Coree_Jeonbuk_©-Atelier-Cruz-Diez
Environnement Chromointerférent, lors de l’exposition Cruz­-Diez: Color in Space, Jeonbuk Province Art Museum, Corée du Sud, 2012 © Atelier Cruz-Diez

Douches d’induction chromatique (1963)

Œuvres qui dévoilent la perception saturée de la couleur. Le visiteur est immergé à 360° dans la couleur. Par l’effet de la persistance rétinienne, l’extérieur visible par les interstices des lames colorées est de la couleur complémentaire à celle qui compose la douche.

Douches-d'induction-Chromatique,-expo-Circumstance-and-Ambiguity-of-Color,-CAFA-Museum,-Beijing,-2013-©-Atelier-Cruz-Diez Douches-d'induction-Chromatique,-expo-Circumstance-and-Ambiguity-of-Color,-CAFA-Museum,-Beijing,-2013---©-Atelier-Cruz-Diez Douches-d'induction-Chromatique,-expo-Circumstance-and-Ambiguity-of-Color,-CAFA-Museum,-Beijing,-2013----©-Atelier-Cruz-Diez
Douches d’Induction Chromatique, lors de l’exposition Carlos Cruz-Diez. Circumstance and Ambiguity of Color, SIVA Museum, Shanghai, 2013 © Atelier Cruz-Diez

Environnement chromointerférent (1965)

Situations immatérielles de transfiguration et ambiguïté de l’espace par la couleur, où le spectateur devient simultanément auteur et acteur. Un espace empli d’un mapping vidéo, où le visiteur est immergé dans l’œuvre de Carlos Cruz-Diez.

En tête du billet : Chromosaturation pour une allée publique, Carlos Cruz-Diez, Jardin des Tuileries pendant la FIAC, Paris 2012 © Atelier Cruz-Diez

Chromosaturation (1965)

Une expérience sensorielle où la couleur évolue dans l’espace et le temps. Le visiteur est immergé à 360° dans la couleur, les valeurs lumineuses de l’environnement sont visuellement transformées et colorées.

Carlos-Cruz-Diez,-Chromosaturation,-2010-©-Carlos-Cruz-Diez-&-Adagp,-Paris-2013

Carlos-Cruz-Diez, Chromosaturation 2010 © Carlos Cruz-Diez – Adagp – Paris, 2013

Expérience chromatique aléatoire interactive (1995)

Partir du concept participatif dans l’œuvre d’art de Carlos Cruz-Diez, une application informatique sur des bornes interactives permet au visiteur d’expérimenter les comportements de la couleur selon le langage de l’artiste.

« J’ai conçu une partition Chromatique qui permet au spectateur d’interpréter mon œuvre, comme le font les musiciens ou les directeurs d’orchestre. » Carlos Cruz-Diez

L’art dans l’architecture

La présentation d’une série d’œuvres insérées dans l’espace urbain et l’architecture.

« Les œuvres que je réalise dans l’espace urbain et dans l’habitat sont conçues comme un discours plastique qui se génère dans le temps et dans l’espace, créant des situations et des événements chromatiques qui changent la dialectique entre le spectateur et l’œuvre » Carlos Cruz-Diez, Paris, 1999

Pourquoi une exposition d’œuvres éphémères ?

“Toute exposition d’art est, en principe, une manifestation éphémère. Mes propositions cinétiques ont changé la dialectique entre le spectateur et l’œuvre, mettant en évidence des notions de temps, d’espace, d’instabilité, de mutation, ainsi que le caractère éphémère de nos relations avec l’univers et les choses plus simples qui nous entourent. C’est pour cela que j’ai structuré une exposition d’œuvres éphémères, dans l’objectif de souligner que le fait de réaliser une exposition est aussi un fait temporel. Au final, comme dans un concert, ce qui nous reste c’est le souvenir des vécus dialectiques et parfois peut-être un catalogue commémoratif.” Carlos Cruz-Diez, Paris, 1999

Retrato_Cruz-Diez_France_2013

Biographie de Cruz-Diez (né en 1923 à Caracas, Venezuela)

C’est l’un des acteurs majeurs et l’un des principaux représentants de l’art optique et cinétique. Théoricien de la couleur, il en a élaboré les dernières avancées conceptuelles. Ses recherches, fondées sur trois situations chromatiques, soustractive, additive et réfléchie, ont permis une nouvelle approche cognitive du phénomène de la couleur, amplifiant considérablement son champ de perception. Cruz-Diez appréhende la couleur comme une réalité autonome, dépourvue d’anecdote, évoluant dans l’espace et le temps réels, sans passé ni futur, en présent perpétuel. Dans ses œuvres, la couleur devient une réalité qui peut exister sans recours à une forme ou à un support.

Son travail s’est structuré en huit chapitres principaux :

  • Couleur Additive,
  • Physichromie,
  • Induction Chromatique,
  • Chromointerférence,
  • Transchromie,
  • Chromosaturation,
  • Chromoscope,
  • Couleur dans l’Espace.

Les œuvres de Carlos Cruz-Diez figurent notamment dans les collections permanentes du :

  • Museum of Modern art (MOMA), New York,
  • Tate Modern, Londres,
  • Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris,
  • Centre Pompidou, Paris,
  • Museum of Fine Arts, Houston,
  • Wallraf-Richartz Museum, Cologne.

Informations pratiques

Liens Web Cruz-Diez

Bonus

Nous vous souhaitons belle immersion colorée et lumineuse !

Source : Cruz-Diez Foundation

Lieu

  • Fondation Vasarely
  • Aix-en-Provence, France

Équipe artistique

Équipe du projet

Fondation Fondation Cruz-Diez Fondation Vasarely

Contact

Poursuivez votre recherche

Sujets Circonstance et Ambiguïté de la Couleur Exposition Art cinétique Art optique Aix-en-Provence
Effets lumière Lumière colorée
Techniques d'éclairage Éclairage muséographique
Professions Artiste
Supports Texte Photo Vidéo
Fonction du lieu Galerie d'exposition
Source Jean-Baptiste Wallers-Bulot Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
Jean-Baptiste Wallers-Bulot
aka JBWB est light artist. Il s’exprime avec la lumière du soleil et les lumières artificielles et le light painting. Troisième génération d’artistes dans sa famille, il est passionné de lumières depuis l’enfance. Design céramique à Sèvres, design urbain à l'ESAAD Duperré, École du Paysage de Versailles - ENSP, monde du spectacle, de l’exposition et de l’Art contemporain, conception lumière architecturale en indépendant sont ses formations. Il est l’initiateur et le cofondateur de la Ligue Francophone de Light Painting-LFLP. Curieux, généreux dans ses partages, il communique ici ses découvertes, avis et coups de cœur lumineux.
4 Commentaires
Laisser un commentaire
  • Jean-Baptiste Wallers-Bulot
    29 juillet 2014 at 14 h 40 min

    Une œuvre de Carlos Cruz-Diez détruite à La Roche-sur-Yon, une œuvre de Nicolas Schöffer en danger ! L’affaire est découverte par le jeune blogueur William Chevillon ! Une information partagée sur mon Scoop.it thématique Lumières ! Bonne lecture ?#?lumineuse?! ?#?JBB?
    http://sco.lt/4z60Zt

    ?#?LightArt? ?#?CruzDiez? ?#?CarlosCruzDiez? ?#?CruzDiezFoundation? ?#?FondationCruzDiez? ?#?Charente? ?#?RochesurYon? ?#?NicolasSchoffer? ?#?Schoffer? ?#?WilliamChevillon? ?#?Chevillon? ?#?JBBULOT?

  • Avatar
    Jean-Baptiste Bulot
    25 août 2014 at 20 h 58 min
  • Avatar
    27 août 2014 at 7 h 29 min

    Je suis passé cet été à la Fondation Vasarély, voir l’expo de Cruz-Diez.
    J’en suis ressorti très déçu. Les photos présentées ne correspondent pas à la réalité de cette exposition.
    1 seule installation éphémère à déguster, et un éclairage de mauvaise qualité qui rend la visite décevante.
    Il semblerait que Cruz-Diez ne prend pas le soin de traiter l’environnement lumineux dans lequel sont présenté ses œuvres, du coup la perception en est altéré.

  • Avatar
    Jean-Baptiste Bulot
    28 août 2014 at 15 h 29 min

    Merci de tes commentaires Olivier. 🙂
    Les images présentées ici correspondent à de précédentes expositions et ont été fournies par la Fondation Cruz-Diez.
    Je ne peux malheureusement te répondre quand à la qualité des éclairages muséographiques car je n’ai pu aller visiter l’exposition… 🙁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.