Street Art Lighting au Hedas de Pau par Quartiers Lumières
Previous
ALÉATOIRE
Louvre Abu Dhabi : architecture, mer et lumière par Jean Nouvel
Next
728x90 Animated

Notre-Dame de Paris à l’avant-garde de la conception lumière française

Mise en lumière de la Cathédrale Notre-Dame de Paris par Roger Narboni et Louis Clair, pour l'illumination, et Armand Zadikian pour l'éclairage intérieur.
par Vincent Laganier10 octobre 2017

Comment a été mise en lumière la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Voici la grande histoire de la conception lumière française sur 28 ans.

Pour commencer, quelques précisions sur l’échelle du monument à travers ses dimensions principales :

  • longueur : 127 mètres
  • largeur : 48 mètres
  • largeur de la façade ouest : 43,50 mètres
  • hauteur de la façade ouest sans les tours : 45 mètres
  • hauteur des tours : 69 mètres
  • hauteur de la flèche : 96 mètres

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – bord de Seine et façade occidentale jour, ciel nuageux © Vincent Laganier

Premier concours pour la mise en lumière

En 1989, la Caisse Nationale des Monuments Historiques et la Mairie de Paris organisent le premier concours pour la mise en lumière d’un monument parisien. La Cathédrale Notre-Dame de Paris, monument le plus fréquenté de Paris avec 12 millions de visiteurs environ en 2016, est choisie.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – Projet du concours de mise en lumière 1989 © Italo Rota, avec Louis Clair

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – Projet du concours de mise en lumière 1989 © Pierre Arnaud de Chassy-Poulay

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – Projet du concours de mise en lumière 1989 © Gérard Poli

La compétition est restreinte autour de cinq équipes. Y participent des concepteurs venus de l’architecture, du Son et Lumière, du cinéma, de l’art lumière et du scénique :

  • Italo Rota, avec Louis Clair,
  • Pierre Arnaud de Chassy-Poulay,
  • Gérard Poli,
  • Roger Narboni,
  • Jacques Rouveyrollis.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – Projet du concours de mise en lumière 1989 © Roger Narboni

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – Projet du concours de mise en lumière 1989 © Jacques Rouveyrollis

Il faudra attendre 10 ans pour que l’étude ressorte des cartons ! En 1999, l’Archevêché reviendra voir la ville de Paris pour l’illumination de Notre-Dame.

Lumières de la façade ouest de Notre-Dame

Deux concepteurs lumière, Roger Narboni, Concepto, et Louis Clair, Light Cibles, en collaboration avec l’architecte Italo Rota, font équipe. Le parti pris de mise en lumière est d’avoir une même température de couleur, blanc chaud 3000 K, qui éclaire l’ensemble du monument. « Le concept réactualisé intègre la couleur retrouvée de la pierre nettoyée, sa douceur et sa luminosité » décrit Roger Narboni. « La nouvelle illumination adoucit les contrastes et s’enrichit d’une mise en valeur subtile de la statuaire »

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – façade occidentale de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Livioandronico2013, Wikipedia

Pour Louis Clair : « ce monument est à lui seul une création d’artiste. Nous n’avions pas à nous projeter sur lui, mais à le suivre et épouser sa richesse » raconte t’il à Anne Lombard, pour son article « Paris, l’illumination sereine de Notre-Dame » dans la revue LUX, n°211 de janvier/février 2003.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – détail de la façade occidentale de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

Les trois niveaux de hauteur de la façade ouest, les tours et les trois niveaux de profondeur sont découpés pour mettre en valeur l’architecture. « L’éclairage devait faire ressortir cette structure étagée et imbriquée, sa répartition ternaire, sa transparence et sa double peau de pierre de ses galeries et colonnades » commente Roger Narboni.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – détail de la façade occidentale de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

La puissance lumineuse est modulée selon les parties de la façade pour faciliter la lecture nocturne de Notre-Dame. Les niveaux d’éclairement passent de 5 lux environ au niveau des portails avec des lampes à induction encastrées dans des fosses de Extérieur Vert [Targetti], jusqu’à 35 lux en latéral pour les tours. L’éclairage s’effectue par des projecteurs aux iodures métalliques 150 W asymétriques Thorn. Ils sont placés sur les toits de l’Hôtel-Dieu à la gauche de la place en regardant la cathédrale.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – portails de la façade occidentale de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Benh Lieu Song, Wikipedia

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – au pied des portails, façade occidentale jour – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

« L’éclairage intégré à la façade de la cathédrale obligeait à trouver ou faire réaliser des appareils discrets, et à développer des astuces pour accrocher, le percement de la pierre étant inenvisageable » se rappelle Michel Péret, dans la revue LUX. A cette époque, il était le responsable de l’éclairage public de la ville de Paris, le maître d’ouvrage de la mise en lumière.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – détail façade occidentale jour – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

Ainsi, les galeries de la Vierge, la galerie des Rois de Judas et d’Israël sont éclairées par des générateurs de fibre optique en verre à iodure métallique Thorn. Ils sont mis en œuvre sous forme de rampes et de spots inox 10°, 25° et 40° Flux Eclairage qui accentuent les sculptures et les rambardes. La rosace, les ogives et baies des tours utilisent des projeteurs aux iodures métalliques Meyer, tandis que la galerie ajourée des projecteurs ultraplats Comatelec.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – détail façade occidentale jour – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – détail façade occidentale jour – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota © Vincent Laganier

La mise en lumière de la façade ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris est inaugurée le 23 décembre 2002.

Lors de ma visite début juillet 2017, les lumières de la façade ouest de Notre Dame avait plusieurs pannes de circuits. Par comparaison avec l’image en tête de cet article qui date de 2013 :

  • l’éclairage rasant de la tour sud n’était pas éclairé,
  • l’éclairage rasant du premier niveau ne fonctionnait pas,
  • la galerie des sculptures au-dessus des portails ouest flashe par intermittence. Des groupes de 3 ou 4 sculptures s’allumaient, de manière saccadée, comme un bilame qui se dilate…

Des pannes qui ont du être signalée via la télésurveillance Edelcom installée pour l’illumination…

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – façade occidentale de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota – Juillet 2017 © Vincent Laganier

Souhaitons qu’EVESA, qui est en charge de la maintenance des illuminations à Paris, fera une visite de contrôle, un changement de lampes et un réglage complet des projecteurs de la façade occidentale avant PLDC 2017. En effet, du 1er au 4 novembre, tous professionnels de l’éclairage souhaiteraient voir briller, harmonieusement, la cathédrale Notre Dame auprès des concepteurs lumière et des éclairagistes du monde entier qui viendront dans la capitale.

Lumières de la façade sud-nord et du chevet

Le volume architectural de la nef est souligné en partie haute par des projecteurs en contre-plongée. Chaque arc-boutant et les gardes-corps en pierre du niveau intermédiaire sont accentués subtilement pour montrer les lignes de force qui soutiennent notre patrimoine. L’ensemble des sources lumineuses aux iodures métalliques est en blanc chaud 3000 K, toujours invisible pour le visiteur afin de magnifier les détails architecturaux du monument.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – du pont de l’Archevêché, de nuit – Conception lumière : Roger Narboni, Concepto et Louis Clair, Light Cibles avec Italo Rota – Juillet 2017 © Livioandronico2013, Wikipedia

« Du quai de Montebello [ndrl : le long de la Seine, face à l’île de la Cité], des faisceaux de lumière illuminent le toit de plomb, caressent à peine les vitraux et étreignent la forme du transept, en respectant le principe de base de l’éclairage, ce qui entraîne une intensification progressive de la lumière du bas vers le haut » décrit Louis Clair.

Inaugurée fin décembre 2006, la mise en lumière de la façade sud, le long de la scène, est conçue par Louis Clair et Roger Narboni. Puis décembre 2007, le chevet et la façade nord seront mis en lumière dans le même esprit définit par les concepteurs lumière.

Lumières intérieures de Notre-Dame de Paris

Afin de saisir l’échelle du monument, voici quelques éléments dimensionnels.

  • longueur de la nef : 60 mètres
  • largeur du vaisseau central de la nef : 13 mètres
  • longueur du transept : 48 mètres
  • largeur du transept : 14 mètres
  • longueur du chœur : 38 mètres
  • largeur du chœur : 12 mètres
  • hauteur sous voûte de la nef et du chœur : 33 mètres
  • hauteur sous voûte des collatéraux intérieurs : 10,5 mètres
  • hauteur sous voûte des tribunes : 8 mètres
  • nombre de fenêtres : 113
  • nombre de colonnes et piliers : 75

Armand Zadikian est le concepteur lumière de l’éclairage intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris. « En 2007, la maîtrise d’ouvrage – l’Association Maurice de Sully et le recteur monseigneur Patrick Jacquin – envisagent la restauration de l’éclairage intérieur » raconte Isabelle Arnaud dans son article pour les Cahiers Techniques du Bâtiment – CTB – de décembre 2013 « Notre-Dame de Paris : un concept d’éclairage tout LED ».

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – axe de la nef, depuis le chœur, intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Philips Lighting

Directeur de la photo et chef opérateur pour la télévision et le cinéma, notamment pour les émissions de France 2, « Le jour du Seigneur », Armand Zadikian a déjà éclairé l’édifice en 2002, puis en janvier 2007 pour les obsèques de l’Abbé Pierre. Pour autant, une mise en lumière pérenne pour le 850ème anniversaire de la cathédrale prévu en 2013 est une toute autre histoire. Le cahier des charges de l’éclairage intérieur de Notre-Dame de Paris vise à faire aussi flexible et discret au maximum. Plus encore, l’objectif affiché est de faire des économies pour la maintenance lourde de l’éclairage difficilement compatible avec la forte fréquentation du lieu. Enfin, faire des économies d’énergie au temps de la transition énergétique…

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – chœur, intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Philips Lighting

« C’est l’architecture de la cathédrale qui m’a indiqué où placer les projecteurs de façon à ce qu’ils soient masqués » explique Armand Zadikian. L’éclairage architectural est implanté principalement dans le triforium, sur les bas-côtés de la nef. Les réglettes, projecteurs et spots LED Philips Color Kinetics éclairent les fenêtres hautes de manière frisante et les clés de voûte en blanc chaud.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – tribune à claire-voie, intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Myrabella, Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

De manière à ajuster la température de couleur à la pierre et aux usages de la cathédrale, le choix d’Armand Zadikian s’est naturellement porté sur un blanc dynamique. Chaque matériel d’éclairage intègre des diodes électroluminescences de trois couleurs – blanc, ambre et bleu – qui sont pilotées avec un écran tactile par le régisseur de la cathédrale.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – fenêtres de la tribune au dessus du chœur, intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Philips Lighting

Plusieurs ambiances ont été programmées par le concepteur lumière pour permettre de s’adapter à l’utilisation du monument, selon le moment de la journée ou en soirée : visite, messe, concert… « On reste en général entre 50 et 70% de la puissance totale, estime Laurent Prades, régisseur de Notre-Dame dans un article de 20 minutes, « Des LED pour éclairer les voûtes de Notre-Dame de Paris » du 12 mars 2014. « On ne monte à 80% qu’en cas de grande cérémonie, comme Noël ou Pâques ».

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – croisée nef-transept intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Targetti

Enfin, les lampes à incandescence classiques des lustres suspendus des collatéraux intérieurs  ont tous été passés en sources à LED blanc chaud. « L’époque où les ampoules étaient changées quatre fois par an est révolue.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – axe de la nef, depuis l’entrée, intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Philips Lighting

Désormais, il suffira d’intervenir une fois tous les cinq ans » se félicite Armand Zadikian dans le quotidien, Le Parisien, du 15 mars 2014, « Armand Zadikian illumine Notre-Dame ».

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – lustre intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Vincent Laganier

Après avoir mise en lumière l’architecture extérieur et intérieur, la rénovation de l’éclairage de la cathédrale Notre Dame de Paris va s’attacher à l’éclairage muséographique des sculptures et peintures du monument.

Lumières des sculptures de Notre-Dame

Fin 2015, Armand Zadikian met en lumière la clôture des chœurs. Ce mur sculpté séparant le déambulatoire de l’intérieur du chœur accueille deux fresques de 20 mètres de long chacune, réalisées de 1300 à 1350, par les artistes Pierre de Chelle, Jean Ravy et Jean Le Bouteiller. Elle représentent les scènes de l’enfance, de la vie publique, de l’agonie ou de la résurrection du Christ.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – clôture des sœurs intérieur – Conception lumière : Armand Zadikian © Philips Lighting

44 projecteurs LED de 30 W de Philips Lighting sont minutieusement installés sur les clôtures Nord et Sud des chœurs. « Grâce à ce nouvel éclairage, la lumière est plus intense et mieux répartie. L’oeuvre retrouve ainsi toute sa magnificence » explique Armand Zadikian.

Lumières des chapelles de Notre-Dame

Fin 2016, Armand Zadikian met en lumière les 27 chapelles latérales de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elles accueillent des toiles peintes de grand format fixées au mur de séparation.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – chapelles latérales – Conception lumière : Armand Zadikian © Targetti

« Il fallait un produit qui soit à la fois sobre et discret, qui se marie avec l’architecture de la cathédrale sans venir perturber le décor historique » raconte le concepteur lumière. Une centaine d’œuvres sont aujourd’hui éclairées dans les chapelles latérales par 96 projecteurs à LED de Targetti.

Cathédrale Notre Dame de Paris, France – bas-cote, chapelles latérales et fenêtres des tribunes – Conception lumière : Armand Zadikian © Targetti

Lieu

  • Cathédrale Notre-Dame de Paris
  • Paris, France

Équipe du projet

Maîtrise d'ouvrage Ville de Paris Association Maurice de Sully
Maître d'ouvrage délégué Patrick Jackin Recteur Monseigneur
Maître d'œuvre éclairage des façades GIE Eurec
Maitre d'oeuvre éclairage intérieur Compagnie européenne d’architecture, Eurogip Benoit Ferré
Architecte du patrimoine DRAC Ile-de-France
Architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton Dominique Herla-Douçot
Concepteur lumière Concepto Roger Narboni Light Cibles Louis Clair Armand Zadikian
Architecte associé Italo Rota
Bureau d'étude technique Didier Masson
Tests éclairage Laboratoire des équipement de la rue de la ville de Paris
Matériel d'éclairage Thorn Flux Lighting Extérieur Vert Meyer Comatelec Schreder Philips Color Kinetics Targetti
Télésurveillance Edelcom
Système de contrôle Philips Color Kinetics
Installateur Cegelec
Coordonnateur SPS Qualiconsult
Entreprise de maintenance EVESA

Poursuivez votre recherche

Sujets Cathédrale Notre-Dame Paris France Conception lumière Premier concours Mise en lumière Caisse Nationale des Monuments Historiques Mairie de Paris Cathédrale Notre-Dame de Paris Italo Rota Louis Clair Pierre Arnaud de Chassy Poulay Gérard Poli Roger Narboni Jacques Rouveyrollis Façade Température de couleur Illumination Contraste lumière LUX, la revue de l'éclairage Anne Lombard Michel Peret Galerie Sculpture Iodures métalliques Fibre optique Projecteur Induction Encastré de sol Maintenance Chevet cathédrale Les Cahiers Techniques du Bâtiment Isabelle Arnaud Économie d'énergie Transition énergétique LED Reglette Spot Pierre Usage Usager Blanc, ambre et bleu Laurent Prades 20 minutes Le Parisien Peinture Clôture du choeur Chapelle
Effets lumière Lumière blanche Lumière blanc chaud Lumière rasante Cathédrale
Techniques d'éclairage Éclairage architectural Éclairage intérieur Éclairage muséographique Éclairage LED
Professions Concepteur lumière Architecte Régisseur lumière
Supports Texte Dessin Photo Vidéo
Fonction du lieu Église
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière

ZOOM +

 
Armand Zadikian, concepteur lumière dans les CBT : Cahiers Techniques du Bâtiment
 
Cathédrale de Strasbourg, inauguration de la mise en lumière pérenne
 
Évolutions : Trophée des Lumières de EZ3kiel à Lyon

ZOOM -

Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated
1 Commentaires
Laisser un commentaire
  • 16 octobre 2017 at 18 h 34 min

    Bel article sur une belle histoire et une belle aventure humaine en extérieur nuit qui s’est étalée sur 19 années…Avec plusieurs ministres de la culture, Maires de la Ville de Paris, directeurs du centre des monuments nationaux, architectes en chef des monuments historiques, architectes des bâtiments de France, archevêques, etc…
    Comme quoi le métier de concepteur lumière nécessite conviction, patience, endurance, obstination et passion.
    Mais le résultat est là !!
    Et comparé aux 160 années qui furent nécessaires à l’édification de la cathédrale, ce fut somme toute pas si long que ça !!

Laisser un commentaire