Projection vidéo, économie locale et pilotage à distance
Previous
ALÉATOIRE
Tendances de l’éclairage urbain et politique lumière à Lyon
Next

« Éclairage public et lumière privée forment l’éclairage urbain » Thierry Marsick

Direction de l'éclairage urbain de la ville de Lyon. Thierry Marsick présente l’organisation, le rôle et le nouveau nom de la structure d'éclairage public.
par Vincent Laganier13 juin 2019

De l’éclairage public à l’éclairage urbain, suite de l’interview de Thierry Marsick.

Quelle était l’organisation de la Direction éclairage public en 2002 ?

Thierry Marsick : jusqu’alors l’organisation était de type service industriel. Il y avait :

  • un service de conception,
  • un service de maintenance,
  • un service logistique,
  • un service organisation, méthodes et sécurité,
  • une structure administrative.

Avec les évolutions technologiques, je me suis rendu compte que nous avions un choix assez clair : soit de se transformer, soit d’être condamné à disparaitre ! Notamment sur les questions liées à la maintenance et à l’intégration des nouvelles technologies dans le monde de l’éclairage. C’est quelque chose qui revient souvent dans les discours d’aujourd’hui, sur la ville connectée, la ville interconnectée, la ville qui cherche une nouvelle technologie.

Autoroute du Soleil A7 et Musée des Confluences, Lyon, France © Vincent Laganier

Quel est la place de la technologie dans l’éclairage urbain ?

Thierry Marsick : la technologie n’est pas une fin en soi, mais au service d’un projet. Ce projet peut s’enrichir à partir du moment où nous sommes capables de capter toutes les innovations qui nous permettent de faire ce que nous ne pouvions pas faire avant. Au service de la lumière et pas au service de la technologie, pour la technologie. C’est vraiment quelque chose qui semble guider notre action. Nous ne sommes pas là pour faire le buzz sur tel ou tel sujet, mais bien plus pour transformer le paysage nocturne.

Place Bellecour et façade de l’Antiquaille, Lyon, France – Concepteurs lumière : LEA, Laurent Fachard, L’I.T.E.C., Philippe Hutinet © Vincent Laganier

Comment est organisé le service d’éclairage de la ville de Lyon en 2019 ?

Thierry Marsick : dans l’organisation de la Direction de l’éclairage urbain, nous avons re-clarifié le rôle du bureau d’études qui est vraiment axé sur la conception lumière pure. Nous avons réorganisé la maintenance, qui était en quatre secteurs géographiques répartis sur deux rives, en maintenance adaptative et organisée par pôle de compétences. Aujourd’hui, il existe sur chaque rive du Rhône :

  • un pôle dédié à l’éclairage fonctionnel, ce que nous connaissons traditionnellement de l’éclairage public,
  • un pôle dédié à l’entretien des mises en lumière et aux nouvelles technologies liées à la fois aux illuminations mais aussi à l’éclairage intelligent, le smart lighting.

Il y a véritablement un changement de compétences et un changement de métier pour les équipes. Cette adaptation me paraissait essentielle pour mettre en place les moyens encore plus au service d’un projet.

Palais de Justice, Lyon, France – Concepteur lumière : Direction éclairage public, Ville de Lyon, Jérôme Donna © Vincent Laganier

Qu’en est-il du service méthodes ?

Thierry Marsick : le service méthodes a aussi changé. Il a pris une notion de support à l’organisation, notamment :

  • le développement de la télégestion,
  • la centralisation de la donnée sur le patrimoine d’éclairage urbain,
  • la GMAO, gestion de maintenance assistée par ordinateur,
  • le contrôle réglementaire.

Combien de personnes travaillent dans le service éclairage à Lyon ?

Thierry Marsick : il y a environ plus de 90 personnes à la Direction de l’éclairage urbain ; le service de Maintenance constituant le gros des troupes.

Pourquoi as-tu changé le nom de la structure en Direction de l’éclairage urbain – DEU ?

Thierry Marsick : parler finalement d’éclairage public, c’était rattacher notre structure à la lumière purement publique. Quand j’ai fait le choix de changer le nom en 2018 de Direction de l’éclairage public en Direction de l’éclairage urbain, c’était pour montrer que notre champ d’action était plus vaste depuis plusieurs années, s’inscrivant dans une politique d’aménagement urbain.

Place du Colonel Brosset, Lyon, France – Paysagiste : ILEX Paysage Urbanisme – Designer : Marc Aurel © Michel Djaoui

Est-ce l’éclairage privé est une nouvelle vocation de la DEU ?

Thierry Marsick : depuis longtemps, notre rôle est  aussi de conseiller et de dialoguer avec des acteurs privés sur l’éclairage. C’est quelque chose que nous avons fait, par exemple : sur le quartier de la Part-Dieu, les quatre tours à l’Observance ou avec un promoteur sur le secteur de Perrache. Nous avons eu un dialogue très constructif qui montre que nous nous inscrivons dans ce dialogue commun. Éclairage public et lumière privée forment l’éclairage urbain.

Quartier de la Part-Dieu – Sortie depuis la gare © Victor Vieillard

Quelle interaction rêves-tu entre éclairage public et lumière privée ?

Thierry Marsick : comment faire dialoguer lumière publique et lumière privée dans l’espace public ? Une question qui est essentielle. Je trouve que sur des critères d’énergie, parfois des bêtises sont faites. C’est notamment quand des halls d’immeubles sont éteints. C’est une présence qui est fondamentale dans la ville nocturne. En étant un peu fou, lorsqu’un habitant sort de son hall d’immeuble, il y a une interaction avec l’espace public. Pourquoi n’allumerait-il pas la rue ?

A suivre…

Tendances de l’éclairage urbain et politique lumière à Lyon

Photo en tête de l’article : pont de la Guillotière, Lyon, France – Concepteur lumière : Direction Éclairage Urbain, Ville de Lyon © Vincent Laganier

Équipe du projet

Poursuivez votre recherche

Sujets Éclairage public Direction de l'éclairage urbain de la ville de Lyon Organisation Rôle Nouveau nom Conception lumière Maintenance Logistique Méthodes et sécurité Structure administrative Technologie éclairage Service éclairage public Effectif personnel Rêve Collectivité territoriale Métropole de Lyon Éclairage privé
Techniques d'éclairage Éclairage urbain
Professions Collectivités Directeur d'exploitation
Supports Texte Photo
Fonction du lieu Métropole
Source Vincent Laganier Light ZOOM Lumière
728x90 Animated
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.