Comment orienter son réseau d’éclairage public vers les économies d’énergie ?
Previous
ALÉATOIRE
Eclairage LED : blanc et couleur, des mondes différents ?
Next
728x90 Animated

BIM : quels outils pour le mettre en place ?

Origines, définition, technologie et logiciels : quels outils pour BIM et la gestion 3D du projet architectural et l’ingénierie technique.
par Vincent Laganier21 mars 2016

Le BIM vient du terme anglais « Building Information Modelling ». En français, le terme BIM se traduit par « Bâtiment et Informations Modélisés », d’après les rapporteurs du groupe de travail « BIM et gestion du patrimoine » du Plan Bâtiment Durable.

Bâtiment et Informations Modélisés

« Cette définition recouvre le modèle (au sens avatar virtuel) numérique de l’ouvrage ou du patrimoine, que ce soit en termes graphiques (2D ou 3D BIM) ou informatifs (base de données dynamique) »

  • Franck Hovorka (département pilotage du Groupe Caisse des Dépôts)
  • Pierre Mit (président de l’Union nationale des économistes de la construction)
  • Rapporteur du groupe de travail BIM et gestion du patrimoine du Plan Bâtiment Durable, 27 mars 2014.
Image du logiciel A360 Collaboration pour Revit © Autodesk

Image du logiciel A360 Collaboration pour Revit, modélisation BIM © Autodesk

Origines du BIM

Les débuts du BIM remontent aux années 90. A l’époque, il existait déjà un processus de gestion du cycle de vie des produits. Dans l’industrie, le Product Lifecycle Management était bien connu sous le nom de PLM. Mais rien de similaire dans le Bâtiment.

  • En 1999, aux États-Unis, l’armée américaine – the US Army – est la première à publier un guide du BIM, pour mieux connaitre et gérer son patrimoine.
  • En 2008, en Grande-Bretagne, date de mise en place du guide du BIM, deux raisons majeures étaient : maîtriser les coûts des bâtiments et réduire le temps de la construction à l’inauguration.
  • En 2017, en France, le BIM devrait être obligatoire pour les marchés publics avec un carnet de recommandations.

Voici un bref résumé des connaissances que tous les professionnels du bâtiment et de l’éclairage devraient acquérir vite, pour ne pas rester sur la touche.

Rendu de facteur de lumiere du jour, Spie R+1, modelisation BIM © Agence CR&ON

Rendu de facteur de lumière du jour, Spie R+1, modélisation BIM – Delta Green, Saint-Herblain, près de Nantes, France © Agence CR&ON

Définition du BIM

Dans le bâtiment, le BIM est un nouveau processus de travail collaboratif. Il propose une manière innovante de gérer le projet architectural et le dessin en 3D « qui s’enrichit d’informations à travers le cycle de vie complet du bâtiment » expliquait l’architecte Ahmed Ryad Sbartaï, consultant et expert au BIM de l’agence STID durant une formation du Pôle Atlantique à l’ENSA Nantes. C’est « aussi essentiellement un processus activé par la technologie. Sans la technologie, le processus ne peut pas fonctionner et sans le processus, la technologie a une valeur limitée. Pour profiter pleinement des avantages du BIM, il doit être correctement déployé ».

Ce processus de gestion du projet architectural BIM est basé sur trois points importants : une technologie, une philosophie et un savoir-faire.

Demo projet avec Allplan Architecture, logiciel BIM © Nemetschek

Demo projet avec Allplan Architecture, logiciel BIM © Nemetschek

Technologie du BIM

Parler de technologie du BIM, c’est aborder l’outil de travail des agences d’architecture, des bureaux d’études, du maître d’ouvrage et du gestionnaire de l’équipement après réception.

Dans la construction, plusieurs conditions sont à remplir pour qualifier un modeleur de processus BIM. D’après l’expert Sbartaï, « il doit :

  • être en trois dimensions 3D,
  • construit à partir de solides axés sur la technologie objet,
  • intégrer la discipline de l’information, c’est-à-dire une base de données,
  • imbriquer les relations et les hiérarchies entre les objets et leurs information, leurs règles et /ou leurs contraintes,
  • décrire un bâtiment d’une certaine manière ».

Etude solaire de la passerelle – La Tour du Pin, France – Modélisation BIM sur logiciel Revit Architecture de Autodesk © Agence CR&ON

Selon les métiers et les usages de l’art de bâtir, différents logiciels existent pour mettre en œuvre la technologie du BIM.

Modélisation de l’architecture

Editeur Logiciel
Autodesk Revit Architecture
Bentley Systems AECOsim Building Designer
Gehry Technologies Digital Project
Graphisoft ArchiCAD
Nemetschek Allplan Architecture
Rendu reseaux de fluides avec Revit MEP et 3ds Max, logiciels BIM de Autodesk © TME, Inc., et Corgan Associates

Rendu reseaux de fluides avec Revit MEP et 3ds Max, logiciels BIM de Autodesk © TME, Inc., et Corgan Associates

Modélisation des fluides et de l’électricité

Editeur Logiciel
Autodesk Revit MEP (ingénierie)
Bentley Systems AECOsim Building Designer
Gehry Technologies Digital Project
Graphisoft MEP Modeler

Au-delà de ces logiciels propriétaires, il existe deux pratiques du BIM :

  • BIM fermé : tous les acteurs de la construction utilisent le même logiciel.
  • BIM ouvert : chacun travaille sur différents logiciels et différentes maquettes numériques. L’échange des données s’effectue au format IFC.
Occlusion ambiante avec Allplan Architecture, logiciel BIM © Nemetschek

Occlusion ambiante avec Allplan Architecture, logiciel BIM © Nemetschek

Par exemple, la modélisation en 3D avec seulement Sketchup n’est pas du BIM. Ainsi, la maquette numérique utilise parfois les termes de :

  • 4D : incluant l’information sur la gestion et la simulation du planning d’exécution,
  • 5D : incluant l’information sur le coût du bâtiment,
  • 6D : incluant l’information sur la maintenance.

« Tous les jours, des marchés sont lancés avec des exigences sur le BIM » explique Clément Mabire, directeur d’Astus Construction, lors de l’atelier du Cluster Lumière « BIM : quelles stratégies filière et entreprise ? » début février 2016. « Il y a une demande croissante sur les appels d’offre et une demande d’emploi de plus en plus sur le BIM » poursuit-il.

Photo en tête du billet : Delta Green, Saint-Herblain, près de Nantes, France – Perspective BIM © Agence CR&ON

Quand et comment allez-vous passer au BIM ?

 

Poursuivez votre recherche

Sujets BIM Logiciel BIM Technologie BIM Définition BIM Origine BIM 3D Projet architectural Ingénierie technique Building Information Modelling Maquette numérique Product Lifecycle Management PLM États-Unis Grande Bretagne France Bâtiment Construction Franck Hovorka Pierre Mit Ahmed Ryad Sbartaï ENSA Nantes Revit AECOsim Digital Project ArchiCAD Allplan Revit MEP MEP Modeler BIM fermé BIM ouvert IFC 4D 5D 6D Clément Mabire Astus Construction CR&ON Delta Green Saint-Herblain
Professions Architecte Bureau d'études Éclairagiste Concepteur lumière
Supports Texte Infographie Simulation
Source Vincent Laganier

Lieu

  • Delta Green
  • Saint-Herblain, France
Vincent Laganier
Vincent Laganier
Architecte diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes. Rédacteur en chef du portail Light ZOOM Lumière depuis 2012. Auteur de six ouvrages de référence sur la lumière, la ville et le bâtiment. Enseignant en conception lumière à l’ENSA Nantes, en photographie l'ENSA Strasbourg, en art lumière l'ENSATT Lyon et au projet d'éclairage à l’INSA Lyon.
728x90 Animated

Laisser un commentaire